La conduite sur autoroute

Le quotidien d’un conducteur ne se limite pas aux rues des agglomérations, aux petites routes de campagne et autres routes nationales. En effet, par gain de temps, les usagers peuvent être amenés à conduire sur différentes autoroutes lors de longs trajets. Voici quelques petits rappels des spécificités de la conduite sur autoroute à connaître pour décrocher le code de la route !

AU SOMMAIRE :

Chiffres-clés des autoroutes en France :

D’après l’Association des Sociétés Française d’Autoroute, les autoroutes françaises étaient constituées de :

  • 9 137,2 km de voies
  • 946 échangeurs
  • 28 531 usagers en moyenne par jour (véhicules de tourisme et poids lourds)
  • 2 645 panneaux à message variable
Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les autoroutes, qu’est-ce que c’est ?

Le réseau autoroutier français comprend un ensemble de routes limitées à 130 km/h pour la plupart et traversant l’ensemble du pays, afin de permettre aux 53,3 millions d’usagers qui fréquentent ces voies de circulation spécifiques chaque année de parcourir de longues distances en un temps réduit. Plus de 75% du réseau autoroutier est concédé à des entreprises privées, qui prennent en charge les besoins de construction, de travaux de rafraîchissement du réseau ou de sécurité sur leurs portions. Ces différents projets sont financés principalement grâce à l’argent récolté par ces entreprises auprès des usagers lors de leurs passages au niveau de chaque péage.

Peage autoroutier en France

Règles de circulation observées sur les autoroutes

Comme toutes les formes de voies de circulation spécifiques, les voies des autoroutes bénéficient de certaines règles de circulation qui leur sont propres. Ces règles concernent tout particulièrement les différentes limitations de vitesse en vigueur le long de ces voies, mais aussi les manoeuvres interdites ou les risques liés à une circulation à contresens.

Les manoeuvres sur autoroute

Il est interdit de réaliser la plupart des manoeuvres le long du réseau autoroutier français. Il est donc formellement interdit aux usagers de la route de réaliser un demi-tour ou de circuler en marche arrière sur l’autoroute afin de retourner sur une voie de sortie. De même, l’arrêt et le stationnement sont interdits en dehors des aménagements prévus à cet effet.

Schema representant l'ensemble des manœuvres interdites sur autoroute

Les contresens sur autoroute

Si la réalisation d’une grande majorité de manoeuvres est formellement interdite le long des autoroutes, c’est notamment pour éviter de donner l’idée aux usagers de circuler à contresens sur l’autoroute. D’après les chiffres publiés par l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroute (ASFA) en juillet 2019, les contresens ainsi que les reculs étaient responsables de près de 8% des accidents recensés sur les autoroutes entre 2014 et 2018.

Limitations de vitesse sur les autoroutes

Les différentes limitations de vitesse du code de la route sont faites pour être respectées. Sur l'autoroute, la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h pour les conducteurs confirmés et de 110 km/h pour les conducteurs novices. De plus, en cas de conduite sous la pluie ou en présence d'un brouillard dense, tous les véhicules doivent rouler au maximum à 110 km/h.

Panneaux limitations de vitesse sur autoroute

Vitesse minimum sur les autoroutes

Peu de conducteurs le savent, mais il existe également une vitesse minimum autorisée sur l'autoroute. Les usagers doivent impérativement y circuler à 80 km/h au moins, sous peine de gêner les autres véhicules ou de provoquer un accident. 

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les différents types de voies rencontrées le long des autoroutes

Le réseau autoroutier français représente un ensemble extrêmement complexe de voies de circulation permettant de relier les quatre coins de l’hexagone. Il est donc tout à fait normal que certaines de ces voies de circulation soient spécialisées, afin de permettre aux usagers de modifier leur itinéraire, ou de rejoindre leur destination. Les autoroutes comportent donc des entrées et voies d’insertion, des jonctions, des bifurcations, des échangeurs ainsi que des voies de sortie.

Entrées d’autoroutes et voies d’insertion

Le réseau autoroutier français comprend un grand nombre d’entrées et de voies d’insertions, destinées à permettre aux automobilistes et aux autres conducteurs de rejoindre des voies d’autoroutes, et ceci en leur permettant de s’insérer au milieu de la circulation dans les meilleures conditions de sécurité possibles.

Panneau d'indication d'entree sur l'autoroute

Jonctions et bifurcations des autoroutes

Certaines voies des autoroutes ont pour vocation de permettre aux usagers y circulant de changer de direction ou de fusionner sa voie avec une autre voie d’autoroute : ce sont les jonctions et les bifurcations d’autoroutes. Si les bifurcations peuvent se faire par le biais d’une voie de décélération ou d’une affectation des voies, la jonction implique quant à elle la présence d’une voie d’accélération permettant aux usagers de s’insérer sur cette partie du réseau autoroutier.

Échangeurs d’autoroutes

Les échangeurs du réseau autoroutier sont des aménagements comportant un certain nombre de bretelles, et offrant à l’ensemble des usagers suivant un axe important la possibilité de changer de direction afin de rejoindre un autre axe autoroutier, et ceci en réduisant au maximum les risques de collision.

Echangeur double sur les autoroutes

Voies de sortie des autoroutes

Les sorties des autoroutes, quant à elles, sont des voies spécialement conçues afin de permettre aux automobilistes de quitter le réseau autoroutier afin de retourner le long du réseau routier rural ou urbain. Ces voies peuvent prendre la forme de voies de décélération ou de voies affectées, et comprennent généralement un péage lorsqu’elle se trouve sur une autoroute concédée.

Postes de péage des autoroutes

Les postes de péage permettent aux usagers de s’acquitter des frais liés à la traversée d’une autoroute concédée. Une présignalisation leur permet de savoir sur quelle voie se placer en fonction du mode de paiement et du type de véhicule qu’ils conduisent.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Signalisation et sécurité routière

La conduite sur une autoroute est soumise aux mêmes règles du Code de la route que les autres voies de circulation. Les sections d’autoroutes disposent d’une signalisation routière qui leur est spécifique, permettant ainsi aux conducteurs de reconnaître qu’ils circulent bien le long d’une autoroute. En effet, en plus des limitations de vitesse et des règles de sécurité conventionnelles, de nombreux dispositifs de signalisation verticaux sont en place, à titre indicatif, pour diriger et informer les automobilistes tout au long de leur itinéraire. Cela permet de les distinguer des voies rapides.

Panneau d'indication de fin d'autoroute

Signalisation des autoroutes

Pour rejoindre une section d’autoroute, il suffit au conducteur de suivre les éléments de signalisation directement associés aux autoroutes, comme l’idéogramme de l’autoroute, qui est indiqué sur les panneaux rectangulaires à fond bleu.

Une fois sur l'autoroute, les cartouches (rouges et blancs pour les autoroutes ou verts et blancs pour les routes européennes) et les bornes qui parsèment le réseau autoroutier permettront de fournir à l’usager les différentes informations dont il aura besoin concernant l’itinéraire qu’il emprunte.

Panneaux spécifiques aux autoroutes

Sécurité routière sur l’autoroute

Les conducteurs circulant le long des autoroutes doivent impérativement adopter un certain nombre de règles de sécurité pour pouvoir circuler sereinement le long de ce réseau. 

1 - Respecter les distances de sécurité

La conduite sur autoroute impliquant la présence de nombreux usagers sur des voies de circulation proches, les conducteurs doivent impérativement respecter les distances de sécurité liées aux autoroutes, et qui sont à calculer à partir des lignes de rive, qui se trouvent à l'extrémité de la voie la plus à droite.

Calcul simplifie des distances de securite sur autoroute

🚦 Consultez la définition complète de la distance de sécurité 🚦

2 - Faire des pauses toutes les deux heures

Les usagers circulant le long du réseau autoroutier doivent impérativement penser à réaliser des pauses toutes les deux heures sur des aires de repos.

3 - Vérifier les voyants de son tableau de bord

Les usagers doivent vérifier régulièrement l’état des voyants de leur tableau de bord ainsi que le volume de carburant restant dans leur réservoir afin d’éviter au maximum tout risque de panne sur l’autoroute.

Voyant d'activation de l'abs

4 - Utiliser la bande d’arrêt d’urgence et les refuges des autoroutes

Les conducteurs circulant le long du réseau autoroutier français ne doivent utiliser la bande d’arrêt d’urgence qu’en cas d’extrême urgence. Il est également fortement conseillé aux automobilistes devant s’arrêter de stopper leur véhicule sur un refuge d’autoroute s’ils en ont la possibilité.

5 - Contacter les secours grâce aux dispositifs prévus à cet effet

Si de plus en plus de véhicules sont équipés d’un dispositif eCall, ce n’est pas le cas de l’ensemble des automobiles pouvant circuler le long du réseau autoroutier. Si des usagers de la route sont les victimes d’une panne ou sont les témoins d’un accident de la circulation, ils ne doivent surtout pas hésiter à utiliser les bornes d’appel SOS qu’ils pourraient rencontrer.

Borne de sos d'une bande d'arret d'urgence

En résumé, sur l’autoroute comme sur les routes nationales ou départementales, un conducteur prudent doit circuler sur la voie de droite, sauf lors d’un dépassement, et doit adapter son allure à celle du trafic routier en respectant la signalisation ainsi que les règles fixées par le Code de la route.

En cas de problème techniques, le conducteur doit alerter les autres usagers avec ses warning pour qu'ils puissent adapter leur allure sans risque.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !