Tout savoir sur les distances de sécurité

Lorsqu’il circule au volant de son véhicule, un conducteur doit toujours maintenir une distance de sécurité suffisante par rapport au véhicule qui le précède, ceci afin de s'assurer de respecter les recommandations de la prévention routière. La distance de sécurité dépend principalement de la vitesse à laquelle l'automobilistes se déplace. Il est généralement conseillé aux conducteurs de laisser une distance équivalente à deux secondes de trajet entre leur véhicule et le véhicule devant eux, car ce laps de temps permet en théorie aux usagers d'être en sécurité en cas de freinage brusque.

Calculer la distance de sécurité

La distance de sécurité

Qui ne s’est jamais demandé à quoi correspondait réellement la distance de sécurité ? Bien que la plupart des usagers soient conscients du fait qu’il s’agisse de laisser une certaine distance entre son véhicule et celui de devant, peu savent à quoi cela correspond exactement. Si l’on se réfère au Code de la route, celui-ci impose un espace de deux secondes entre chaque conducteur. Difficile d’imaginer à quoi cela correspond en termes de distance. Cette notion correspond en réalité à la distance parcourue par le véhicule pendant deux secondes, et tient compte de la vitesse de circulation.

🚦 Consultez la définition complète de la distance de sécurité 🚦

En effet, lorsqu’il s’agit de sécurité routière, il est d’usage de convertir les kilomètres/heure en mètres/seconde pour obtenir une vitesse instantanée, qui permettra ensuite de déterminer la distance parcourue par le véhicule, et donc la distance de sécurité à respecter afin d'éviter tout risque de collision.

Calcul simplifié des distances de sécurité sur autoroute

Calculer la distance de sécurité

Même si ces calculs demeurent approximatifs, ils donnent un ordre d’idée de l’espace moyen qu’il faudra laisser en fonction de la vitesse à laquelle un usager circule.

Pour obtenir des m/s à partir de km/h en, il suffit de tripler le chiffre des dizaines indiqué sur le compteur vitesse :

  • à 60 km/h, la vitesse instantanée est de 6(0) x 3 = 18 m/s
  • à 80 km/h, la vitesse instantanée est de 8(0) X 3 = 24 m/s
  • à 100 km/h, la vitesse instantanée est de 10(0)×3 = 30 m/s
  • à 120 km/h, la vitesse instantanée est de 12(0) x 3 = 36 m/s
Code de la route
10× moins cher !

Lorsque la vitesse indiquée est de 60 km/h, un conducteur parcourt 18 mètres par seconde, 30 mètres lorsqu’il roule à 100 km/h et 36 mètres pour 120 km/h.

La méthode la plus simple pour déterminer l’écart à tenir consiste en l’utilisation des éléments de marquage au sol comme repères. Sur l’autoroute, par exemple, il est d’usage de laisser un écart équivalent à 2 lignes de la bande d'arrêt d'urgence, soit environ 90 mètres.

Dans le détail, voici comment ce calcul s’articule :

La longueur de la ligne de marquage est de 38 mètres avec un écart de 14 mètres, auquel il faut rajouter de nouveau une longueur 38 mètres pour la seconde ligne de marquage, ce qui représente un total de 90 mètres.

Mesures d'une bande d'arrêt d'urgence d'autoroute

À quoi correspond la distance de sécurité ?

Lorsque l’on se penche de plus près sur ce concept, on se rend compte que la distance de sécurité équivaut environ à deux fois la mesure moyenne du temps de réaction. Cette distance doit, en théorie, permettre à chaque conducteur de réagir à un événement soudain, sans risquer de se mettre en danger ou de représenter un risque pour les autres usagers.

🚦 Consultez la définition complète du temps de réaction 🚦

Dans les faits, on sait désormais qu’un conducteur met environ 1 seconde à réagir lorsque les feux d'arrêt de la voiture précédente s’activent. Pendant ce temps, sa voiture continue d’avancer à la même vitesse, même si le véhicule devant vient de freiner, et donc, de ralentir. Ces aspects ont été pris en compte par le législateur lors de la rédaction du Code de la route.

Photographie montrant un usager utilisant sa pédale de frein

Quelques précisions liées aux distances de sécurité

Dans certains cas de figure, c’est la signalisation, les conditions de circulation ou encore le gabarit des véhicules qui peuvent déterminer la distance de sécurité à respecter.

Par exemple, dans certains tunnels, des panneaux de signalisation indiquent une distance minimum à respecter entre les usagers. De plus, par temps de brouillard quand la visibilité est de moins de 50 mètres celle-ci est abaissée à 50 km/h de manière automatique. Aussi l'intervalle minimum à respecter avec le véhicule qui précède l'usager doit être de 50 mètres. Enfin, deux véhicules pesant plus de 3,5 tonnes se suivant hors agglomération doivent obligatoirement laisser un intervalle de 50 mètres au minimum entre eux.

Code de la route
10× moins cher !

Ces quelques notions feront partie intégrante des acquis nécessaires pour valider facilement son examen du code. Une fois au volant, elles seront essentielles pour circuler en ayant une conduite responsable, qui préserve la sécurité de tous.

Nos villes couvertes par la conduite :