Le volant directionnel d’une voiture

Le volant d’une voiture fait partie de la grande famille des organes de direction. Ils ont pour mission de permettre au conducteur de modifier l’orientation de la trajectoire afin de changer de direction ou d’aborder des virages. Aussi, pour faciliter l’accès aux différentes commandes, le volant des automobiles est positionné en fonction du sens de circulation. Depuis quelques dizaines d’années, il intègre un airbag dont la fonction est de protéger le conducteur en cas de collision, afin de réduire la gravité des dommages corporels. Le volant directionnel ne doit pas être confondu avec le volant moteur, car ce composant mécanique qui se situe dans le bloc moteur, et son bon fonctionnement n’agit pas sur la direction d’une voiture, contrairement au volant directionnel.

Tout savoir sur le volant directionnel

Les volants des véhicules motorisés ont beaucoup évolué depuis leur première apparition lors de la course Paris-Rouen le 22 juillet 1894. Aujourd’hui, il ne servent plus seulement de choisir la direction, mais ils sont également utilisés pour actionner la plupart des commandes électroniques. De l’utilisation standard des clignotants, à celle du Klaxon en passant par les essuie-glaces et les différents feux, rien n’a été oublié. Dans les véhicules aménagés pour les personnes à mobilité réduite, le volant est adapté afin d’offrir un accès aux différentes commandes en fonction du handicap du conducteur. Depuis quelques années, le volant des voitures accueille également des commandes permettant de prendre des appels, de gérer les paramètres audio ou encore d’actionner le limiteur de vitesse.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Composition des volants

Les volants modernes sont majoritairement composés d’une armature en magnésium (puisque seulement 20 à 30% des armatures de volant sont encore réalisées en aluminium). L’armature est ensuite recouverte d’éléments plastiques et/ou de cuir et intègre les équipements inclus dans le volant comme l’airbag ou le klaxon, ainsi que certains boutons comme celui du limiteur de vitesse, par exemple.

boutons sur un volant

La position du volant des voitures sur le tableau de bord

Pourquoi le volant d’une voiture n’est-il pas positionné au centre du véhicule afin d’offrir une meilleure visibilité de la route au conducteur ? Contrairement à la conduite sur un deux-roues, sur une automobile, les différentes commandes sont situées face au conducteur, c’est-à-dire à proximité de ses mains et ses pieds, tout en laissant suffisamment de place pour permettre à un passager de s’installer à l’avant. Le respect de ces deux contraintes permet de positionner le volant des automobiles à gauche sur le tableau de bord dans les pays où l’on pratique la conduite à droite, et à droite dans les pays pratiquant la conduite à gauche.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Airbag et volant d’une voiture

Si la plupart des voitures récentes disposent d’un airbag conducteur implanté directement dans le volant, cela n’a pas toujours été le cas. À la fin des années 70, General Motors a cessé d’en installer, car ceux-ci étaient loin d’être populaires. Quelques années plus tard, de nombreuses campagnes de sécurité routière ont permis de gagner la confiance des propriétaires d’automobiles. En effet, de nombreux conducteurs ont évité le pire grâce au déclenchement de l’airbag de leur volant. Néanmoins, celui-ci limite les dommages physiques causés durant un choc par l’impact du corps du conducteur sur le volant, à condition qu’il soit couplé avec la ceinture de sécurité.

Conductrice realisant un contre-braquage

Volant directionnel et volant moteur, quelle différence ?

Bien que faisant partie de la direction, ces deux organes remplissent des missions très différentes. En effet, le volant moteur ne se situe pas sur le tableau de bord, mais appartient au bloc moteur. Positionné entre le moteur et l’embrayage, le volant moteur prend la forme d’un disque et permet d’assurer la transmission entre ces deux éléments. Par ailleurs, le volant moteur remplit une autre mission : réguler la rotation du moteur. L’objectif de cette fonctionnalité est notamment de réduire les à-coups provoqués par les cylindres. Cette sensation de stabilité offre un meilleur confort de conduite.

En dépit des nombreuses améliorations qui ont été apportées aux volants des automobiles, certains conducteurs n’hésitent pas à les remplacer lorsqu’ils achètent un nouveau véhicule. Généralement, leur choix se porte sur des modèles rétro, sportifs ou fantaisie. Les amateurs de tuning ne sont pas les seuls à opérer ce type de changement. En effet, pour tester leur voiture sur circuit, les propriétaires de véhicules de luxe n’hésitent plus à remplacer le volant d’origine par un modèle plus adapté à la vitesse.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comment changer le volant directionnel de sa voiture ?

Les conducteurs qui le souhaitent peuvent parfaitement changer le volant directionnel installé sur leur voiture pour un modèle dont l’apparence leur conviendra mieux. 

Pour cela, les conducteurs doivent veiller à choisir et à acheter un volant adapté à leur véhicule, qui ne gênera pas l’accès aux différentes commandes placées sur la colonne de direction.

Pour ce qui est de la mise en place du volant lui-même, le propriétaire du véhicule doit d’abord débrancher et sécuriser sa batterie. Il est également conseillé aux conducteurs d’ouvrir leur fenêtre afin que le véhicule ne subisse pas un bris de glace en cas de déclenchement accidentel de l’airbag.

L’usager doit ensuite veiller à commencer à démonter son volant et à retirer les connectiques liées à l’airbag avant de retirer l’airbag lui-même. Le conducteur pourra ensuite débrancher le klaxon puis retirer le volant. Il ne reste alors plus au conducteur qu’à monter son nouveau volant en rebranchant tous les éléments précédemment retirés, puis en remettant les cosses de la batterie de sa voiture.

Nos villes couvertes par la conduite :