Assurance au tiers ou tous risques : comment faire un choix ?

Il peut être difficile pour les futurs assurés de choisir entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. Beaucoup de paramètres rentrent en compte, comme le modèle du véhicule, son ancienneté mais aussi le type d’usager. De plus, ce choix d’assurance auto peut être décisif pour l’avenir du conducteur. Il est donc important de ne pas se tromper au moment de choisir.

Pour rappel, la souscription à une assurance auto est totalement obligatoire en France. Il est interdit de se déplacer avec son véhicule sur la route sans être couvert. Cette obligation est une nécessité d’une part pour la protection des différents usagers de la route, et de l’autre pour couvrir les dommages pouvant être causés par un accident. Conduire une voiture sans assurance auto est un délit puni par la loi et l’automobiliste non assuré sera passible d’une amende pouvant s’élever à 3750 €.

AU SOMMAIRE : 

Différences entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques

Il existe de nombreuses différences entre la formule de l’assurance au tiers et celle de l’assurance tous risques. Il est d’abord nécessaire de comprendre ce que sont réellement ces deux couvertures avant d’entrer plus en détails pour chaque offre.

L’assurance au tiers est la garantie minimum obligatoire en France. Aussi appelée responsabilité civile, cette formule confère au conducteur une couverture minimale adaptée aux usagers non risqués. Chaque usager doit être au moins détenteur de cette assurance auto au tiers afin de circuler dans un véhicule en toute légalité.

L’assurance tous risques, elle, prend en charge un plus grand nombre de dommages et de sinistres. Elle assure à son détenteur une sécurité maximale (ou presque) lorsque celui-ci se déplace. Les formules varient pour chaque assurance, mais elle reste, de manière générale, très étendue en matière de couverture pour le véhicule et son conducteur.

La principale différence entre ces deux assurances réside dans le niveau de garantie. Mais évidemment, la deuxième différence notable reste le prix. En effet, la responsabilité civile est beaucoup moins onéreuse que l’assurance tous risques pour des raisons évidentes.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

L’assurance au tiers : quelle couverture ?

Ce que l’on nomme “assurance au tiers” est la couverture minimale proposée par les assurances auto. Son niveau de couverture est limité au stricte minimum, elle est donc « peu » coûteuse. L’assurance au tiers prend alors en charge tous les dommages pouvant être causés à un tiers. Lors d’un accident de voiture par exemple, si le détenteur de la responsabilité se rend responsable du sinistre, cette assurance couvrira les potentiels dommages corporels et matériels causés à un tiers.

En d’autres mots, si vous avez un accident responsable avec un autre automobiliste, un cycliste ou un vélo, votre assurance prendra en charge le montant des dommages que vous avez engendré, non seulement au véhicule mais aussi à la personne.

L’assurance au tiers ne couvre donc pas les dommages physiques ou matériels du conducteur si ce dernier à un accident responsable. Mais ce n’est pas tout. Cette assurance ne couvre pas non plus les sinistres comme le vol, le bris de glace, l’incendie ou les catastrophes, quelle qu’en soit la nature.

Pour ce qui est du prix, comme dit précédemment, il sera bien moins important que pour l’assurance tous risques. En effet, de par son « inconvénient » qu’est le minimalisme, le prix plus abordable peut alors être son avantage dans le cadre de la signature du contrat.

Qu’est ce que l’assurance au tiers + (ou intermédiaire) ?

L’assurance au tiers n’étant pas la garantie la plus complète du marché, il est possible d’y ajouter des garanties supplémentaires.

En effet, certains conducteurs choisissent l’option de base qu’est l’assurance au tiers, et affinent leur couverture avec quelques garanties en option. Cela peut être une très bonne idée lorsque l’assurance au tiers convient au conducteur mais qu’il souhaite se protéger un peu plus. On appelle alors cette formule l’assurance au tiers + ou l’assurance au tiers intermédiaire.

Un très bon compromis entre la formule tous risques et la formule au tiers est l’assurance au tiers incendie et vol. De ce fait, la garantie de base est assurée mais aussi complétée. La couverture est alors plus importante et reste moins chère que l’assurance tous risques.

Il existe une multitude de garanties supplémentaires, qui diffèrent d’une assurance à l’autre. Il est donc important de vous renseigner sur le type de garantie que vous recherchez avant de souscrire à un contrat chez un assureur.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quel niveau de prise en charge pour l’assurance tous risques ?

Comme il est possible de l’imaginer, l’assurance tous risques confère une garantie beaucoup plus grande que la responsabilité civile. Cette formule d’assurance protège le conducteur et son véhicule lors d’un accident, qu’il soit responsable ou non. Contrairement à la responsabilité civile, cette offre permet, en plus de la responsabilité civile (valable ici aussi),  une couverture bien plus importante au niveau corporel comme matériel grâce à des garanties beaucoup plus étendues.

L’assurance tous risques peut alors couvrir le conducteur et sa voiture contre :

  • le vandalisme,
  • le bris de glace,
  • les dommages liés à un accident,
  • l’incendie,
  • le vol,
  • et même les catastrophes naturelles

Il existe chez les différents assureurs, d’autres garanties complémentaires afin d’être protégé au maximum contre les sinistres. Encore une fois, le conducteur doit alors comparer les différentes offres afin de trouver celle qui lui conviendra le mieux.

De part l’étendue des garanties de l’assurance tous risques, il est évident que son tarif sera largement plus élevé que celui de la responsabilité civile. C’est une décision à prendre afin de rouler dans son véhicule en toute sérénité.

Comment faire son choix final ?

Pour prendre une décision adaptée, il faut commencer par déterminer le type de véhicule que le conducteur conduira. Il est vrai que si un véhicule est assez ancien, l’assurance tous risques n’est sûrement pas la bonne option. Cette offre étant relativement onéreuse, le conducteur risquera alors de payer son assurance très cher comparé à la valeur de sa voiture, et des réparations qu’il y aura à faire dessus. En clair, plus votre véhicule a de la valeur, plus l’assurance tous risques sera intéressante.

Cela peut également se jouer sur l’utilisation du véhicule. Si ce dernier est très peu utilisé, la responsabilité civile sera alors peut être une bonne option. En effet, autant ne pas dépenser trop d’argent dans une assurance pour ne quasiment pas rouler.

Il faut par la suite définir ses besoins. Si des garanties semblent indispensables au conducteur, il faudra bien les choisir. Lorsque vos besoins correspondent à la formule de l’assurance tous risques, alors plus de doutes, c’est celle qu’il vous faut. En revanche, si une garantie particulière ou deux vous semblent importantes, il vaut peut-être mieux opter pour une assurance au tiers intermédiaire.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.