Tout savoir sur la direction assistée

Qu’elle soit hydraulique, électro-hydraulique ou électronique, la direction assistée est un dispositif mécanique d’assistance à l’orientation des quatre roues installée sur les véhicules terrestres à moteur. L’action de la direction assistée est tout particulièrement appréciée en milieu urbain, puisqu’elle facilite grandement les manœuvres à faible allure. Ainsi, il devient beaucoup plus confortable de se garer sur un emplacement de parking. Par ailleurs, au-delà de 10 km/h, elle est automatiquement désactivée afin de permettre aux conducteurs de mieux « ressentir la route » au travers de la résistance du volant. Cet équipement permet également une réduction considérable des risques d’accidents de la route.

Conducteur braquant le volant de son automobile

À quoi sert la direction assistée des automobiles ?

Depuis une quinzaine d’années, la direction assistée est devenue un équipement de série dont sont dotés la plupart des véhicules de tourisme, d’utilitaires, mais également les camions et les autobus. Pour respecter les contraintes fixées par l’article R316-7 du Code de la route, les différents types de mécanismes qui permettent le fonctionnement de la direction assistée doivent obligatoirement être montés en parallèle du système mécanique de direction. Ainsi, le conducteur reste maître de son véhicule en cas de défaillance. Au fil des années, le confort et la sécurité apportés par la direction assistée ont permis de la faire passer du statut de simple option à celui d’élément indispensable à l’expérience de conduite des usagers.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

La fonction de soulagement

La première fonction essentielle de la direction assistée est purement mécanique. Communément appelée fonction de soulagement, elle permet une démultiplication interne de la crémaillère de direction moins importante. Pour rappel, cet élément est la pièce centrale du système de direction, car il permet de tourner les roues en faisant le lien avec le volant. C’est grâce à son action que le diamètre du volant a pu être rétréci, et que ces derniers ont vu leurs gabarits diminuer, afin d'en améliorer la prise en main.

La fonction de confort

La deuxième fonction essentielle de la direction assistée concerne le confort de conduite. En effet, la fonction de confort est celle qui permet au conducteur d’un véhicule de braquer plus facilement ses roues lorsqu’il effectue une manœuvre. Seuls les conducteurs qui ont pratiqué le stationnement en créneau avant que la direction assistée ne devienne un équipement de série savent combien il est fatigant de braquer à la force des bras.

Conductrice realisant une marche arriere dans son automobile

La fonction de sécurité

La troisième et dernière fonction essentielle de la direction assistée est en lien direct avec la sécurité routière. Afin d’éviter les écarts involontaires de trajectoire, l’assistance dont bénéficient les conducteurs sera maximale à basse vitesse, et sera réduite à haute vitesse. C’est cette formidable adaptabilité aux conditions de circulation qui a séduit la plupart des fabricants d’automobiles.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comme la plupart des éléments mécaniques qui composent un véhicule, la direction assistée doit être maintenue dans un bon état de fonctionnement. Les professionnels de l’automobile conseillent de procéder au remplacement de l’huile de direction tous les 3 à 5 ans en fonction du modèle de véhicule. Dès lors qu’un conducteur ressent une résistance plus importante que d’ordinaire lorsqu’il effectue une manœuvre, ou dès lors qu’il perçoit un bruit inhabituel, une révision doit être rapidement programmée. En cas de panne, les réparations peuvent atteindre des montants importants. Non seulement les pièces détachées sont coûteuses, mais leur installation peut nécessiter jusqu’à 2h30 de main-d’œuvre en atelier.

Nos villes couvertes par la conduite :