Les airbags des automobiles

Les airbags sont des dispositifs de sécurité qui se déclenchent lors d’une collision pour protéger le conducteur ainsi que le passager avant d’un véhicule. Leur efficacité est optimale lorsque l’airbag est associé à une ceinture de sécurité ainsi qu’à un prétensionneur de ceinture.

AU SOMMAIRE :

Comment fonctionnent les airbags ?

Le fonctionnement de l’airbag se fait en plusieurs phases précises qui se déroulent en 150 millisecondes maximum :

  1. la détection
  2. le déclenchement
  3. le déploiement
  4. l’amortissement
  5. le dégonflage

🚦 Consultez la définition complète des airbags 🚦

Lors d'un choc, c’est un capteur présent dans la voiture qui devra mesurer la décélération du véhicule afin de transmettre l’information à un boîtier électronique. Ce dernier déterminera alors, en tenant compte des données de mesure, si un signal électrique doit être envoyé vers les coussins gonflables de sécurité ou non.

Dans le cas d'une décélération rapide provoquée par une collision, l'alerte est transmise au générateur de gaz qui remplit l’airbag par explosion et détente de gaz comprimés. Le sac de sécurité se dégonfle ensuite sous la pression du corps afin d’éviter un effet de rebond. Cela a l’avantage de faciliter ensuite le déplacement de l'usager dans l’habitacle, notamment lors de l’intervention des secours.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les différents types d’airbags

Il existe actuellement différentes formes d’airbags :

  • frontaux
  • latéraux
  • rideaux
  • genoux
  • anti-glissement
  • latéraux arrière

Cela permet de protéger les différentes parties du corps du conducteur ainsi que de ses éventuels passagers.

L’airbag frontal est situé dans le volant en face du conducteur, alors que celui du passager se trouve en général au-dessus de la boîte à gants. Lorsqu’il est actionné, ce dernier tend la ceinture de sécurité afin de plaquer le passager assis sur un siège contre le dossier. Les airbags ne peuvent en aucun cas se substituer à la ceinture de sécurité. C’est l’action conjointe de ces deux dispositifs de sécurité qui protège les usagers.

Il existe désormais des airbags spécialement conçus pour protéger les motards, qui, contrairement aux automobilistes, ne disposent pas d’une ceinture de sécurité sur leur véhicule.

La sécurité du conducteur et des passagers

Contrairement à bon nombre d’idées reçues, lors d’un accident, tous les airbags d’une automobile ne se déclenchent pas en même temps. En réalité, chaque catégorie d’airbags est programmée pour se déclencher selon la configuration du choc. Tout cela est possible grâce aux capteurs spécifiques qui analysent le choc et déterminent la nécessité du déclenchement des différents airbags qu’ils contrôlent.

La position de chaque usager dans le véhicule est déterminante pour assurer l'efficacité des différents systèmes de sécurité. En effet, le conducteur doit être situé à plus de vingt cinq centimètres du volant, et le passager à plus d'un trentaine de centimètres du tableau de bord. Aussi, il est conseillé au passager de ne pas prendre appuie avec ses pieds au niveau de la boîte à gants afin de ne pas souffrir de lésions graves si l’airbag se déclenche.

Lorsqu’un enfant est positionné dans un siège installé dos à la route, il est nécessaire que l’airbag qui se trouve du côté passager ne soit pas activé. Si cela n'est pas le cas, le jeune passager pourrait être gravement blessé lors de l'ouverture de l’airbag.

Cependant, la présence d’un bambin de moins de 10 ans à l’avant d’un véhicule n’est permise que lorsque l’enfant n'est pas assis en faisant face au pare brise, qu'il est installé dans un rehausseur prévu à cet usage et à conditions, que le véhicule ne dispose pas de sièges disponibles à l'arrière, que l'espace arrière soit déjà occupée par d'autres passagers de moins de 10 ans ou encore si aucune ceintures de sécurité n'est accessible depuis la banquette.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !