Entrées et voies d’insertion d'autoroutes

Pour un jeune conducteur, s’insérer sur une autoroute peut rapidement générer un stress important. Pourtant, en appliquant les règles établies qu'ils auront découvertes durant leur apprentissage du Code de la route 2019 et en étant attentif aux mouvements des autres usagers, tout devrait se passer pour le mieux pour les aspirants conducteurs.

AU SOMMAIRE :

une jonction d'autoroute

Les règles de conduite sur autoroute

Lorsqu’un usager circule sur l’autoroute, il lui est conseillé de tenir sa droite tout au long de son trajet. Ainsi, la voie de gauche et la voie centrale sont réservées aux dépassements, et il n’est pas permis à un usager de réaliser la totalité de son parcours sur cette voie de gauche.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

En revanche, en cas de ralentissements, voire d’embouteillages, il est possible que les usagers soient contraints de circuler sur la voie de gauche. Il en est de même sur certains péages, où la voie de gauche est réservée aux véhicules disposant d’un boîtier de télépéage.

Contrairement aux autres types de routes, les usagers circulant sur une voie d’autoroute sont autorisés à rouler jusqu’à la vitesse de 130 km/h si les conditions climatiques le permettent. Cependant, lorsqu’un véhicule emprunte une entrée d’autoroute, il circule bien souvent à une allure nettement inférieure.

Les usagers interdits sur l’autoroute

Il est essentiel de garder à l’esprit que l’accès à une autoroute est réglementé. En effet, la circulation dans ce type de voies est interdite aux usagers de la route qui ne peuvent se déplacer que lentement.

Parmi eux, il est possible de lister :

  • les piétons
  • les cyclomoteurs
  • les engins agricoles
  • les véhicules sans moteur
  • les véhicules à moteur non soumis à immatriculation
  • les véhicules de travaux publics

Cependant, grâce à une autorisation du préfet ou du directeur départemental de l’équipement, il est possible de croiser des véhicules de travaux publics ainsi que des convois exceptionnels. Comme tous les autres usagers, ils sont soumis aux mêmes obligations en termes de respect des distances de sécurité et de gestion de la priorité. En ce qui concerne la vitesse, certains véhicules, comme les camions, sont soumis à une limitation à 90 km assortie à une interdiction de circuler sur la voie rapide qui se trouve le plus à gauche.

Photographie montrant les différentes lignes de peage.

La voie d’insertion sur l’autoroute

Qu’il circule sur une section à 2, 3 ou 4 voies, lorsqu’un usager s’insère sur une autoroute, il lui faut impérativement se placer sur la voie de droite, en évitant de mordre sur la bande d’arrêt d’urgence. Si un véhicule circule sur cette voie au même moment, et s’il n’a pas la possibilité de se décaler sur la voie centrale, il est d’usage d’attendre et de ne pas forcer le passage. En effet, les véhicules qui empruntent une entrée d’autoroute ne disposent pas de la priorité.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Ensuite, le conducteur devra effectuer des contrôles visuels vers l’arrière à gauche, grâce à ses rétroviseurs pour analyser le trafic. Si la situation le permet, il devra actionner son clignotant puis accélérer afin d’atteindre une allure aussi proche que possible de celle des véhicules qui roulent sur la voie de droite. Il est conseillé de s’insérer sur une entrée d’autoroute, derrière un véhicule plutôt que devant.

Bretelle d'accès à l'autoroute

Qu’il s’agisse d’emprunter une entrée d’autoroute, une bretelle de sortie ou de se présenter au péage, il est essentiel de respecter les distances de sécurité avec les autres usagers. Celle-ci doit être au moins égale à la distance parcourue en deux secondes. À 130 km/h, cette distance de sécurité représente environ 80 mètres.

Nos villes couvertes par la conduite :