Voiture rayée : quelles sont les réparations possibles ?

Les rayures sur la carrosserie d’une voiture sont vite arrivées. De nos jours, une voiture peut très bien servir de support pour une vengeance sournoise entre conducteurs. Mais ces rayures peuvent également survenir à la suite d’un accrochage avec une autre voiture, ou bien contre un mur, par exemple. Comment réparer une rayure sur la carrosserie d’une voiture ? Quel produit utiliser ? Faut-il l'emmener au garage ? L’assurance auto prendra-t-elle en charge la réparation? Ce sont autant de questions dont les usagers de la route doivent connaître les réponses.

AU SOMMAIRE :

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Qu’appelle-t-on une rayure ?

Une rayure est un dommage fait à la peinture et à la carrosserie d’un véhicule. Il s’agit de traces laissées par un objet extérieur à la voiture. Comme précisé précédemment, ces rayures peuvent être liées à un accrochage avec un autre véhicule, à une chute de grêle ou à un frottement contre un mur. Mais il peut donc également s’agir d’un acte volontaire, souvent produit à l’aide de clés.

Les rayures peuvent varier de par la zone où elles se trouvent, leur surface et leur visibilité et peuvent donc être profondes ou superficielles. Dans tous les cas, ces rayures restent un sinistre pouvant s’avérer très onéreux pour le propriétaire de la voiture. En effet, la réparation pouvant se faire au sein d’un garage professionnel, le coût de la main-d'œuvre peut être élevé.

Rayures sur la carrosserie de ma voiture : Que faire ?

Il est demandé au conducteur de déterminer la « gravité » et l’étendue de la rayure en question. Plusieurs choix s'offrent alors à lui et à sa voiture endommagée.

Premièrement, le conducteur doit se rendre dans le garage le plus proche afin de prendre conseil auprès d’un professionnel. Un garage est la meilleure solution pour être bien orienté vers le produit adéquat si la rayure n’a attaqué que le vernis, ou si les dégâts sur la peinture ne sont pas très importants. Il est donc tout à fait possible d'effectuer la réparation d’une rayure sur la carrosserie de la voiture par soi-même si celle-ci n’est pas très visible.

Pour les micros-rayures, trois produits sont très fréquemment utilisés :

  • le polish
  • le rouge à polir
  • l’efface-rayures

Le polish protège, restaure et fait briller la carrosserie. Pour l’utiliser, il suffit de verser une petite quantité de produit sur un chiffon propre. Il faut ensuite appliquer le chiffon et le produit sur la rayure de la voiture, puis frotter avec délicatesse. Ce produit est notamment très utile pour les rayures sur le vernis d’une automobile.

Le rouge à polir s’utilise sensiblement de la même façon que le polish. La seule nuance réside dans le mouvement circulaire à effectuer avec le chiffon, afin de bien faire pénétrer le produit dans les rayures de la carrosserie.

Enfin, l’efface-rayures est présenté sous forme de pâte en tube. Il est conseillé avec ce produit, d’en mettre une petite quantité sur un coton et de l’appliquer, là aussi, de manière circulaire sur la carrosserie de la voiture. Si les rayures sont toujours visibles après l’opération, il est possible de la répéter jusqu’à satisfaction.

En revanche, certaines rayures présentes sur les carrosseries peuvent être plus profondes et donc plus complexes à faire disparaître. Cette fois-ci, mieux vaut se tourner vers un garage  professionnel qui effectuera ladite réparation. En effet, si les rayures sont très importantes et que la peinture est fortement abîmée, il faudra plus de temps et plus de produits afin de remettre la voiture en bon état.

Le coup de cette réparation peut vite grimper de par l’intervention d’un professionnel de la carrosserie.

Cependant, si vous êtes téméraire et appliqué, vous pouvez vous munir d’un stylo correcteur. Ce produit est très efficace mais nécessite une certaine dextérité. De plus, les voitures ayant une carrosserie atypique ne pourront pas forcément trouver la couleur de leur peinture.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Que faire en cas de rayure sur un pare-brise?

Si une rayure sur un pare-brise peut être dangereuse, il faut reconnaître que c’est pourtant l’une des rayures les plus fréquentes sur une voiture. En effet, elles peuvent apparaître simplement avec le temps à cause d'essuie-glaces usés, par exemple.

Pour les rayures de ce type peu profondes, des poudres à dérayer sont en vente dans les garages ou les boutiques spécialisées. Sinon, un outil permettant de “gommer” une petite rayure existe également. 

En revanche, lorsque la rayure est vraiment profonde, il n’existe pas de remède miracle, il faudra changer le pare-brise car il peut être très dangereux de rouler avec un pare-brise profondément rayé. Le conducteur pourra tenter de faire jouer son assurance bris de glace, si son véhicule est couvert par cette garantie.

L’assurance auto prend-elle en charge la réparation des rayures sur les voitures ?

Afin d’espérer recevoir une indemnisation de la part de l’assurance auto. Il faut commencer par identifier le fautif des rayures sur la carrosserie de la voiture.

Trois cas sont alors possible :

  • Le responsable de la rayure sur la voiture est identifié. Dans ce cas, il est indispensable d’effectuer un constat amiable avec le conducteur de l’automobile responsable de cette rayure. Grâce au constat, la responsabilité est donc attribuée au fautif et le conducteur pourra être remboursé par l’assurance du fautif.
  • Le propriétaire est le responsable de la ou des rayures faites à la carrosserie de la voiture. Dans cette situation, tout dépendra du contenu du contrat d’assurance auto. Si l'usager n’est pas assuré pour ce type de sinistre, alors la réparation du véhicule ne sera pas prise en charge. Si le propriétaire est protégé par la formule tous risques de l’assurance auto, pas de panique, les frais de réparation seront bien remboursés.
  • Le responsable n’est pas identifié. Cette fois-ci, il faudra aller déposer une plainte contre X au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Ainsi l’usager sera muni d’un document officiel qui pourra être donné à son assurance auto comme justificatif. Cependant, le type de contrat souscrit jouera également un rôle dans ce cas là. La garantie vandalisme est en général nécessaire pour pouvoir être indemnisé lorsque des dommages sont constatés sur un véhicule susceptible d'attirer l'attention, comme un 4x4 par exemple.

Une fois le responsable des rayures identifié, il faut alors faire une déclaration à son assurance auto en envoyant le document approprié (constat ou dépôt de plainte). Joindre des photos ou des témoignages peut être une bonne idée afin d’accélérer les démarches.

En résumé, une rayure n’est pas un sinistre lourd. En revanche, faire partir ces rayures de la carrosserie d’une voiture peut s’avérer compliqué. La peinture étant une surface très fine, elle peut très vite être abîmée, même à la suite de rayures superficielles. Il existe alors plusieurs produits comme le polish, le vernis, les pâtes anti-rayures… Il peut donc être intéressant de consulter un professionnel dans un garage ou bien un carrossier. Il sera possible pour le conducteur de faire la réparation lui-même sur son automobile, à condition d’avoir le produit adéquat pour la rayure.

La réparation d’une rayure, qu’elle soit sur la carrosserie ou sur le pare-brise, sera considéré de la même façon aux yeux de l’assurance auto. La seule façon d’être indemnisé sera alors de déterminer un responsable.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Combien cela coûte-t-il de faire disparaître une rayure sur sa voiture ?

Comme pour toutes les réparations et tous les travaux d’entretien à réaliser sur une voiture, faire disparaître une rayure de la carrosserie d’une voiture aura un coût. Mais ce coût dépendra non seulement de la localisation de la rayure, mais aussi de sa profondeur. Si pour les rayures les plus superficielles, l’achat d’un stylo anti-rayure d’un montant d’une dizaine d’euros ou d’une bombe anti-rayure au prix d’une vingtaine d’euros peut suffire, les automobilistes devront s’attendre à payer souvent plusieurs centaines d’euros en fonction de la profondeur de la rayure, du type de peinture utilisé, etc … pour une intervention chez un carrossier.