Assurance "bris de glace" pour pare-brise et vitres

L’assurance « bris de glace », chaque conducteur en a déjà entendu parler. Pourtant dès lors qu’il s’agit de déclarer un sinistre lié à sa voiture ou de changer d’assureur, les certitudes s’envolent pour laisser place aux doutes. Parmi les réflexions les plus répandues, on retrouve : est-ce que cette garantie fait partie intégrante de mon contrat d’assurance auto ? Quels sont les dommages qu’elle couvre ? Existe-t-il une franchise ? Si oui, quel sera son montant ? Que se passe-t-il en cas de dégâts causés aux éléments vitrés, comme le pare-brise, lors d’un acte de vandalisme ou d’une tentative de vol ? À vrai dire, toutes les réponses à ces questions dépendent des engagements qui ont été pris auprès de l’assureur lors de la signature de ce type de garantie des assurances auto, en fonction des formules et garanties souscrites par l’assuré.

AU SOMMAIRE :

Impact circulaire sur un pare-brise

Tout savoir sur la garantie bris de glace de l’assurance auto

Contrairement à ce que bon nombre de titulaires du permis B pensent, l’assurance « bris de glace » est une garantie optionnelle. Cela veut dire qu’elle n’est pas systématiquement incluse dans un contrat d’assurance auto. Aussi, pour pouvoir en bénéficier, le titulaire du contrat devra l’ajouter en tant qu’option, au même titre que de la garantie « vol et incendie » par exemple. Ainsi, en cas de dommages ou d’impact subis au niveau des parties vitrées du véhicule, comme le pare-brise, une vitre ou encore les phares, l’assuré sera indemnisé. Le montant alloué suffit, en principe, pour servir de couverture face au coût final des réparations nécessaires suite à un impact, à une fissure ou à des bris constatés sur le pare-brise ou la vitre de la voiture.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quels dommages sont couverts par l’assurance « bris de glace » ?

Dans la majeure partie des contrats d’assurance, la garantie « bris de glace » sert de protection aux éléments vitrés des automobiles suivants :

  • le pare-brise avant
  • les glaces avant et arrière
  • la lunette arrière
  • les rétroviseurs latéraux

Certaines garanties d’assurance « bris de glace » prennent également en charge les dégâts occasionnés à d’autres éléments en verre en dehors du pare-brise et des vitres latérales, comme les toits vitrés panoramiques ainsi que les feux avant et arrière de la voiture.

Verre brise sur une place de parking

Déclarer un bris de glace à sa compagnie d’assurance auto

Dès lors qu’un assuré constate la présence de rayures, d’un impact ou de dommages plus importants sur le pare-brise, sur au moins l’une des vitres de son véhicule, comme son pare-brise, ou bien encore un rétroviseur cassé, celui-ci ne doit pas hésiter à déclarer le bris de glace à son assureur. En effet, il s’agit de dommages relativement courants constatés sur les voitures et sur les autres catégories de véhicules motorisés, qui ne se répercutent pas sur l’assuré tant que sa responsabilité ne sera pas en jeu et que d’autres dommages ne seront pas relevés sur le véhicule.

Il est donc conseillé à un conducteur de prévenir leur assureur lorsqu’il est confronté à de tels dommages, afin que les réparations soient prises en charge par l’assureur, à l’exception du prix de la franchise que l’assuré pourrait avoir à payer.

Les exclusions de l’assurance « bris de glace »

De manière générale, certains types de sinistres sont exclus des garanties offertes par l’assurance auto « bris de glace ». C’est le cas par exemple des sinistres liés à des actes de vandalisme ou encore à un vol de véhicule. Dans ce genre de situation, seuls les propriétaires de véhicules assurés tous risques auront la certitude d’être dédommagés. Les autres devront quant à eux se féliciter d’avoir fait preuve de clairvoyance en ayant souscrit des garanties vol et vandalisme. Si ce n’est pas le cas, le prix total des réparations nécessaires pour remettre une vitre du véhicule en état sera entièrement à leur charge, ce qui peut très vite s’avérer coûteux, surtout si le pare-brise a été endommagé.

Bien qu’elle n’impacte pas le bonus ou le malus d’un assuré en cas de sinistre, la garantie « bris de glace » n’est pas exempte de conséquences. En effet, après plusieurs déclarations de remplacement associées au pare-brise ou aux vitres de la part du titulaire d’un contrat auto durant une même année, un assureur peut décider de faire augmenter le tarif de ses cotisations annuelles. Dans les cas les plus extrêmes, cela peut même entraîner une résiliation définitive du contrat, ce qui aura pour conséquence de rendre particulièrement difficile la conclusion d’un nouveau contrat auprès d’un autre assureur.

Conductrice contactant son assurance suite a des degats sur son pare-brise

Bris de glace et franchise d'assurance auto

La franchise “bris de glace” est un type de franchise d’assurance auto indiquée sur les contrats d’assurance auto comme associée aux risques définis comme appartenant aux dommages du type “bris de glace” pouvant être constatés sur les véhicules. Cette franchise se retrouve sous la forme d’un montant fixe ou d’un pourcentage prévu au contrat, et reste à la charge de l’assuré à la fin de la réparation de l’impact ou de la fissure, lors du règlement de la facture.

Toutes les garanties bris de glace n’incluent pas obligatoirement le règlement d’une franchise lors des réparations, et le prix associé à cette franchise peut fortement varier en fonction des compagnies d’assurance auto.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.