Qu’est-ce que l’assurance panne mécanique ?

Lors de votre souscription à un contrat d’assurance auto, vous aurez à choisir plusieurs garanties destinées à couvrir différents risques que vous encourez pendant la conduite d’un véhicule. 

La garantie panne mécanique est l’une des garanties les plus importantes, qu’il ne faut surtout pas oublier lors de l’élaboration du devis avec son assureur. Cette garantie d’assurance permet l’indemnisation en cas de remise en état du véhicule après certaines pannes annoncées au préalable dans le contrat d’assurance.

AU SOMMAIRE :

Garagiste réparations

La prise en charge de la garantie panne mécanique

La garantie panne mécanique est une assurance très sécurisante pour les conducteurs, surtout lorsque la garantie constructeur n’est plus valable (les véhicules vendus peuvent bénéficier d’une garantie de deux ans permettant aux propriétaires de faire remplacer des pièces si elles sont défaillantes). 

Comme beaucoup de garanties dans un contrat d’assurance, l’option panne mécanique n’est pas incluse automatiquement : elle nécessite des frais supplémentaires. Néanmoins, elle est disponible dans les contrats d’assurance tous risques et ceux au tiers

Tout conducteur peut rencontrer des dépenses imprévues et coûteuses en cas de panne du véhicule. 

L’assurance panne mécanique sert à anticiper ces dépenses non attendues en incluant l’indemnisation de la remise en état de votre voiture après une panne mécanique. Cette garantie prend donc en charge le coût de la main d'œuvre de réparation et le prix des nouvelles pièces du véhicule, dont le prix peut s'avérer élevé comme pour un 4x4.

Voici une liste non exhaustive (il peut y avoir des exceptions à chaque contrat automobile : pour être certain des options disponibles dans votre contrat d’assurance, rapprochez vous de votre assureur) des pannes que la garantie panne mécanique couvre : 

Pannes de type électronique

  • Ordinateur de bord
  • GPS
  • Alarme
  • Caméra de recul

Pannes de type mécanique 

  • Moteur
  • Injection
  • Climatisation
  • Cadran
  • Boîte de vitesse
  • Embrayage

Pannes de type périphérique 

  • Fermeture centralisée
  • Lève-vitre
  • Moteur du toit ouvrant
  • Moteur des rétroviseurs

Pannes de type électrique 

  • Démarreur
  • Alternateur
  • Calculateur d'injection

Attention : la garantie panne mécanique ne concerne pas les pannes qui adviennent en cas d’usure de certaines pièces du véhicule (par exemple, le système de freinage après plusieurs années d’utilisation). 

Selon votre contrat d’assurance auto, toutes les autres pannes purement mécaniques peuvent normalement être prises en charge. Il convient tout de même de vérifier avec son assureur les clauses du contrat auto, pour éviter toute mauvaise surprise. 

La meilleure solution est de bien analyser le devis élaboré par la compagnie d’assurance, avant votre souscription.

Certains contrats d’assurance auto n’indiquent que ce qui n’est PAS pris en charge par les garanties. 

Ces types de contrats sont appelés “Tout sauf” et permettent aux conducteurs non experts en mécanique d’avoir une idée plus large de ce qui pourrait être pris en charge, par déduction après avoir vu ce qui ne l’était pas !

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Pourquoi choisir l’assurance panne mécanique ?

Parer à l’imprévu

Une fois la période de la garantie constructeur révolue, vous risquez à tout moment de devoir payer la réparation d’une panne imprévue et souvent coûteuse. 

La garantie panne mécanique vous permet d’utiliser votre véhicule de façon sereine grâce à votre contrat d’assurance préparé aux aléas de la conduite. 

De plus, c’est bien souvent après plus de deux ans de circulation d’un véhicule qu’il commence à avoir des pannes.

Afin de prévenir d’une panne mécanique, qui pourrait incomber l’immobilisation du véhicule  et une facture lourde, prendre la garantie associée est une sécurité. 

Les prix des réparations peuvent varier selon le type de panne, mais se chiffrent parfois avec trois zéros au compteur.

Attention : soyez vigilant concernant les conditions de calcul de votre indemnisation. Certains assureurs vont tenter de réduire la valeur de votre remboursement en déclarant vos pièces à remplacer comme déjà trop vieilles. Ces détails se fixent eux aussi lors de l’élaboration de votre devis, avant la souscription au contrat d’assurance auto.

Indispensable aux véhicules d’occasion

Pour les véhicules achetés d’occasion, il est préférable de ne même pas se poser la question et de souscrire dès que possible à la garantie panne mécanique. En effet, environ 39% des voitures d’occasion âgées de plus de 3 ans tombent en panne dès la première année.

En tant que vendeur de voiture d’occasion, vous rassurez vos acheteurs en déclarant que votre véhicule est couvert par une assurance panne mécanique. Il gagnera directement de la valeur pour l’achat.

Néanmoins, cette formule panne mécanique n’est pas obligatoire si vous cherchez à acheter un véhicule d’occasion. 

Dans certains cas, les différents types de véhicules ne peuvent pas bénéficier de couverture panne mécanique. Ce sont souvent des voitures de plus de 15 ans ou ayant plus de 200 000 kilomètres au compteur. 

Jugés trop vieux et destinés à souffrir de pannes à répétition, cette formule d’assurance ne serait pas avantageuse pour les assureurs sur ces véhicules. 

Si vous achetez un véhicule qui peut souscrire à cette formule, n’hésitez pas : les années d’utilisation d’une voiture d’occasion peuvent cacher bien des misères. 

Femme en panne de voiture

Le coefficient de vétusté

Si les véhicules achetés d’occasion ou ayant déjà servi pendant un certain nombre d’années sont souvent moins bien protégés que des véhicules neufs, c’est en partie à cause du coefficient de vétusté que les assureurs appliquent aux voitures qu’ils couvrent lorsque ceux-ci sont impliqués dans un sinistre. La vétusté correspond donc à l’usure que connaît tout véhicule lorsqu’il est utilisé régulièrement, ou bien encore si le propriétaire de la voiture ne l'entretient pas correctement.

L’assureur applique donc un coefficient de vétusté, qui correspond à un abaissement des indemnisations versées suite à un sinistre en fonction de l’âge de la voiture. La vétusté est généralement définie par un expert et ne concerne que les certains éléments du véhicule, généralement des consommables que le conducteur doit faire changer régulièrement sur sa voiture comme les pneus, les courroies, les plaquettes de freins, etc ...

Trouver la meilleure garantie

Afin de trouver la meilleure garantie, il s’agit de bien étudier les différentes offres proposées par les assureurs automobiles. Chaque contrat varie, et les pannes prises en charge peuvent être différentes selon le devis et la compagnie d’assurance. 

Utiliser un comparateur d’assurance auto peut être très efficace pour trouver l’offre la plus adéquate à votre profil et votre situation.