Quelle assurance choisir en fonction de la catégorie de véhicules ?

Si pour pouvoir circuler le long des routes françaises, les conducteurs doivent au minimum souscrire une assurance responsabilité civile, aussi nommée assurance “au tiers”, les automobilistes seront généralement amenés à choisir différentes garanties complémentaires en fonction de la catégorie de véhicules qu’ils conduisent. Les dangers associés à une voiture neuve étant différents de ceux que peuvent subir une voiture d’occasion ou de collection, il est normal que les conducteurs aient plutôt tendance à se tourner vers certains types d’assurances auto plutôt que d’autres en fonction de l’engin motorisé qu’ils souhaitent faire assurer.

AU SOMMAIRE :

Quelle assurance auto pour une voiture neuve ?

L’achat d’un véhicule neuf représentant généralement un investissement important pour un automobiliste, il lui est fortement conseillé de se tourner vers une assurance capable de protéger au mieux les dommages matériels que pourrait subir sa voiture, et ceci même dans le cadre d’un accident responsable.

Les acheteurs d’un véhicule neuf seront donc généralement dirigés vers une assurance “tous risques”, qui est la principale forme d’assurance auto susceptible de couvrir au mieux leur voiture neuve. Attention cependant, car toutes les assurances “tous risques” proposées par des compagnies d’assurance ne sont jamais parfaitement équivalentes. Les futurs assurés devront faire tout particulièrement attention à certaines mentions du contrat, comme par exemple les potentielles exclusions de garantie.

En plus de leur assurance auto “tous risques”, les automobilistes circulant au volant d’une voiture neuve sont généralement invités à souscrire la garantie du conducteur, afin de s’assurer que les dommages qu’ils pourraient eux-mêmes subir suite à un accident responsable ou à un sinistre soient parfaitement pris en charge par leur assureur.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelle assurance auto pour un véhicule d’un certain âge ?

Si le coût à l’achat d’une voiture d’occasion est généralement moindre par rapport à celui d’un véhicule neuf, il en va généralement de même pour le prix de l’assurance. Lorsqu’un conducteur acquiert un véhicule de seconde main moins cher et ayant déjà un certain nombre de kilomètres au compteur, la compagnie d’assurance de l’usager lui proposera souvent de se tourner vers une assurance moins onéreuse qu’une assurance auto “tous risques”, puisque l’achat d’un nouveau véhicule en cas d’accident responsable devrait s’avérer plus simple que dans le cas d’une voiture neuve.

Les automobilistes conduisant un véhicule d’occasion souscriront le plus souvent la responsabilité civile, ainsi qu’une garantie conducteur étendue, afin que les dommages corporels qu’ils pourraient eux-mêmes subir dans le cadre d’un accident responsable soient pris en charge par leur assureur.

Quelle assurance auto pour un véhicule non roulant ?

Même s’ils ne peuvent plus circuler sur les routes à cause de l’hospitalisation de leur conducteur, d’une panne ou d’un changement de mode de mobilité chez l’usager, les véhicules motorisés doivent tout de même faire l’objet d’une couverture d’assurance auto minimale. Car même en ne circulant plus du tout, un véhicule motorisé peut provoquer des dégâts corporels et matériels dans le cas d’une explosion, d’un incendie, ou suite à un vol.

C’est pour cette raison que le propriétaire d’un véhicule non roulant doit choisir au moins une assurance responsabilité civile, afin de parer à tous risques même s’il ne compte pas rouler au volant de sa voiture.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelle assurance auto pour une voiture de location ?

Louer une automobile même pour une courte durée n’est pas un acte anodin. Puisque les automobilistes qui circulent au volant d’une voiture de location s’exposent aux mêmes dangers routiers que les conducteurs circulant au volant de leur propre véhicule, ils doivent eux aussi être convenablement couverts par une assurance.

Les contrats de location d’un véhicule incluent généralement une assurance “au tiers”, afin de protéger les autres usagers. Mais les automobilistes circulant au volant d’une voiture louée peuvent souscrire auprès de leur loueur à des garanties complémentaires, afin d’être correctement couverts en cas de sinistre. Dans tous les cas, le loueur doit indiquer au locataire du véhicule les conditions d’application des différentes couvertures qu’il aura souscrit (comme les exclusions au contrat), le prix des différentes franchises ainsi que le prix des garanties facultatives et leur champ d’application.

Quelle assurance auto pour une voiture de fonction ?

Si les salariés d’une entreprise peuvent conduire une voiture de fonction, le propriétaire du véhicule n’en reste pas moins l’entreprise qui les emploie. C’est donc l’employeur qui doit souscrire l’assurance auto qui couvrira le salarié pendant les trajets réalisés sur son temps de travail. L’entreprise étant considérée en tant qu’assuré principal, ce sera à elle de prendre en charge le prix des franchises en cas de sinistre, sauf en cas de faute grave de la part du conducteur et visant à nuire à l’employeur. Dans ce cas, le montant des franchises devra être réglé par le conducteur.

Si l’entreprise autorise son salarié à conduire dans le cadre de sa vie personnelle, alors l’usager devra généralement souscrire une assurance auto complémentaire, afin de bénéficier d’une couverture le protégeant lui comme les autres usagers en dehors de ses heures de travail.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelle assurance auto pour sa voiture sans permis ?

Comme pour toutes les autres catégories de véhicules motorisés, les usagers circulant au volant d’une voiture sans permis doivent également faire assurer leur véhicule. Une fois encore, le calcul du montant de l’assurance pour une voiture sans permis dépend :

  • du profil du conducteur, selon s’il s’agit d’un jeune conducteur, d’un usager ayant vu son permis être annulé ou encore un senior, qui font partie des conducteurs de voitures sans permis les plus fréquemment rencontrés
  • la formule choisie, entre responsabilité civile, garanties complémentaires et “tous risques”
  • la catégorie de voiture sans permis à laquelle appartient la voiture sans permis et à ses caractéristiques (la puissance du moteur, le nombre de places, …)