La garantie incendie pour les véhicules motorisés

Comme tous les autres types de biens, les véhicules motorisés peuvent subir des dégradations accidentelles ou intentionnelles, et pouvant conduire à la destruction totale ou partielle de leur voiture, comme c’est le cas suite à un incendie. Heureusement, les usagers de la route craignant de voir leur véhicule partir en fumée ont la possibilité de souscrire dans leur contrat d'assurance une garantie incendie leur permettant d’être indemnisés suite à la majorité des incendies de véhicules.

AU SOMMAIRE :

Automobile incendiee sur le bord d'une route

Qu’est-ce que la garantie incendie des assurances auto ?

La garantie incendie est une garantie facultative proposée par les assureurs afin de protéger un véhicule contre différents risques d’incendies qui pourraient l’endommager ou bien le détruire complètement. Cette garantie spécifique permet généralement d’indemniser les usagers de la route contre la majorité des différentes causes d’incendie pouvant toucher une voiture, en dehors des tentatives de fraude à l’assurance et des négligences commises par l’assuré lui-même, comme dans le cadre de certaines catastrophes technologiques.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quels sont les types d’incendies compris dans cette garantie ?

La garantie facultative “incendie des véhicules” permet de couvrir la plupart des causes d’incendies, que ces sinistres soient d’origine accidentelle ou criminelle, comme suite à un vol de voiture.

Les incendies d’origine accidentelle

Les véhicules peuvent être partiellement ou entièrement détruits par des incendies provoqués de manière accidentelle. Un tel sinistre peut provenir :

  • d’une cause mécanique, comme un court-circuit électrique ou encore un défaut de la climatisation
  • d’une cause climatique, notamment chez les véhicules ayant été frappés par la foudre

Les incendies de véhicules provoqués par de telles causes, qui sont liées à des aléas de la vie et sont donc indépendantes de toutes formes d’actes malveillants, se concluent après expertise par le déblocage de l’indemnisation prévue dans le contrat d’assurance suite à ce sinistre.

Ensemble de vehicules victimes d'un incendie

Les incendies d’origine criminelle

Parmi les autres grandes causes de départ de feux de véhicules, il est nécessaire de citer les actes malveillants, qui sont provoqués par des individus intentionnellement dans le but de porter atteinte à l’intégrité du véhicule visé

Une part importante de ces incendies criminels visant des véhicules ont lieu durant la période des fêtes de fin d’année, notamment durant les réveillons de Noël et du nouvel an, ou encore en marge d’émeutes et de manifestations. Les incendies criminels de véhicules motorisés doivent donc faire l’objet d’une plainte auprès des agents des forces de l’ordre, qui réaliseront une enquête. Ce sont les résultats de cette enquête qui seront transmis à l’assureur de l’usager, qui pourra alors procéder ou non à l’indemnisation de l’assuré ou non, en fonction des conclusions retenues dans le cadre de la survenue de ce sinistre.

Les causes d’incendies n’étant pas prises en charge par cette garantie

Si la plupart des causes de départ d’incendies de véhicules sont prises en charge par les assurances auto, certaines exclusions existent néanmoins. Il s’agit principalement des incendies causés par l'assuré lui-même, que ce soit intentionnellement ou non. 

Ainsi, l’assuré ne sera pas indemnisé en cas :

  • d’incendie résultant d’une tentative de fraude à l’assurance
  • d’incendie résultant d’une négligence de l’usager ou d’un mauvais entretien de la voiture
  • d’incendie résultant du transport de matières inflammables et/ou dangereuses
  • d’incendie causé par un accident de la circulation lié à de la consommation de produits stupéfiants, une course automobile ou un délit de fuite
Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Le rôle de l’expert automobile dans le cas d’une voiture incendiée

Comme chaque fois qu’un véhicule subit des dommages importants est qu’une demande d’indemnisation est envoyée à un assureur, celui-ci va mandater le passage d’un expert automobile. Le rôle de l’expert face à l’incendie d’une voiture sera de vérifier que l’incendie n’est pas dû à une malveillance ou à une négligence du propriétaire de la voiture (s’il transportait de produits inflammables ou s’il avait mal éteint une cigarette présente dans l’habitacle, etc …

L’expert devra ensuite calculer le montant de l’indemnisation à verser en fonction des dommages subis par la voiture.

Calcul de l’indemnisation en cas de souscription d’une garantie incendie

Une fois que le véhicule incendié aura été inspecté et que l’assureur aura eu la preuve que le cas n’est pas frauduleux ou n’a pas été causé par l’assuré, celui-ci pourra verser au propriétaire une indemnisation, dont la valeur dépend des conditions prévues dans le contrat. 

Si le véhicule est irréparable, alors il devra proposer une valeur de remplacement à dire d’expert, basée sur la cote Argus du modèle au moment de l’incendie et permettant de définir un montant considéré comme acceptable pour l’assuré, et ceci qu’il s’agisse d’une destruction totale ou partielle de l’automobile suite au sinistre. 

Les assurés peuvent cependant souscrire d’autres modes d’indemnisation, dits “à neuf” ou “à valeur d’achat”, leur permettant d’obtenir le remboursement de leur véhicule à hauteur de son prix d’achat, mais en échange d’une cotisation plus importante.

Si la voiture est réparable après un acte de vandalisme, alors l’expert pourra proposer une indemnisation d’un montant suffisant pour remettre le véhicule en état, à condition que cela soit économiquement intéressant pour l’assureur.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

La garantie "incendie et explosion" proposée par Ornikar

Les jeunes automobilistes qui choisissent de souscrire aux offres d'assurance auto proposées par l'auto-école en ligne Ornikar peuvent bénéficier de la garantie "incendie et explosion" en choisissant soit la formule "tiers max", soit la formule "tous risques". Le montant d'indemnisation maximum qui pourrait être proposé aux assurés ne pourra pas dépasser la valeur du véhicule, et s'accompagner d'une franchise dont le montant sera de 286 euros, à laquelle il faut ajouter 10% du montant des réparations (plafonné à 726 euros).

Nos villes couvertes par la conduite :