Voiture en contresens

Le premier système anti-contresens est lancé par Skoda

Un nouveau dispositif de prévention routière existe désormais afin d’être prévenu de l’éventuelle circulation en contresens de certains usagers. Lancé par le constructeur Skoda et conçu par l’équipementier Bosch, ce système existe maintenant directement dans certains véhicules. 

L’objectif, éviter les collisions

Une crainte répandue sur la route, c’est de rencontrer des automobilistes roulant à contresens. Cela arrive particulièrement de nuit sur les autoroutes : on dénombre pas moins de 400 cas signalés chaque année en France, impliquant des accidents 4 fois plus graves que les accidents ayant lieu lors d’une circulation “normale”. 

En moyenne, un conducteur en contresens ne dépasse pas les 500 mètres avant de rentrer en collision avec un autre véhicule. Ce sont des chocs souvent très violents. 

Le système a été mis au point suite à un partenariat entre Skoda et Bosch. Il faut savoir qu’une application de ce type existe déjà depuis 2018, mais l’utilité de ce nouveau système est l’intégration directe dans le tableau de bord, ce qui permet au conducteur d’être prévenu grâce à une alerte sonore ou un pictogramme. 

Le fonctionnement est relativement simple : le cloud Bosch s’occupe de vérifier la position des véhicules en entrée et sortie d’autoroute. Si quelque chose cloche, un système d’alerte est directement envoyé au conducteur à contresens. Bosch ajoute que son système est en partenariat avec 25 applications en Europe, ce qui rend le dispositif disponible pour 26 millions d’utilisateurs.