Tout savoir sur les questions écologiques : écomobilité, éco-conduite

Protéger l'environnement est l’une des grandes problématiques du Code de la route 2021. Cette volonté de porter le moins possible atteinte à la nature peut passer par tout un ensemble d’actions et de choix que l’aspirant conducteur peut suivre. Tout ceci passe notamment par le choix de l’écomobilité, mais aussi par l’achat d’un véhicule répondant parfaitement aux besoins de l’usager,ou encore en adoptant une conduite économique.

L’écomobilité

Un usager peut choisir l'écomobilité et décider ne pas utiliser son automobile à outrance. Il peut opter pour différentes solutions comme le déplacement à pied, à vélo ou en bus. Le conducteur peut aussi avoir recours à des modes de déplacement alternatifs comme le covoiturage ou l'autopartage pour réduire ses coûts en déplacement, la pollution et les embouteillages.

Bien lire une étiquette énergétique pour l'achat de sa voiture éco-responsable

Le choix du véhicule

En choisissant l'achat d'une voiture éco-responsable électrique ou hybride, l’aspirant conducteur pourra faire une bonne action pour la planète et limitera sa consommation de carburant.
L’usager souhaitant acquérir un véhicule éco-responsable doit penser à bien vérifier l'étiquette énergie pour comparer les consommations de carburant et les émissions de dioxyde de carbone de chaque véhicule. En effet, le CO2 (dioxyde de carbone) est le principal gaz à effet de serre responsable du changement climatique.

Adopter l’éco-conduite

Les automobilistes doivent éviter de prendre leur voiture pour des déplacements de moins de 2 kilomètres, et doivent surtout privilégier la voiture pour des trajets longs et nécessaires. L’usager peut s’informer sur les conditions de circulation pour choisir une heure de départ qui lui permettra d'éviter les embouteillages.
Adopter une éco-conduite contribue à réduire la consommation de carburant, l'émission de gaz à effet de serre et les risques d'accidents. Les automobilistes doivent également penser à éteindre tous les accessoires qui ne sont pas utiles et qui consomment de l'énergie (radio, feux, climatisation etc).

Les normes environnementales qui influent sur le secteur automobile

Une nouvelle norme, appelée la norme Euro 7, risque de bouleverser les habitudes du secteur automobile. Comme l'explique le site Planète Renault, les véhicules thermiques ne sont plus les bienvenus en Europe. L'objectif est de réduire les émissions de CO2 drastiquement d'ici 2025 et cela passe par un arrêt des ventes de véhicules polluants. Inutile de souligner que les constructeurs automobiles sont inquiets : même si les voitures électriques gagnent en popularité, les infrastructures nécessaires à leur charge ne sont pas assez nombreuses pour en équiper une population entière. Déjà effective depuis 30 ans, la norme antipollution "Euro" ne cesse d'imposer de nouvelles limites pour les différents polluants utilisés dans l'industrie automobile. Même si les bénéfices climatiques sont certains, les acteurs du secteur automobile tentent des négociations avec le gouvernement afin de réduire les mesures.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !