Le démarreur des automobiles

Comme son nom l’indique, le démarreur des automobiles est l’élément mécanique qui permet de démarrer le moteur. Peu importe la catégorie de véhicule à moteur dont il est question, son fonctionnement est étroitement lié à celui de batterie et sans son action, il est généralement impossible de circuler.

Tout savoir sur le démarreur des automobiles

Le principal objectif d’un démarreur, lorsqu’il est positionné sur une voiture, réside dans sa capacité à lancer la mise en rotation auto-alimentée du moteur. Pour cela, il s’appuie toujours sur une source d’énergie externe. Cela permet de ne pas avoir besoin de solliciter la présence d’un tiers pour faire amorcer le démarrage du moteur en poussant une berline. Depuis l’invention de l’automobile, différents types de démarreurs ont été utilisés par les fabricants. Si dans un premier temps, il s’agissait d’une manivelle à actionner manuellement, aujourd’hui c’est un dispositif électrique qui équipe les automobiles, généralement associé à un système de Stop and Start.

🚦 Consultez la définition complète de Stop and Start 🚦

L’évolution du démarreur

L’adoption définitive du démarreur électrique par l’ensemble des fabricants d’automobiles date d’il y a environ 100 ans. Avant cela, plusieurs mécanismes étaient en compétition et ils avaient plus ou moins de succès auprès des automobilistes. Du démarreur à lanceur, à celui à ressort en passant par celui à air comprimé, de nombreuses évolutions ont vu le jour. Cependant, force est de constater qu’il faudra attendre 1940 pour ne plus croiser d’automobiles démarrées uniquement à l’aide d’une manivelle. Cette action, particulièrement longue et pénible, a très longtemps fait partie du quotidien des conducteurs. D’ailleurs, certains modèles de véhicules, comme la 2CV de Citroën, étaient dotés d’un démarreur à manivelle de secours pour pallier une éventuelle panne du mécanisme électrique.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Son fonctionnement sur les automobiles

De nos jours, pour solliciter l’intervention du démarreur des automobiles, il suffit d’insérer la clé dans le Neimann et de la tourner jusqu'à la position ON. Cela permet à l’électroaimant, aussi appelé le solénoïde, de se charger en électricité grâce à la batterie puis d’alimenter le démarreur. Ensuite, ce dernier va lui-même alimenter la motorisation du véhicule en actionnant des pignons. Même si cette opération ne prend que quelques secondes lorsqu’un conducteur s’installe au volant de son automobile, elle nécessite de disposer d’une puissance très importante. Aussi, il est primordial de pouvoir s’appuyer sur une batterie en bon état de marche pour ne pas se retrouver dans l’embarras.

Les principales pannes

Comme tous les éléments mécaniques, qui sont installés sur les automobiles, le démarreur peut rencontrer des difficultés de fonctionnement. Parmi les plus fréquentes, on retrouve  :

  • anomalie au niveau des zones de contact sur l’un des composants électrique qui détériore la conductivité du courant
  • encrassement du solénoïde à cause de particules de poussière
  • Neiman défectueux ou détérioré par des courts-circuits
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

À moins d’avoir de très bonnes compétences en mécanique automobile, en cas de panne du démarreur, il est conseillé aux propriétaires du véhicule de se rendre chez un professionnel. Celui-ci pourra diagnostiquer avec précisions les causes de la panne, établir un devis, puis effectuer les réparations nécessaires. Lors de la vente d’un véhicule d’occasion, le fait d’avoir systématiquement recours à un garage automobile pour effectuer l’entretien et donc d’être en possession de factures peut faciliter la décision d’achat.

Nos villes couvertes par la conduite :