La technologie Stop and Start

Depuis quelques années, la technologie Stop and Start a réellement le vent en poupe et de plus en plus d’automobiles disposent parmi leurs éléments mécaniques de cet équipement en série. À l’heure actuelle, les dispositifs d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur fonctionnent grâce à deux configurations différentes. Dans tous les cas, cela confère de nombreux avantages pour les conducteurs dont le véhicule en est équipé, comme celui de réduire la consommation ainsi que le niveau de pollution. Malheureusement, ces quelques économies ne sont possibles que durant les cycles urbains ainsi que les phases de ralentissement, car le reste du temps, le véhicule n’en bénéficie absolument pas.

Tout savoir sur l’utilisation de la technologie Stop and Start

Bien qu’elle n’ait rencontré un véritable succès qu’au début des années 2000, la technologie Stop and Start existe en réalité depuis 1930. À cette époque, la plupart des automobiles de luxe étaient équipées d’une « dynastar ». Ce système permettait déjà un démarrage souple et silencieux du moteur des automobiles après un arrêt temporaire. Après plusieurs tentatives de séduction malheureuses dans les années 80 et 90, cette technologie s’est peu à peu imposée grâce à la prise de conscience collective des usagers de la route quant à la nécessité de diminuer les émissions de CO2.

De plus, son installation sur le bloc moteur ainsi que la phase d’intégration électrique sont relativement simples et cela ne demande qu’un investissement minime de la part des constructeurs automobiles.

🚦 Consultez la définition complète du Stop and Start 🚦

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Deux types de configurations pour un même fonctionnement moteur

Pour entrer dans le détail, du point de vue de la mécanique, il est important de savoir qu’il existe actuellement deux configurations qui permettent le fonctionnement de la technologie Stop and Start. En effet, dans le premier cas la motorisation comporte un démarreur renforcé qui permet de redémarrer plus facilement après un ou plusieurs arrêts. Cependant, cela entraîne des sensations de vibrations assez importantes ainsi qu’une coupure du moteur à la vitesse de 5 km/h. Dans le second cas, les ingénieurs intègrent au moteur un système dit d’alterno-démarreur. Celui-ci se compose d’un mécanisme de poulies et de courroies accessoires qui permettent du redémarrage du moteur, tout en limitant les désagréments.

Les avantages de la technologie Stop and Start

Une fois que la technologie Stop and Start est installée sur le système de motorisation d’une automobile, le conducteur bénéficie des avantages suivants :

  1. la consommation et les émissions de CO2 sont réduites de près de 15 %, aux heures de pointe, notamment en cas de ralentissements alors que le véhicule est en cycle urbain
  2. aucune action de la part du conducteur n’est nécessaire lorsqu’il circule lentement (en dessous de 10 km/heure), car la coupure et le redémarrage du moteur sont réalisés de manière automatique
  3. le moteur redémarre immédiatement et relativement silencieusement dès qu’une pression est exercée sur la pédale d'embrayage (voiture manuelle) ou que l'usager relâche le frein (voiture automatique)
  4. lors d’un trajet urbain, les sensations de vibration et le bruit du moteur sont particulièrement faibles

Des inconvénients liés à la consommation d’énergie et à la pollution

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’utilisation de la technologie Stop and Start n’est pas seulement dotée d’avantages. En effet, comme bon nombre de systèmes électroniques, elle permet de répondre aux besoins d’une poignée de scénarios de conduite, mais pas à tous. De fait, si elle est particulièrement appréciée lors de trajets urbains et sur des portions de routes encombrées, la technologie Stop and Start ne sera d’aucune utilité pour réaliser d’importantes économies d’énergie au quotidien. De plus, la baisse de la température au niveau du pot catalytique engendre une augmentation de la pollution lors du redémarrage du véhicule. Néanmoins, les professionnels de l’automobile s’accordent à dire que ce phénomène est largement compensé par l’absence d’émissions de particules lors d’un ou de plusieurs arrêts.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Si de plus en plus de fabricants d’automobiles font le choix d'équiper leurs derniers modèles de la technologie Stop and Start, de nombreux conducteurs font le choix de ne pas utiliser cette option. Plusieurs raisons expliquent cette volonté de ne pas faire usage d’assistant électronique. Généralement, c’est la sensation de manque de reprise du véhicule qui est pointée du doigt par les puristes à la conduite sportive après un arrêt à un stop ou à un feu tricolore.

Nos villes couvertes par la conduite :