Comment fonctionne le système antidémarrage d’un véhicule ?

De nos jours, beaucoup de véhicules sont équipés d’un système antidémarrage. Ce système, comme son nom l’indique, bloque le démarrage de la voiture sauf sur présentation de la clef ou carte de démarrage. Cela empêche donc les personnes mal intentionnées de forcer les portières du véhicule et de trafiquer le moteur afin de pouvoir démarrer et de voler le véhicule. Néanmoins, les systèmes antidémarrage peuvent aussi être piratés. Seulement, cela requiert des connaissances pointues en technologie. Découvrez comment fonctionne un système antidémarrage.

AU SOMMAIRE :

Conductrice au volant en train d'insérer la clé dans le contact de la voiture

Fonctionnement du système antidémarrage

Le système antidémarrage a pour but de vérifier que la clé d’authentification du véhicule est bien insérée avant de laisser le véhicule démarrer. En cas d’absence de cette clé, l’antidémarrage bloque l’alimentation de la voiture, l’allumage pour les moteurs essence et le calculateur de la gestion moteur. En bref, impossible de réaliser un démarrage sans clé sur une voiture dotée d’un système antidémarrage. Ce système est composé de plusieurs éléments : 

  • La clé ou la carte d’authentification de la voiture.
  • Un transpondeur intégré dans la clé ou la carte qui envoie des informations au véhicule associé.
  • Un boîtier de contrôle antidémarrage placé dans le véhicule. Il refuse ou autorise l’alimentation et l’allumage du véhicule.
  • Une bobine de transpondeur. Elle sert à faire communiquer le transpondeur placé dans la clé avec le boîtier de contrôle antidémarrage placé dans le véhicule.

Comment déverrouiller la voiture et l’autoriser à effectuer un démarrage ?

Le conducteur va tout d’abord insérer la carte ou la clé d’authentification dans son véhicule. A cet instant, le boîtier antidémarrage vérifie l’identité du transpondeur présent dans la clé. Il émet ensuite un code aléatoire auquel le transpondeur va répondre par un code d’authentification. Le véhicule est autorisé à démarrer.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Que faire si mon véhicule ne démarre plus ?

Attention : vous ne pourrez pas effectuer de démarrage si vous perdez vos clés ou si vous vous les faites voler. En cas de perte, rendez-vous chez votre concessionnaire. Il vous re-programmera des clés afin de déverrouiller votre véhicule. En cas de vol, il faut absolument désactiver la clé volée via un nouveau double de clé.

Si votre voiture ne démarre pas, vous avez deux options : 

  • Essayez de l’allumer avec le double de votre clé d’authentification. Si la voiture démarre, cela signifie que les piles de votre première clé sont déchargées. Si en changeant les piles, vous vous apercevez que la voiture ne démarre toujours pas, l’électronique de la clé est sûrement en panne. Il faut alors vous rendre chez votre concessionnaire afin qu’il la répare.
  • Suite à cela, si votre voiture ne démarre pas, le problème vient sûrement du boîtier d’antidémarrage. Un problème peut survenir auprès de la bobine de transpondeur, du calculateur de gestion moteur… Le mieux est de se rendre chez votre concessionnaire afin qu’il puisse contrôler, re-programmer  et/ou changer les différents éléments défectueux de votre véhicule.

Il se peut que votre système antidémarrage ne soit pas en cause, mais que le démarreur de votre voiture rencontre des problèmes mécaniques et électriques liés par exemple au solénoïde : un professionnel saura vous renseigner sur la marche à suivre.

Demarreur et cle d'une automobile

L’antidémarrage est-il d’une sécurité infaillible ? 

Obligatoire sur les voitures neuves depuis 1998, le système antidémarrage est un dispositif de sécurité très fiable qui a permis de réduire drastiquement les vols de voiture. Malheureusement, il n’est pas infaillible : tous les systèmes ont leurs faiblesses. Avec des connaissances électriques et mécaniques, il est possible de déverrouiller une voiture et son système antidémarrage à distance, sans même commettre d’infraction. C’est pour cette raison que les assurances auto exigent souvent que les automobilistes équipent leurs véhicules d’un système antivol complémentaire qui permet de décourager les voleurs.