Temps de réaction et conduite d’une voiture

Par :
Publié le
/
/
Freinage brusque temps reaction

Vous souhaitez en savoir plus sur le temps de réaction et de son impact dans le cadre de la conduite des véhicules motorisés ? Nous sommes là pour tout vous expliquer.

Comme son nom l’indique, le temps de réaction correspond au temps que met votre cerveau pour réagir face à une situation dangereuse ou inattendue. Plus ce temps est court et plus vous aurez de chance d’éviter un obstacle ou de freiner face à une situation inattendue susceptible de se présenter à vous.

Qu’est-ce que le temps de réaction ?

Le temps de réaction correspond à la durée que met une information captée par votre cerveau pour être analysée et entraîner, si besoin, la décision de réaliser une action, si un risque se présente à vous par exemple. Ce temps de réaction n’est pas fixe et peut être allongé à cause de facteurs physiques, psychologiques ou liés à différents types de substances, ce qui augmente les risques que vous vous trouviez impliqué⸱e dans un accident de la circulation.

{{cta-code}}

La définition du temps de réaction

Le temps de réaction correspond au temps qui s’écoule entre le moment où votre cerveau perçoit un stimuli sensoriel et le moment où vous entamez une action en réponse à ce stimuli.

Dans le cadre de la conduite d’un véhicule motorisé, les stimulus sont généralement d’ordre visuel ou auditif. Il peut s’agir d’un ralentissement du trafic, de l’apparition soudaine d’un obstacle, etc … Une fois que vous aurez perçu ce changement arrivant sur les voies de circulation, votre cerveau va l’analyser avant de commander à votre corps de réaliser l’action qui sera la plus appropriée face à ce changement de situation.

Le temps de réaction représente donc ce laps de temps durant lequel votre cerveau analyse le stimuli et définit quelle est l’action à entreprendre. Le temps de réaction normal d’un usager de la route est évalué en moyenne à une seconde.

Les différents facteurs pouvant influencer le temps de réaction

Si votre temps de réaction normal est approximativement évalué à une seconde en temps normal, certains facteurs physiologiques ou psychologiques peuvent intervenir et rallonger votre temps de réaction.

D’un point de vue physiologique, votre état de santé global a un impact sur la durée de votre temps de réaction. Si vous êtes fatigué, si vous avez des difficultés de coordination ou bien encore si vous prenez certains traitements médicamenteux, alors vous pouvez voir votre temps de réaction augmenter de façon plus ou moins importante.

Mais votre état psychologique peut également avoir un impact sur votre temps de réaction. Si vous éprouvez du stress ou de l’anxiété, vous serez moins concentré sur votre conduite, et votre cerveau pourra mettre plus de temps à analyser certains signaux pourtant à risques.

Enfin, la prise de traitements médicamenteux ainsi que la consommation d’alcool ou de produits stupéfiants sont connus pour augmenter parfois très largement votre temps de réaction lorsque vous vous trouvez derrière un volant.

Quelle est l’importance du temps de réaction dans le cadre de la conduite d’une voiture ?

Votre temps de réaction est un élément majeur pour comprendre le fonctionnement de la distance d’arrêt d’un véhicule : plus vous réagissez vite face à une situation présentant un risque et plus vous pourrez agir rapidement afin d’éviter ce risque.

Les liens existants entre le temps de réaction et la sécurité au volant

L’impact du temps de réaction sur votre sécurité derrière un volant est véritablement déterminant. Plus votre temps de réaction est rapide et plus vous aurez de chance d’être en mesure de réagir correctement face aux situations de conduite inattendues qui pourraient survenir, ce qui réduira vos risques d’être impliqué dans un accident de la route.

À l’inverse, si votre temps de réaction est plus important, vous réduisez vos chances d’être en mesure d’éviter une collision, avec tous les risques que cela peut impliquer pour vous comme pour vos éventuels passagers.

Les différentes situations pour lesquelles le temps de réaction est important

La durée de votre temps de réaction est cruciale face à un certain nombre de situations possédant un potentiel de danger important.

C’est le cas lors d’un freinage d’urgence par exemple. Si vous freinez légèrement trop tard, vous pourriez ne pas être en mesure d’éviter une collision. Vous vous retrouveriez alors impliqué dans un accident de la route.

C’est aussi le cas si vous devez éviter un obstacle qui apparaîtrait soudain devant votre véhicule. Il suffirait que vous ne soyez pas parfaitement concentré⸱e sur votre conduite pour vous retrouver impliqué dans un accident.

Avec toutes leurs règles de priorité parfois plus ou moins claires, les intersections peuvent elles aussi représenter des zones dangereuses, ou vous devez être prêt à intervenir à chaque instant.

Est-il possible de perfectionner votre temps de réaction ?

Vous avez la possibilité de vous assurer que votre temps de réaction est le plus bas possible en adoptant une hygiène de vie la plus positive possible, tout en évitant au maximum les comportements et les états d’esprit à risques.

Adoptez une bonne condition physique et mentale

Pour maintenir un temps de réaction efficace lorsque vous circulez au volant d’un véhicule motorisé, vous devez impérativement maintenir une bonne hygiène de vie, à la fois physique et psychologique. 

En faisant régulièrement de l’exercice physique afin de rester parfaitement en alerte et de travailler vos réflexes, votre circulation sanguine ou bien encore l’oxygénation de votre cerveau, vous serez plus en mesure de réagir rapidement face aux risques éventuels.

Du côté psychique, un travail important sur votre gestion du stress, sur votre anxiété et sur votre sommeil en cas de fatigue importante peuvent s’avérer essentiels.

Seule l’adoption d’un mode de vie sain pourra vous aider à maintenir votre temps de réaction le plus bas possible.

Utilisez différentes technologie pour vous aider à mieux réagir

Si aucune technologie moderne installée sur les dernières générations de voitures ne peut réduire votre temps de réaction, certains systèmes d’aides à la conduite se proposent de réagir à votre place. C’est par exemple le cas des dispositifs d’aide au freinage d’urgence, qui permettent aux véhicules de freiner dès qu’ils détectent un danger, ou bien encore aux dispositifs de maintien dans la voie, qui vous alertent lorsque votre véhicule commence à dévier de sa voie de circulation.

Toutes ces formes d’aides à la conduite ont pour mission de vous soulager pour certaines tâches de votre conduite, afin que vous puissiez vous concentrer sur les aspects sécuritaires essentiels de votre trajet.

D’autres systèmes enfin, tels que les dispositifs d’alerte de somnolence ou les éthylotests antidémarrage doivent s’assurer que vous êtes parfaitement en état de conduire avant et pendant que vous prenez le volant.

Quels sont les risques liés à un temps de réaction plus long ?

En cas d’accident de la route provoqué par un temps de réaction allongé, vous vous exposez à un certain nombre de risques importants, comme des dommages matériels ou corporels, dont les conséquences peuvent être particulièrement importantes.

Les risques auxquels vous vous exposez en cas de temps de réaction plus long

Plus le temps que vous mettez pour réagir à une situation risquée est important et plus vous vous exposez à des dangers potentiels. Si vous devez réaliser un freinage d’urgence alors que votre temps de réaction est rallongé, les risques que vous soyez impliqué dans une collision seront plus élevés. Dans le cas d’un trafic dense, le moindre changement dans la circulation peut nécessiter une réactivité rapide de votre part.

De même, si vous devez éviter un obstacle, un temps de réaction plus long entraînera systématiquement des risques plus importants.

Du point de vue de votre assurance auto, la question de votre temps de réaction pourra avoir un impact sur votre indemnisation. Si suite à un accident responsable, un test sanguin montre que vous avez pris des substances interdites au volant et ayant notamment pour effet de rallonger votre temps de réaction (comme de la drogue, de l’alcool ou certains médicaments), alors vous pourriez faire l’objet d’une exclusion de garantie.

Les conséquences éventuelles associées à ces différents risques

Lors d’un accident de la route impliquant un temps de réaction allongé, vous vous exposez à un certain nombre de conséquences, qui peuvent s’avérer particulièrement dramatiques. Les conséquences d’une collision dépendent majoritairement de la vitesse à laquelle votre véhicule circulait au moment du choc. Si la vitesse de votre voiture était relativement modérée, les risques devraient se limiter uniquement à des dommages matériels, autant pour votre véhicule que pour les obstacles ou les autres véhicules qui pourraient être impliqués, en dehors des usagers de la route vulnérables.

Mais plus votre voiture allait vite au moment de l’impact et plus les risques que vous ou les autres usagers impliqués dans l’accident subissiez des dommages corporels sont importants. Toutes ces blessures peuvent alors être plus ou moins graves, et entraînent des besoins d’indemnisation plus ou moins importants du côté des assureurs. En cas d’accident de la route responsable causé au moins en partie par un allongement de votre temps de réaction, votre assureur peut choisir notamment de résilier votre contrat d’assurance auto.

Quels sont nos conseils pour que vous puissiez adopter une conduite plus sécurisée ?

Vous avez la possibilité d’appliquer un certain nombre de conseils, comme un bon respect des distances de sécurité, le bannissement des sources de distraction ou bien encore le suivi des limites de vitesse, afin de rendre votre conduite plus sécurisée et d’être en capacité de freiner le plus rapidement possible. 

Maintenez constamment des distances de sécurité suffisantes

Pour que vous puissiez circuler en toute sécurité, vous devez respecter en permanence les différentes règles liées aux distances de sécurité. Savoir que, quoi qu’il puisse arriver, vous bénéficierez de suffisamment d’espace pour freiner représente un avantage considérable pour votre sécurité. Si jamais vous savez que votre état physique ou psychologique au moment où vous circulez peut augmenter vos chances d’être impliqué⸱e dans une collision, alors vous ne devez pas hésiter à augmenter légèrement vos distances de sécurité, afin de pallier tout risque.

Évitez au maximum les sources de distractions lorsque vous conduisez

Pour garder un temps de réaction le plus rapide possible, vous ne devez surtout pas hésiter à éviter au maximum les sources de distraction dans l’habitacle de votre véhicule. Si l’usage du téléphone au volant doit évidemment être banni, n’hésitez pas non plus à réduire le volume de la radio ou à demander à vos passagers de ne plus vous parler pendant que vous roulez si cela tend à vous déconcentrer.

Ce n’est qu’en vous concentrant exclusivement sur votre conduite que vous serez en capacité à anticiper au mieux les changements dans le trafic routier. Vous pourrez alors réagir le plus rapidement possible, et ainsi réduire les risques d’être impliqué⸱e dans un éventuel accident de la route.

Respectez toujours les limites de vitesse

Le temps de réaction ne représente qu’un seul des éléments compris dans le calcul de la distance d’arrêt. Pour être en mesure de vous arrêter en cas d’urgence, vous devez appliquer un respect strict des limites de vitesse en vigueur sur votre voie de circulation. Ces limites de vitesse sont appliquées en fonction du type de voie sur laquelle vous roulez, de sa configuration, des risques associés à l’environnement de conduite, etc … Si vous ne respectez pas les limitations, vous augmenterez le temps que mettra votre voiture pour s’arrêter, et vous aurez plus de risques d’être impliqué⸱e dans un accident de la circulation.

En suivant scrupuleusement les limites de vitesse en vigueur, vous réduisez les risques d’accidents de la route pour vous, mais vous rendez également votre environnement de conduite plus sécuritaire pour l’ensemble des usagers de la route.

{{cta-title-code}}

Le contenu dans cet article présente uniquement un caractère informatif et n’engage pas contractuellement Ornikar (à savoir les entités Marianne Formation SAS et Ornikar Assurances). Cette dernière décline toute responsabilité sur les décisions et conséquences qui pourraient en découler.
Ornikar
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Permis B
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Assurance auto
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurance auto
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar
J'apprends à conduire
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.
Démarrez un test de Code Gratuit