Calculer la distance de freinage

Connaître les notions de base permettant de calculer approximativement sa distance de freinage fait partie des points essentiels à savoir avant de se présenter à l’examen théorique du code de la route en 2018.

Distance de freinage

La distance de freinage

Le terme “distance de freinage” fait référence à la distance parcourue par un véhicule entre le moment où son conducteur commence à appuyer sur la pédale de frein, et le moment où celui-ci est à l’arrêt complet.

🚦 Consultez la définition complète de la distance de freinage 🚦

En effet, même si de plus en plus de véhicules neufs sont dotés de systèmes d’aide au freinage comme l’ABS, l’AFU et l’ESP, l’arrêt complet d’un véhicule en mouvement n’est jamais immédiat. Ainsi, de nombreux accidents de la route sont liés à cet écart entre le moment où le conducteur réagit à une situation de danger en freinant et le moment où il parvient à stopper totalement son véhicule.

Code de la route
10× moins cher !

Les valeurs courantes : temps de réaction, distance d’arrêt, ...

L’état de fatigue, le taux d’alcoolémie d’un conducteur, les intempéries, l’état des pneus ou encore celui de la chaussée sont différents facteurs déterminants et mis en avant dans le Code de la route comme permettant de calculer la distance de freinage.

Comme le fait de prendre en compte ces nombreux paramètres ne permet pas de disposer d’une base un calcul simple de cette valeur, il est plus aisé de réaliser l’équation suivante : la distance de freinage est égale à la distance d’arrêt, à laquelle on soustrait la distance de réaction.

🚦 Consultez la définition complète de la distance d’arrêt 🚦

Pour rappel, on parle de distance d’arrêt pour déterminer la distance parcourue par un véhicule entre le moment où l’on perçoit un problème et l’arrêt complet.

Cependant, on parle du temps de réaction lorsque l’on évalue la distance parcourue entre la perception d’un problème et le moment où l’on presse la pédale de frein.

Calculs simplifiés

Il est également possible de réaliser un calcul simplifié pour avoir un ordre d’idée de la distance que cela représente dans des conditions optimales :

  • un véhicule qui circule à 50 km/h devra parcourir 14 mètres avant de s’arrêter
  • un véhicule qui circule à 110 km/h devra parcourir 68 mètres avant de s’arrêter
  • un véhicule qui circule à 130 km/h devra parcourir 93 mètres avant de s’arrêter

La distance de freinage est multipliée par 2 lorsque l’on roule sur une chaussée humide :

  • un véhicule qui circule à 50 km/h devra parcourir 28 mètres avant de s’arrêter
  • un véhicule qui circule à 110 km/h devra parcourir 136 mètres avant de s’arrêter
  • un véhicule qui circule à 130 km/h devra parcourir 186 mètres avant de s’arrêter

C’est l’une des raisons pour lesquelles, par temps de pluie, la limitation de vitesse autorisée sur l’autoroute est limitée à 110 km/h par le Code de la route. En cas de freinage d’urgence, le véhicule s’arrêtera 50 mètres avant et ce qui pourrait bien sauver des vies en évitant d’éventuelles collisions.

Code de la route
10× moins cher !

Même si un usager a peu de chance d’avoir à effectuer un calcul le jour J, être en mesure de l’expliquer peut s’avérer très utile, notamment lorsqu’il s’agit d’aborder la thématique de la vitesse maximum autorisée.

Nos villes couvertes par la conduite :