Les règles de circulation des jeunes conducteurs sur autoroute

Une fois leur permis de conduire en poche, les jeunes conducteurs devront respecter des règles de circulation spécifiques. En plus du macaron A, qui doit être obligatoirement apposé à l’arrière de leur véhicule, ils devront respecter une limitation de vitesse spécifique sur les différentes voies de circulation, comme les autoroute. En cas d’excès de vitesse, ils seront sanctionnés de la même manière que les autres conducteurs. Cependant, le faible capital de point de leur permis probatoire peut rapidement les contraindre à effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière, ou bien déboucher sur un retrait pur et simple du permis de conduire.

Quelles règles de circulation pour les jeunes conducteurs sur autoroute  ?

Lors de leurs premiers trajets, les jeunes conducteurs ont tendance à craindre l’autoroute, mais en général, ils y trouvent rapidement leur place avec un peu de pratique. Les jeunes conducteurs doivent rouler sur ces autoroutes en respectant les mêmes règles de circulation. Ainsi, il leur sera interdit de rouler en marche-arrière ou à contresens, d’y arrêter ou d’y stationner leur véhicule. De plus, il leur est formellement interdit, comme pour tous les autres usagers de la route, de chevaucher ou de franchir les zébras qu'ils pourraient rencontrer pendant leur trajet. La bande d’arrêt d’urgence sera utilisée uniquement en cas de panne et non pas pour doubler une file de véhicules à l'arrêt. Pour dépasser les autres véhicules, les jeunes conducteurs pourront utiliser les voies les plus à gauche de la chaussée, mais seulement après avoir actionné leur clignotant et avoir réalisé les différents contrôles visuels nécessaires avant de s'engager dans cette manœuvre.

Les limitations de vitesse sur autoroute pour les jeunes conducteurs

Voici les limitations de vitesse qui doivent être appliquées sur les autoroutes par les jeunes conducteurs durant leurs 2 à 3 premières années de permis, selon s'ils ont suivi une formation classique ou accompagnée  :

  • 110 km/heure sur les sections d’autoroutes où la vitesse maximale autorisée est de 130 km/heure
  • 100 km/heure sur les sections d’autoroutes où vitesse maximale autorisée est de 110 km/heure
  • 80 km/heure sur les sections d’autoroutes urbaines gratuites où la vitesse maximale autorisée est de 90 km/heure

Les sanctions pour excès de vitesse sur autoroute

Les excès de vitesses sur autoroutes sont sanctionnés de manière proportionnelle. Cela veut dire que plus le dépassement est important, plus les sanctions sont importantes.

🚦 Consultez la définition complète d'un excès de vitesse 🚦

Lorsque le dépassement de vitesse est supérieur à 50 km/heure, il ne s’agit plus d’une infraction, mais d’un délit, qui requiert la mise en place d’une audience devant un tribunal afin que l'auteur dudit délit puisse être jugé.

Perte de point et permis probatoire

Si un jeune conducteur perd la totalité de ses points durant la phase probatoire, son permis de conduire est invalidé pendant six mois. Dans le cas où son capital atteint 3 points, le titulaire du permis probatoire devra obligatoirement suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière sous 4 mois après le retrait des points.

Le meilleur conseil que l’on puisse donner aux jeunes conducteurs sur autoroute, est donc de respecter scrupuleusement les règles de circulation qui leur sont imposées. En effet, le capital initial de 6 points au lieu de 12, qui leur est octroyé avec leur permis probatoire, ne leur permet qu’un très faible droit à l’erreur. Aussi, il est essentiel d’adopter le bon comportement d’entrée de jeu afin que cela devienne une bonne habitude de conduite.

Acheter une voiture neuve en étant jeune conducteur

De nombreux jeunes conducteurs rêvent de conduire au volant d'un véhicule neuf, mais ils imaginent que c'est un rêve inaccessible. Pourtant, en suivant les bons conseils, même les candidats venant tout juste de décrocher leur examen pratique et les jeunes conducteurs peuvent acheter un véhicule neuf.