Apprendre et réussir le Code de la route avec Ornikar

Le code de la route est un examen national important et difficile, souvent source d’anxiété et de stress pour la plupart des candidats. Il existe cependant toute une méthodologie, comprenant par exemple le fait de se fixer des objectifs, de s’entraîner assidûment ou encore de vaincre sa peur de l’échec permettant de décrocher le fameux examen théorique, grâce à différentes techniques d’entraînement.

Prise de note durant des révisions du code

Les raisons de la réforme de l'examen du code 2016

La difficulté de l’examen du code de la route

L’examen du code de la route est généralement une première étape souvent mal vécue par les apprentis conducteurs. Ceci est d'autant plus vrai depuis la réforme de l'examen du code de la route 2016.

Il y a deux raisons fondamentales qui expliquent cette situation :

Le manque d’accompagnement

Contrairement aux autres examens, l’élève est souvent livré à lui-même pour la préparation de l’examen du code de la route. Cette absence de méthode génère de l’anxiété et peut expliquer de nombreux échecs au moment de la découverte des résultats.

Réussir le code de la route du premier coup

Les valeurs Ornikar garantissant le succès

Chez Ornikar, nous sommes persuadés que l’examen du code de la route requiert une approche pédagogique rigoureuse, scientifique et méthodique. Nous pensons que la réussite à l’examen est avant tout une affaire de préparation, à la fois intelligente et ambitieuse, ne laissant aucune place au hasard ou à la chance.

Trop souvent, les formateurs au code de la route se contentent de conseils généraux qui n’aident pas réellement les candidats. Nous croyons très fortement à un véritable accompagnement dans la pédagogie du code en ligne et à l’accompagnement dans la préparation à l’examen via des méthodes certifiées. Accompagner l’élève, ce n’est pas commenter les réponses aux séries de code sur un DVD dans une salle obscure, mais c’est lui donner les clés pour qu’il développe son propre potentiel.

Code de la route
10× moins cher !

Pour aider nos élèves dans ce sens, nous avons développé, chez Ornikar, une méthode de révision complète pour l’examen du code de la route, testée et approuvée à la fois par des professionnels du code de la route et des experts de la pédagogie.

Nous avons donc développé la méthode Ornikar pour l’apprentissage du code de la route, qui s’appuie sur 5 piliers :

  • la motivation
  • la méthode des couches
  • la méthode du feedback
  • le bon usage des séries d'entraînements
  • la préparation le jour J

En suivant rigoureusement cette méthode pour leurs révisions du code de la route, nos candidats sont certains d’arriver parmi les mieux armés pour l’examen.

Illustration présentant les différents outils de révision sur lesquels peuvent s'entraîner les candidats d'Ornikar au Code de la route 2017

Se fixer un objectif

Avant de commencer les révisions du code de la route, il est important de se rappeler le but poursuivi : décrocher l'examen du code de la route, objectif qui peut être complété avec "l'exigence du premier coup".

Les révisions du code de la route doivent devenir un moyen plaisant d'accéder à ce but précis : décrocher le code de la route du premier coup pour progresser sur le chemin de l'autonomie.

Comment rester motivé pendant les révisions du code de la route ?

Un entraînement assidu pour apprendre son code

Pour obtenir le code de la route, il est important de se forger une attitude mentale positive et d’être régulier dans l'effort. Les périodes d'entraînements au code de la route sont comme un exercice sportif, durant lequel le candidat doit apprendre la persévérance et la continuité.

Il doit croire en lui et doit faire abstraction des éléments extérieurs, tout en s’estimant à sa juste valeur. Malgré les fautes accumulées durant les entraînements, le candidat doit continuer de travailler et de réviser assidûment, notamment pour éviter les questions pièges du code, et obtenir ainsi de meilleurs résultats.

Avoir confiance en soi

La confiance en soi est primordiale pour réussir l'examen du code de la route. Un candidat qui se croit capable de réussir son code du premier coup a plus de chances de réussir qu'un élève découragé, ou que ceux tentés de se comparer aux autres candidats. Ne pas trop se comparer aux autres, c'est d'abord ne pas prendre trop à coeur les mauvais résultats obtenus au début de des révisions.

Sur le site d'Ornikar, les candidats s’entraînent au code de la route sur des séries officielles en mode examen, c'est à dire dans les conditions du jour J.

Pour décrocher cet examen, il ne s'agit pas seulement de connaître le code de la route, mais il doit aussi pratiquer les questions de code, et doit surtout rester patient car les efforts finissent toujours par payer.

Les résultats aux séries d'entraînements sont des indications : il faut tenir compte des mauvais résultats sans les prendre trop à cœur, et surtout essayer de les comprendre car cela aide à cerner les attentes réelles de l'examen du code de la route.

Code de la route
10× moins cher !

Vaincre la peur de l’échec

Si réussir l'examen du code est jalon important sur la voie de l'accession au permis, il reste néanmoins possible de le repasser suite à un échec. Le candidat devra alors consacrer beaucoup d'énergie à l'objectif qu’il s’est fixé, tout en relativisant cet objectif. Il doit parvenir à s’organiser au mieux pour maximiser ses chances de réussite.Le plaisir que le candidat prendra à réviser le code de la route, à découvrir, à approfondir les 10 thèmes de l'examen officiel et à constater ses propres progrès sur les séries d'entraînements d'Ornikar, contribuera largement à consolider sa motivation.

Si connaître le code de la route par coeur est important, le candidat doit prendre du temps pour réfléchir sur les 10 thèmes, en discutant avec ses amis, ses parents ou des conducteurs expérimentés et en étant attentif à la signalisation quand il circule en voiture en tant que passager.

Les méthodes pour apprendre son code de la route

Comment faire concrètement pour réviser plus efficacement et améliorer ses chances de succès le jour J ? Ornikar propose à ses candidats une méthode basée sur 2 techniques, fournissant un cadre de travail précieux pour organiser ses révisions.

La méthode des couches

Avec la méthode des couches, il suffit de partir des 10 thèmes de l'examen pour arriver aux détails pratiques.

La préparation de l'examen du code de la route nécessite de comprendre et de mémoriser une somme considérable d'informations, que ce soit pour apprendre les chapitres de cours, mémoriser les différents panneaux, les différentes règles de circulation et de stationnement, etc.

Réviser le code la route

Dans le cas du code de la route, il s'avère innefficace de tout appréhender de façon linéaire. Les candidats doivent s'efforcer de repérer la structure générale du code de la route. L'examen officiel est composé de 10 grands thèmes, chacun composé de sous-thèmes. En passant du temps à étudier le sommaire du code de la route, le candidat pourra en comprendre la structure générale. Il lui sera alors plus aisé de hiérarchiser l'information, c'est-à-dire de distinguer les éléments essentiels de ceux qui le sont moins.

La découverte progressive du code de la route peut alors se résumer ainsi :

  1. thème de l'examen
  2. thème de l'examen + sous-thème
  3. thème de l'examen + sous-thème + éléments factuels niveau 1
  4. thème de l'examen + sous-thème + éléments factuels niveau 1 + éléments factuels niveau 2

Cette méthode d'apprentissage du code de la route par couches successives présente deux grands avantages :

  • elle permet de hiérarchiser l'information. La méthode des couches a l'immense avantage de classifier les informations. Ainsi, le candidat comprendra mieux ce qui est le plus important dans chaque thème. De plus, cette méthode aide à avoir une vue d'ensemble des connaissances du code de la route.
  • elle facilite l'accès aux informations dans sa mémoire. Le jour de l'examen, le candidat doit "extraire" rapidement une information classée quelque part dans son cerveau. Grâce à la méthode des couches, il saura rapidement quelle est la vraie place d’une information dans l'organisation générale du code de la route, et pourra la retrouver plus rapidement, car elle sera bien plus facilement exploitable.

Personne répondant à un QCM réalisé sur une tablette tactile

La méthode du feedback

Il s’agit d’un exercice permettant de bien mémoriser toutes les informations nécessaires à l’obtention de l’examen du code de la route.

La traduction la plus juste du terme “feedback” est le mot français "régurgitation" : il consiste à contrôler, sans s'aider du livre de code, tout ce qui a été appris, en réécrivant ses révisions sur une feuille de papier par exemple. L’objectif de cette méthode est de pousser le candidat à s’autotester afin qu’il puisse voir quelles connaissances ont été bien assimilées.

Code de la route
10× moins cher !

Un bon feedback de révisions de l'examen du code de la route commence toujours par le plan général (thèmes, sous-thèmes). Les détails ne viennent qu'ensuite. Le feedback doit également respecter la méthode des couches pour être efficace, car le cerveau retient mieux ce qui est structuré.

Pour cela, le candidat doit :

  • noter les grands thèmes et sous-thèmes de l'examen, en laissant des espaces entre les différents thèmes
  • remplir les espaces laissés vides en notant des éléments plus précis, notamment les éléments factuels et les détails pratiques, qui constituent l'essentiel des questions de l'examen
  • contrôler son feedback en vérifiant que rien n'a été oublié
  • Corriger immédiatement ses erreurs et concentrer ses efforts sur ce qui a été omis ou mal restitué.

Le candidat devra alors s’interroger de nouveau sur les passages qui lui auront posé le plus de problèmes, et ceci aussi longtemps que nécessaire.

Nos villes couvertes par la conduite :