Qu’est-ce qu’une collision ?

Par les nombreuses typologies d’accidents de la route, la collision avec un ou plusieurs véhicules ou encore un obstacle est sans doute la plus redoutée par les conducteurs. Non seulement parce que les dommages matériels au niveau de la carrosserie sont souvent importants, mais aussi parce qu’elle peut avoir des conséquences mortelles. Pourtant, en adoptant un comportement attentif et respectueux du Code de la route, il est possible d’éviter l’accident. Dans le cas de collisions en chaîne, il n’est pas toujours aisé pour les compagnies d’assurance de déterminer à qui incombe la responsabilité et souvent, même les conducteurs disposant d’une garantie dommages collision ont des difficultés à faire valoir leur droit à l’indemnisation.

Un accident de la route impliquant un véhicule en mouvement

Pour savoir à quoi correspond le terme collision lorsqu’il est question de véhicule terrestre à moteur, il suffit de prendre connaissance de sa définition standard. Une collision, c’est un choc entre deux entités, dont l’un au moins est en mouvement. Ainsi qu’une automobile, un deux-roues ou encore un camion percute un ou plusieurs autres véhicules ou un obstacle, il s’agit au regard du code des assurances d’une collision.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Comment éviter une collision ?

Même s’il n’est pas nécessaire de commettre une infraction au Code de la route pour être impliqué dans une collision, certains comportements augmentent le risque encouru par un conducteur. Par exemple, le non-respect des limitations de vitesse ou encore des distances de sécurité ne permet pas d’anticiper le danger ni de réaliser de manœuvres d’évitement. En dépit de la logique de ces quelques conseils et de leur simplicité de mise en pratique, les chiffres de la sécurité routière demeurent alarmants. Rien que pour l’année 2016, 26 % des usagers conduisant un véhicule de tourisme tués dans un accident ont subi une collision avec un autre véhicule de tourisme.

Qui est responsable en cas de collisions en chaîne ?

Beaucoup de conducteurs expérimentés s’accordent à dire que le dernier véhicule impliqué dans une collision en chaîne est considéré comme le responsable de l’accident et ils n’ont pas totalement tort. En effet, même si lorsque plusieurs automobiles entrent en collision, c’est un expert mandaté par les compagnies d’assurance qui aura la lourde tâche de déterminer les circonstances exactes de l’accident, en l’absence d’éléments probants prouvant qu’un des usagers a freiné sans raison valable, c’est le dernier impliqué qui assumera toute la responsabilité. Aussi, il est extrêmement important de bien remplir le constat et d’identifier d’éventuels témoins présents lors de l’accident pour définir précisément les circonstance qui ont mené jusqu’à cette erreur de conduite commise par un autre usager.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La garantie dommages collision

De plus en plus de compagnies d'assurance proposent aux propriétaires de véhicule d’étendre leur garantie contre les accidents qui couvrira les dommages causés par une collision. Si au premier abord cela peut être un bon compromis entre « le tiers » et le « tous risques », il existe des limites à l’indemnisation  :

  • le ou les tiers impliqués dans la collision doivent être identifiés
  • la collision ne peut impliquer un obstacle
  • la collision ne peut être la résultante d’une manœuvre d’évitement

Etat d'une automobile apres avoir percute un obstacle

C’est aussi pour faire face à un maximum d’éventualités que beaucoup de concessionnaires automobiles recommandent d’assurer les véhicules les plus récents avec une garantie dite « tous risques ». Ainsi, même après une collision avec un autre usage ou un obstacle, tous les dommages causés au véhicule sont couverts, peu importe le niveau de responsabilité du conducteur.

Nos villes couvertes par la conduite :