Alerter les secours en cas d’accident de la route

De mauvaises conditions de circulation, un instant d’inattention et voilà qu’un ou plusieurs usagers se retrouvent impliqués dans un accident de la route. Lorsque malheureusement les dégâts sont plus que matériels, il est primordial d’alerter les services de secours le plus rapidement possible, mais également de leur fournir les informations essentielles pour faciliter leur intervention.

Les bonnes pratiques pour alerter les secours en cas d’accident

Quand les dommages corporels sont importants et graves, la première réaction des témoins doit être celle les poussant à sécuriser la zone d’accident avant d’alerter les secours. S’ils y sont habilités, ils peuvent également apporter les premiers secours aux victimes, mais généralement leur intervention ne suffit pas. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de prévenir les différents services de secours le plus rapidement possible sans se soucier du fait qu’ils aient déjà été sollicités par un autre témoin de l’accident.

Pour les accidents de la route les plus graves, le maintien en vie des victimes ne se joue qu’à quelques minutes près...

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quel service de secours faut-il solliciter  ?

En France, plusieurs services de secours interviennent lors d’un accident de la route. Que ce soit depuis la borne d’appel d’urgence, depuis son smartphone ou par le biais d'un système eCall, il sera possible de contacter :

Depuis le 15 - Le SAMU

Les équipes du SAMU prennent en charge les interventions médicales les plus graves et transportent les victimes vers l’établissement de santé le plus proche.

Depuis le 18 – Les pompiers

Les pompiers interviennent généralement avec une ambulance lors des accidents de la route pour administrer les premiers soins et assurer le transfert des victimes vers l’établissement de santé le plus proche.

Depuis le 17 – Les forces de l’ordre

Les agents de la police nationale et les gendarmes doivent être sollicités dès lors qu’un accident gêne la circulation des véhicules sur une ou plusieurs voies.

Dans tous les cas, ces services d’urgence sont interconnectés et tous les messages d’alerte leur sont transmis afin de leur permettre de collaborer lors de chaque intervention.

🚦 Consultez la définition complète du système eCall 🚦

Automobile de la police nationale en intervention

Les informations à transmettre

L’intervention d’une catégorie d’unité de secours plutôt que d’une autre dépend du message d’alerte qui sera adressé par l’un des usagers impliqués ou par l’un des témoins. De ce fait, il est important de transmettre un message aussi concis que précis.

Voici une liste des informations à transmettre  :

  • S’identifier et fournir un numéro de téléphone,
  • Localiser le lieu ou la zone de l’accident le plus précisément possible,
  • Expliquer la nature et les circonstances de l’accident,
  • Chiffrer le nombre de personnes ou de véhicules impliqués, évaluer leur état de santé et indiquer les gestes de premiers secours qui ont été administrés,
  • Préciser s’il y a des risques d’incendie, d’explosion ou de collision avec d’autres véhicules,
  • Attendre les instructions de l’opérateur avant de raccrocher.

Dans le cadre d’un accident de la route survenu dans un pays de l’Union européenne, c’est le 112 qu’il faudra composer pour alerter les secours. Ce numéro d’appel unique permet d’être mis en relation avec les unités de secours qui peuvent intervenir sur la zone concernée. Aussi, dès que l’appel est émis, c’est un système de géolocalisation très puissant qui permet de transmettre l’appel aux interlocuteurs de proximité afin que la prise en charge des éventuelles victimes soit la plus rapide possible.

Nos villes couvertes par la conduite :