Passer son permis en candidat libre après s'être formé en conduite accompagnée

De nombreux candidats suivant l’apprentissage anticipé de la conduite (ou AAC) peuvent être amenés à se demander quelle sera la formule associée à leur présentation à l’examen pratique. Seront-ils des candidats d’auto-école ou des candidats libres ? Si ces apprentis conducteurs doivent réaliser une partie de leur formation dans le véhicule de leur tuteur, ils pourront toujours faire le choix de reprendre leur formation en candidat libre si leur premier passage à l’épreuve devait se solder par un échec.

AU SOMMAIRE :

Candidate suivant la conduite accompagnee en souriant

Obtenir son code de la route et suivre la formation initiale en auto-école

Avant de pouvoir débuter la conduite accompagnée, le candidat doit impérativement décrocher son examen théorique du Code de la route, puis suivre une formation d’une durée d’au moins 20 heures, et qui doit être dispensée par une auto-école agréée. Une fois que l’apprenti conducteur aura été évalué positivement par son enseignant de la conduite, celui-ci lui remettra son attestation de fin de formation initiale. Ce document indique que le jeune usager possède toutes les bases lui permettant de débuter la conduite accompagnée avec le ou les accompagnateurs de son choix.

Lorsqu’il débute sa formation en conduite accompagnée, le candidat sait qu’il devra se rendre au moins trois fois dans son auto-école afin de valider le suivi pédagogique mis en place avec son accompagnateur. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Suivre les différents rendez-vous pédagogiques organisés par l’auto-école

Le premier rendez-vous pédagogique a lieu avant le début de l’apprentissage anticipé de la conduite. Il s'agit d’une session de conduite d’une durée de 2 heures au moins, et à laquelle doivent assister l’apprenti conducteur, son enseignant de la conduite et au moins un de ses futurs accompagnateurs, le tout dans un véhicule appartenant à l’auto-école.

Suite à ce premier rendez-vous pédagogique, le jeune usager pourra démarrer sa formation avec son accompagnateur. Il devra ensuite réaliser deux nouveaux rendez-vous pédagogiques, d’une durée de 3 heures chacun, avec au moins un de ses tuteurs.

Ces différents rendez-vous doivent avoir lieu :

  • pour le 1er entre quatre et six mois après l’obtention de l’attestation de fin de formation initiale
  • pour le 2nd une fois que le candidat a réalisé ses 3 000 km de conduite obligatoire

Candidate realisant sa formation initiale en auto-ecole

Un rendez-vous pédagogique supplémentaire peut avoir lieu si l’enseignant de la conduite, le candidat ou l’accompagnateur qui le suit dans le cadre de l’AAC en fait la demande.

La finalité première de ces différents rendez-vous pédagogiques est de permettre à l’enseignant de s’assurer que l’accompagnateur fournit au jeune conducteur l’ensemble des conseils en matière de sécurité routière et des bons réflexes liés au respect du Code de la route dont il aura besoin pour décrocher son examen du permis de conduire puis pour devenir un usager parfaitement autonome.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Choisir la formule du candidat libre après un échec à l’examen

Une fois que le candidat aura terminé son apprentissage anticipé de la conduite, celui-ci pourra se présenter à l’examen pratique, avec un taux de réussite qui atteignait 74,2 % en 2018. Cela signifie qu’un petit peu plus de 25% des candidats qui se présentent à l’épreuve du permis de conduire après avoir suivi la conduite accompagnée échouent à l’examen pratique.

Mais un échec après l’AAC ne doit pas devenir une fatalité. Après l’épreuve, ces usagers auront le choix de changer leur méthode de formation. Si certains souhaiteront se tourner vers la conduite supervisée, qui est la suite logique de la conduite accompagnée après un échec à l’examen du permis de conduire, d’autres candidats pourraient préférer retourner à une méthode d’enseignement plus classique, dispensée par un enseignant diplômé.

Ces candidats auront alors la possibilité de reprendre leur formation avec l’auto-école en ligne Ornikar, et bénéficier de notre réseau d’enseignants de la conduite partenaires qui leur permettra de reprendre leur formation à la conduite en vue de repasser l’examen en candidat libre.