Passer le permis de conduire à 17 ans grâce à l’AAC

S’il est une formation à l’épreuve du permis de conduire qui comporte de nombreux avantages pour les candidats qui la choisissent, il s’agit sans aucun doute de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), aussi connu sous le nom de conduite accompagnée. En choisissant ce type de formation disponible de France, les jeunes conducteurs auront notamment la possibilité de passer leur examen pratique du permis de conduire dès qu’ils auront atteint l’âge de 17 ans.

AU SOMMAIRE :

Jeune conducteur debutant la conduite accompagnee a 17 ans

Depuis quand les jeunes conducteurs peuvent-ils passer l’examen pratique dès l’âge de 17 ans ?

Les candidats ayant obtenu leur examen du Code de la route à partir de 15 ans et suivi une partie de leur formation pratique grâce à l’apprentissage anticipé de la conduite ont, depuis le 22 juillet 2019, la possibilité de passer leur examen du permis de conduire dès qu’ils ont atteint l’âge légal de 17 ans, au lieu de 17 ans et demi auparavant.

Ces candidats se formant sous la supervision d’un proche peuvent donc passer leur épreuve plus tôt que les autres usagers, à la condition d’avoir bien réalisé le nombre de kilomètres à parcourir nécessaire pour qu’ils puissent se présenter à l’examen, qui est de 3000 km à réaliser au volant d’une automobile, avec la possibilité de conduire partout en France, et ceci sur au moins un an.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quels sont les avantages liés au fait de passer son permis à l’âge de 17 ans grâce à l’AAC ?

Les objectifs de cette réforme sont multiples et offrent de nombreux avantages aux jeunes conducteurs réalisant une partie de leur apprentissage grâce à la conduite accompagnée après 14 ans. En effet, en ayant la possibilité de passer leur épreuve pratique dès l’âge de 17 ans, les candidats à l’examen du permis de conduire pourront théoriquement obtenir une place d’examen plus rapidement que lorsqu’ils devaient attendre d’avoir au minimum 17 ans et demi pour réaliser leur demande.

De plus, grâce à cette possibilité qu’ils ont de passer leur épreuve pratique plus tôt, les aspirants conducteurs peuvent réduire le nombre d’heures de conduite passées dans une voiture à double-commande auprès de leur auto-école, ce qui leur permet de réaliser des économies sur le coût total de leur permis de conduire. 

Enfin, ils bénéficieront toujours de la réduction d’une année sur la durée de leur période probatoire à deux ans, au lieu des trois années toujours en vigueur pour les candidats n’ayant pas suivi cette formation.

Candidate ayant obtenu son permis de conduire a 17 ans

Les candidats ayant obtenu leur permis de conduire à 17 ans peuvent-ils conduire directement en toute autonomie ?

Si les candidats ayant suivi l’apprentissage anticipé de la conduite peuvent obtenir leur examen pratique dès l’âge de 17 ans, ceux-ci ne pourront cependant pas conduire en parfaite autonomie avant d’avoir atteint l’âge légal de 18 ans. En effet, ces jeunes automobilistes devront attendre jusqu’au jour de leurs 18 ans pour que le décompte des quatre mois de validité de leur certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) ne commence.

Les candidats qui n'auront pas obtenu une mention favorable à leur épreuve pratique pourront poursuivre leur formation via l'AAC après leur échec au permis de conduire et ainsi se perfectionner avant de tenter d'obtenir leur examen pratique lors de leur second passage.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.