Comment réaliser son inscription pour la conduite accompagnée ?

Il n’est pas toujours évident pour les apprentis conducteurs de savoir comment réaliser correctement son inscription à une certaine forme d’enseignement de la conduite, d’autant que les documents exigés peuvent légèrement varier en fonction des auto-écoles. 

Cela est d’autant plus vrai avec la conduite accompagnée, qui implique de prévoir les photocopies de pièces justificatives liées à l’apprenti conducteur mais également à ses accompagnateurs éventuels. 

AU SOMMAIRE :

Conductrice realisant des demarches d'inscription pour la conduite accompagnee

Comment préparer son inscription pour suivre l’apprentissage anticipé de la conduite ?

Avant d’avoir le droit de s’inscrire afin de suivre l’apprentissage anticipé de la conduite, un jeune conducteur doit tout d’abord s’assurer que son profil correspond aux différentes obligations associées au commencement de la formation en conduite accompagnée. Ainsi, les jeunes candidats doivent impérativement être âgés d’au moins 15 ans pour être autorisé à s’inscrire dans une auto-école et débuter sa formation théorique et pratique à la conduite des véhicules motorisés.

La seconde obligation pour les candidats mineurs à la conduite accompagnée est liée au fait qu’ils doivent impérativement obtenir l’autorisation de leur représentant légal, qui peut ne pas être un des accompagnateurs, pour pouvoir démarrer la conduite accompagnée.

Enfin, l’autre obligation est liée à l’assurance auto, puisque les superviseurs potentiels du candidat doivent impérativement avoir reçu une extension de garantie fournie par leur assurance auto à destination du jeune apprenti conducteur pour pouvoir circuler en toute légalité.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quels sont les documents nécessaires pour réaliser son inscription à la conduite accompagnée ?

Pour pouvoir débuter sa formation en conduite accompagnée, un candidat doit être capable de fournir un certain nombre de pièces justificatives pour que son inscription soit prise en compte. il devra notamment fournir, en fonction des auto-écoles :

  • la photocopie recto-verso de l’une de ses pièces d’identité officielles, et la même photocopie pour la pièce d’identité de l’un de ses représentants légaux si le candidat est âgé de moins de 18 ans
  • 4 photos d’identité ou une e-photo conforme
  • la photocopie de son Attestation Scolaire de Sécurité Routière de 2ème niveau (ASSR2) ou de son Attestation de Sécurité Routière (ASR)
  • la photocopie de son attestation de recensement (si le candidat est âgé de 16 ans ou plus)
  • la photocopie de son certificat de participation à la Journée défense et citoyenneté (ou Journée d’appel de préparation à la défense avant 2011, si l’usager est âgé de 16 ans ou plus)
  • l’extension de garantie couvrant le véhicule qui sera utilisé dans le cadre de cette formation. Les noms de différents accompagnateurs susceptibles de former le candidat sur ce véhicule précis doivent y figurer

Enfin, les auto-écoles peuvent demander au candidat d’autres pièces justificatives en fonction de leurs procédures d’inscription, comme un justificatif de domicile, des enveloppes timbrées, etc ...

Candidate suivant sa formation en conduite accompagnee

Peut-on s’inscrire en conduite accompagnée en tant que candidat libre ?

L’apprentissage anticipé de la conduite impose de réaliser au minimum 20 heures de formation à la conduite auprès d’un enseignant de la conduite diplômé et en tant que candidat d’une auto-école agréée. Une fois que l’enseignant de la conduite lui aura remis son attestation de fin de formation initiale, l’apprenti conducteur pourra débuter son apprentissage anticipé de la conduite sous la houlette d’un ou de plusieurs de ses superviseurs. Si son auto-école sera alors moins présente dans sa formation, ce sera toujours avec son établissement que le jeune conducteur devra programmer ses rendez-vous pédagogiques lui permettant de valider ses acquis.

Lorsque le candidat se sentira prêt, et s’il a bien parcouru ses 3 000 kilomètres en au moins un an, il pourra passer son examen du permis de conduire dès l’âge de 17 ans. Si l’aspirant conducteur devait malheureusement échouer durant cette épreuve pratique, il pourrait continuer sa formation pratique soit sous la forme de la conduite accompagnée, soit sous celle du candidat libre.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.