Préparer son véhicule pour rouler pendant l’hiver

Même lorsque la dernière révision est récente, un véhicule n’est pas toujours paré pour affronter l’hiver. Heureusement, il est aisé pour les conducteurs de procéder à quelques vérifications d’usage afin de corriger le tir. Au-delà des aspects pratiques, l’objectif est avant tout de s’assurer qu’il n’y a pas de réparations urgentes à mettre en place. En effet, il suffit de vérifier l’état d’usure des pneumatiques, celui de la batterie et des essuie-glaces pour permettre aux usagers de rouler l’esprit tranquille. Le contrôle des différents niveaux de liquide, dont celui du lave-glace, ainsi que du niveau de pression des pneus doivent être réalisés régulièrement pendant l’hiver. À la moindre alerte, il faudra prendre rendez-vous chez un professionnel pour effectuer rapidement les réparations, et ainsi éviter de tomber en panne sur le bord de la route.

Voiture circulant sur une route enneigee

Tout savoir pour bien préparer son véhicule pour rouler pendant l’hiver

Les conditions de circulation pendant les mois les plus froids sollicitent plus intensément les différents mécanismes qui permettent le fonctionnement d’un véhicule à moteur. Aussi, le moindre petit oubli pourra augmenter considérablement le risque de provoquer un accident de la route, mais également celui de se retrouver impliqué dans une collision.

Si l’on prend en compte le fait que les délais d’intervention peuvent être rallongés lorsque la météo est mauvaise, on comprend aisément pourquoi il est important de bien préparer son véhicule avant de rouler pendant l’hiver. Par ailleurs, bien préparer leurs trajets et s’assurer d’emporter le minimum dans leur coffre (couverture, bonnet, gants, bouteille d’eau et batterie externe pour smartphone...) permettra aux usagers d’attendre jusqu’à l’arrivée de la dépanneuse en cas de problèmes. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

L’entretien des pneumatiques

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’entretien des pneus ne se résume pas uniquement à la vérification de la pression de temps en temps. En effet, même si celle-ci a tendance à diminuer lorsqu’il fait froid, elle n’est pas la seule responsable en cas de panne liée aux pneumatiques. L’usure des pneus doit également être vérifiée afin de réduire le risque d'aquaplaning, mais également pour éviter les sorties de routes.

Comme indiqué dans le Code de la route, la profondeur des sculptures des pneumatiques doit être d’au moins 1,6 millimètre. Dans le cas contraire, le conducteur du véhicule est en situation d’infraction et il peut être sanctionné par les forces de l’ordre durant un contrôle routier. L’installation de pneus d’hiver ne soit pas obligatoire en France mais elle est vivement conseillée sur les véhicules circulant dans des régions où il neige régulièrement. De plus, l’usage de pneus neige est obligatoire en hiver dans certains pays d’Europe. Les usagers seront donc invités à bien se renseigner sur leurs obligations avant de voyager en Europe au volant de leur voiture.

Bande de roulement de pneus hiver

Vérifier la batterie

Pour s’assurer qu’une automobile démarre tous les matins, il est essentiel de vérifier l’état de sa batterie. En hiver, le système d’allumage électrique est particulièrement sollicité à cause des variations de température, et il n’est pas rare que la batterie finisse par se décharger. Malheureusement, cet entretien est souvent négligé par les propriétaires de véhicules à moteur, et les pannes de batterie sont très fréquentes. Pourtant, il suffit de vérifier que la tension est comprise entre 12,7 et 12,5 volts pour savoir s’il faut procéder à un remplacement. Par ailleurs, il est vivement conseillé d’avoir toujours des câbles de démarrage, ou une valise booster, dans le coffre de son véhicule afin de faire face à toutes les éventualités.

Depannage d'une automobile sous la neige

Préparer son pare-brise

Après les pneumatiques et la batterie, une attention toute particulière doit être portée au pare-brise avant et pendant l’hiver. En effet, le pare-brise des automobiles joue un rôle important dans la visibilité du conducteur. Le fait de bien l’entretenir est donc primordial. En premier lieu, il est important de vérifier régulièrement le niveau du liquide lave-glace. Lorsque cela est possible, il vaut mieux privilégier un produit composé d’un antigel et en stocker une petite quantité dans le coffre. Les balais d’essuie-glaces doivent également être contrôlés et remplacés si cela est nécessaire. Enfin, rien ne vaut une raclette solide pour dégivrer le pare-brise. L’usage de l’eau chaude est à éviter, car cela peut engendrer des fissures.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Bien que la plupart des propriétaires y pensent, à l’arrivée des beaux jours, un entretien de la climatisation doit également être effectué avant l’hiver. Vérifier que l’état du filtre d’habitacle est correct peut éviter au conducteur ainsi qu’à ses passagers de tomber malade par exemple. Pendant la période hivernale, les professionnels de l’automobile conseillent d’enclencher la climatisation 10 minutes toutes les deux semaines et de la positionner sur une température ayant moins de 10 °C d’écart avec celle de l’extérieure.

Nos villes couvertes par la conduite :