Tout savoir sur la micro-mobilité

Il n’est pas toujours simple pour les usagers de la route pratiquant des formes de mobilité plus respectueuses de l’environnement que l'autosolisme de réaliser généralement les premiers et derniers kilomètres de leur parcours, surtout lorsque ceux-ci vivent ou travaillent dans des lieux mal desservis par les réseaux de transports en commun. Mais heureusement pour tous les usagers de la route, de nouveaux types d’engins de petite taille et fonctionnant généralement avec une motorisation électrique ont vu le jour afin de faciliter leurs déplacements en milieu urbain : les engins liés à la micro-mobilité.

AU SOMMAIRE :

Usager de la route conduisant une trottinette electrique

Définition : qu’est-ce que la micro-mobilité ?

La micro-mobilité désigne l’ensemble des formes spécifiques de mobilité ayant pour particularité de s’articuler autour de véhicules, généralement motorisés et fonctionnant à l’énergie électrique, dont la particularité première est associée à leur importante transportabilité, en matière de poids comme d’encombrement.

En effet, l’objectif premier des véhicules faisant partie de la micro-mobilité est de faciliter la réalisation des premiers ainsi que des derniers kilomètres dans le cadre de l’intermodalité, puisque ces véhicules facilement transportables peuvent accompagner leurs propriétaires durant la totalité de leur trajet.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quels sont les différents types de véhicules associés à la micro-mobilité ?

La micro-mobilité est directement associés à de nombreux engins de transport de petite taille, pliables ou facilement transportables comme : 

  • des vélos pliants (électriques ou non)
  • des trottinettes électriques
  • des gyropodes
  • des segways
  • des monoroues
  • des skateboards (électriques ou non)
  • des hoverboards

Tous ces types d’engins de transport ont comme particularité commune le fait qu’ils sont capables de transporter un individu adulte lors de ses différents trajets du quotidien, mais qu’ils sont également eux-mêmes transportables par l’usager lorsque celui-ci réalise une partie de ses déplacements dans des transports en commun (bus, métro, trains, …).

Les engins de déplacement personnel et notamment ceux appartenant à la catégorie des engins électriques représentent donc un maillon à part entière des nouvelles formes de mobilité qui ont fait leur apparition récemment. Selon les besoins des usagers, certains engins sont plus performants que d'autres en termes de vitesse : découvrez plus d'informations sur la trottinette électrique rapide.

Utilisation d'un gyropode en agglomeration

Une adhésion importante des Français pour ces nouvelles formes de mobilité

De nombreux Français ont d’ores et déjà adopté des engins de déplacement personnel. En 2020, le marché français des engins de déplacement personnel motorisés atteignait 291,3 millions d’euros, avec pas moins de 1 635 000 véhicules ayant trouvé preneur au cours de l’année 2020. Cette croissance des moyens de transports électriques est majoritairement associée aux bons résultats des trottinettes électriques, puisque 640 000 trottinettes électriques ont été vendues en France durant cette même année.

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an