Quelle assurance auto choisir pour une voiture électrique ?

Parce qu’elles n’ont pas le même type de motorisation et qu’elles n’impliquent pas les mêmes coûts à l’achat ou lors des réparations qu’une voiture équipée d’un moteur thermique, les voitures embarquant un moteur électrique n’ont pas les mêmes besoins en matière d’assurance auto. Il est donc légitime que les propriétaires de voitures électriques s’interrogent quant aux garanties qui pourraient s’avérer tout particulièrement utiles afin d’apporter la meilleure protection possible à leur véhicule.

AU SOMMAIRE :

Borne de rechargement d'une automobile electrique

Choisir au minimum la responsabilité civile pour une voiture électrique

Une voiture électrique étant un véhicule motorisé, celle-ci doit impérativement être couverte au minimum par la responsabilité civile (dite aussi assurance auto “au tiers”), si son propriétaire souhaite pouvoir rouler au volant de cette voiture le long du réseau routier français. C’est cette garantie qui permet de couvrir les autres usagers de la route face aux dommages matériels et corporels que pourrait provoquer le conducteur de la voiture électrique en cas de sinistre.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelles sont les garanties les plus adaptées à une voiture électrique ?

Si les voitures électriques doivent au moins être couvertes par la responsabilité civile comme tous les autres modèles de voitures, les spécificités directement associées aux voitures électriques font que certaines garanties pouvant être souscrites lors de la signature d’un contrat d’assurance auto sont particulièrement intéressantes pour ces modèles de véhicules motorisés si particuliers.

Parmi les couvertures pouvant s’avérer particulièrement utiles afin de protéger au mieux une voiture électrique, les usagers devront envisager de se tourner vers certaines garanties fournissant une meilleure protection.

Employee d'une compagnie d'assurance preparant un contrat

Souscrire une assurance auto “tous risques”

Le conducteur d’une voiture électrique peut souscrire une assurance auto “tous risques” si la voiture électrique est neuve. Il peut également accompagner cette souscription de la garantie valeur à neuf, puisque les véhicules électriques neufs restent généralement plus onéreux à l’achat que leurs équivalents fonctionnant aux carburants fossiles. 

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Garantie dépannage ou garantie 0 km

Parce qu’ils ne savent jamais vraiment quand la batterie de leur voiture électrique sera totalement déchargée ni si une borne de rechargement se trouve suffisamment près d’eux, les conducteurs doivent envisager de souscrire la garantie dépannage ou assistance 0 km.  Grâce à cette garantie, le véhicule pourra être remorqué jusqu’à la borne la plus proche du lieu de sa panne, quelle que soit la distance entre celui-ci et le domicile du propriétaire.

Remorquage d'une automobile sur une voie d'insertion

Vérifier l’assurance de la batterie

Enfin, les propriétaires d’un véhicule électrique ne sont généralement pas les propriétaires de la batterie installée dans leur véhicule électrique. Ils doivent donc verser un loyer au constructeur afin de pouvoir utiliser leur voiture électrique. Les usagers roulant au volant d’une voiture électrique doivent donc vérifier avec le constructeur si une assurance spécifique couvre la batterie en cas de sinistre. Si ce n’est pas le cas, ils doivent envisager la souscription à une garantie tous risques afin de ne pas avoir à rembourser cette pièce au constructeur suite à un accident de la route.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les conducteurs circulant en voiture électrique paient-ils leur assurance auto moins chère ?

Si les compagnies d’assurance auto n’ont pas encore créé d’offres spécialement pensées pour les voitures électriques, les assureurs sont cependant plus enclins à accorder des réductions aux conducteurs circulant au volant d’une voiture électrique. Puisque les voitures électriques ont une autonomie moins importante que les véhicules circulant aux carburants fossiles, leurs propriétaires réalisent des trajets plus courts et à une vitesse moindre que des véhicules classiques. 

C’est pour cela que les usagers circulant dans une voiture électrique représentent un risque financier moins important pour les assureurs, qui pourront leur accorder des réductions pouvant aller de 50 euros à 300 euros par an sur leur prime d’assurance auto en fonction de l’assureur ainsi que de la nature du véhicule assuré, selon s’il s’agit d’une voiture hybride ou électrique.