Tout savoir sur les véhicules électriques

Depuis qu’elles ont fait leur apparition sur le marché des véhicules particuliers, les voitures électriques font beaucoup parler d’elles. Pourtant, il n’est pas toujours aisé de savoir ce qui se cache derrière l’appellation « voiture électrique », qui sont pourtant appelées à jouer un rôle de plus en plus important dans le cadre du code de la route.

Les différents types de voitures électriques

Au-delà de la vision futuriste offerte par les films de science-fiction, le terme de « voiture électrique » rassemble de nombreux concepts innovants. Le principal point commun de tous ces concepts est d'avoir recours à un moteur qui fonctionne à l'aide de l'électricité pour alimenter partiellement ou totalement le système de propulsion des véhicules. Cependant, chacun d'eux est différent de par sa capacité d'autonomie, mais également au niveau des rejets de CO2.

Ces véhicules, dits innovants, semblent répondre à la plupart des besoins et restrictions environnementaux liés à la pollution ainsi qu’à la surconsommation des usagers.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les voitures hybrides rechargeables

Les voitures hybrides rechargeables sont aussi appelées PHEV (pour Plug-in Hybrid Electric Vehicle). Si elles sont généralement dotées d'une propulsion sur la route gérée par un moteur thermique, pour circuler en agglomération, elles disposent d’un moteur électrique.

Ce dernier fonctionne grâce à l'action de batteries qui se rechargent lorsque le véhicule roule. Ainsi, à faible allure, le conducteur n’utilise pas de carburant pour se déplacer. Cependant, une fois la vitesse de 50 km/heure dépassée, c’est son moteur thermique qui reprend le contrôle pour assurer la locomotion du véhicule.

Même si ce fonctionnement permet de limiter les émissions de CO2, il ne les élimine pas complètement, puisqu’il lui est toujours nécessaire d’utiliser du carburant pour se déplacer sur les voies rapides.

Les voitures à prolongateur d’autonomie

Les voitures à prolongateur d’autonomie sont aussi appelées EREV (pour Extended Range Electric Vehicle). Contrairement aux PHEV, la propulsion du véhicule a lieu grâce à l'action d'un moteur électrique dont l'alimentation est assurée par des batteries de grande capacité. Celles-ci sont maintenues en charge par un bloc alternateur de petite taille et donc par un moteur thermique.

Cependant, grâce à son régime stabilisé autour de la vitesse de rotation maximale (cela représente environ 1500 tours par minute), il permet de consommer moins de 2 litres de carburant (essence ou diesel au choix) pour parcourir 100 km de trajet, et offre une belle plage d’autonomie.

Comme les voitures hybrides rechargeables, il s’agit d’une alternative qui permet uniquement de limiter l’utilisation d’un moteur thermique.

Les voitures tout-électrique

Les voitures tout-électriques sont aussi appelées BEV (pour Battery Electric Vehicle). Il s’agit de voitures qui fonctionnent grâce à l’association d’une batterie et d'un moteur électrique.
Contrairement aux PHEV et aux EREV, leur batterie à grande capacité doit être raccordée sur prise fixe ou sur un plot spécifique lorsqu'elles ne circulent plus afin d'être rechargées. S’il s’agit sans doute des véhicules les moins polluants du marché, leur autonomie est encore limitée. Même si depuis quelques années, leur autonomie permet de dépasser le simple usage urbain, cette technologie a encore besoin d’évoluer pour permettre aux conducteurs de réaliser de longs trajets sans avoir la nécessité de recharger en cours de route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Pour l’instant, les performances des PHEV, des EREV et des BEV sont amoindries par le grammages des batteries que ces automobiles transportent. En effet, le format de ces dernières ne permet pas de stocker plus de 150 Wh/kg (lithium-ion) et n'ont pas un durées de vie illimitée (< 2 000 cycles). Cependant, des nombreux travaux de recherches devraient permettre de corriger cet inconvénient majeur à moyen terme, ceci afin de proposer des véhicules de plus en plus autonomes, écologiques et économiques.

Nos villes couvertes par la conduite :