Les véhicules à carburant modulable, ou “flex fuel”

Choisir son type de motorisation peut représenter un véritable dilemme pour les usagers de la route lors de l’acquisition d’un véhicule neuf selon leurs habitudes de conduite et leurs attentes en matière d’écologie ou de carburants disponibles dans les stations-service proches de chez eux. Mais grâce à certains types de moteurs, nommés moteurs à polycarburant, les usagers de la route peuvent se tourner vers des véhicules acceptant différents types de carburants, dont certains nettement moins polluants et moins onéreux que le gazole ou l’essence.

AU SOMMAIRE :

Pistolet de pompe a essence portant la mention E85

Les véhicules flex fuel : définition

Les voitures dites “à carburant modulable”, aussi appelés “flexfuel” en anglais, sont des véhicules dont la principale particularité est d’accepter des carburants à la composition différente afin de fonctionner. Les carburants en question sont majoritairement de l’essence traditionnelle, du gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou de l’essence pouvant comprendre jusqu’à 85% d’éthanol, aussi nommé “E85”. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Comment fonctionnent les moteurs à polycarburant ?

Il existe deux types de moteurs à polycarburant qui, s’ils fonctionnent de manière analogue, diffèrent principalement selon si leur capacité à accepter différents carburants existe d’origine, ou si elle provient de l’ajout d’un boîtier dédié à cette fonction.

Les véhicules à motorisation flex fuel d’origine

Les voitures équipées d’origine d’un moteur à carburant modulable embarquent un ou plusieurs capteurs qui vont analyser la composition du mélange de carburants présent dans le réservoir (notamment sa composition en essence et en éthanol), afin d’adapter le débit de carburant et d’air injecté dans le moteur, afin de permettre une combustion optimale.

L’installation d’un boîtier flex fuel

Depuis quelques années, une procédure d’homologation a été mise en place afin de permettre l’installation d’un certain nombre de boîtiers permettant de transformer des moteurs à essence en moteurs à carburant modulable. Les usagers de la route souhaitant transformer leur automobile à essence en véhicule flex fuel devront alors faire installer un boîtier E85 homologué par un garagiste habilité à la mise en place de ce type d’équipements. 

Le boîtier sera alors positionné au niveau du moteur, entre les injecteurs et le calculateur du moteur. Le calculateur présent dans le boîtier enverra alors les informations relatives à la composition du carburant au calculateur moteur, et maintiendra les injecteurs ouverts plus longtemps afin d’optimiser la combustion du carburant.

Usager faisant le plein de E85 a la pompe

Les avantages et les inconvénients des véhicules à carburant modulable

Comme tous les autres types de motorisation disponibles actuellement sur le marché, les moteurs flex fuel comportent un certain nombre d’avantages, ainsi que certains inconvénients.

Quels sont les avantages liés à ce type de motorisation ?

Il est possible de lister de nombreux avantages, principalement financiers, liés à l'acquisition d’un véhicule flex fuel. En effet, lorsqu’un usager fait le choix d’acquérir un véhicule flex fuel, celui-ci pourra bénéficier d’une exonération partielle ou totale de ses frais de création d’un nouveau certificat d’immatriculation. Selon les régions et les départements, l’usager pourra bénéficier d’une réduction pouvant aller de 50% jusqu’à 100%. En 2019, seuls les DOM-TOM ne proposaient pas d’exonération de taxe pour les voitures propres.

Le second avantage financier des véhicules à carburant modulable se voit facilement lors de chaque passage à la pompe. En acceptant des carburants nettement moins coûteux que l’essence ou le gazole, comme le carburant E85, ces voitures permettent à leurs propriétaires de réaliser généralement plus de 50% d’économies par rapport aux carburants majoritairement composés de pétrole, et sujets à des taxes plus importantes.

Enfin, le troisième avantage des véhicules flex fuel est lié à leur impact écologique moindre. Grâce à des rejets de gaz à effet de serre amoindris par rapport à leurs équivalents fonctionnant uniquement à l’essence ou au diesel, les voitures à carburant modulable sont intégrées à la catégorie 2 des vignettes Crit’Air, ce qui permet à leur propriétaire de circuler à leur bord même en cas de pic de pollution.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quels sont les inconvénients liés à ce type de motorisation ?

Le principal reproche généralement fait aux véhicules flex fuel vient principalement de l’éthanol, qui entraîne une surconsommation de 25% par rapport à l’essence traditionnelle, ce qui réduit légèrement les économies financières réalisées lors du passage à la pompe. Cependant, cette surconsommation reste suffisamment légère pour que l’usager réalise des dépenses moindres lors de chaque passage à la pompe.

Véhicules flexfuel en France

Dans un sondage réalisé à la fin du mois de septembre 2020 par OpinionWay pour Land Rover, 80% des usagers de la route souhaitent que les constructeurs automobiles proposent plus de voitures équipées de dispositifs flexfuel.

Cependant, les offres de véhicules neufs fonctionnant grâce à une formule comprenant de l’essence ainsi qu’à une grande part d’éthanol n’ont eu de cesse que de se réduire au fil des ans, pour n’être plus représentés en 2019 que par la Ford Kuga bioéthanol. Mais la plupart des constructeurs de voitures semblent avoir mis de côté la technologie flexfuel afin de mieux se concentrer sur d’autres offres de carburants fonctionnant grâce à des carburants écoresponsables comme notamment le GPL, l’électrique et l'hybride

Les conducteurs souhaitant absolument acquérir un véhicule flexfuel se retrouvent donc à devoir organiser la conversion de leur voiture essence traditionnelle pour un véhicule bioéthanol, faute de pouvoir acquérir une voiture neuve.

Nos villes couvertes par la conduite :