Conduire une voiture essence ou diesel ?

La plupart des conducteurs expérimentés s’accordent à dire qu’une voiture roulant à l'essence et une voiture roulant au diesel ne se conduisent pas de la même manière. S’il s’agit avant tout d’une différence de sensations de conduite liées à la motorisation, d’autres éléments techniques et légaux peuvent entrer en compte dans la logique d'achat d'un usager, comme la consommation du type de moteur, la pollution générée ou encore les aides mises en place par l'État. Il est important de communiquer ces différences aux jeunes candidats à l'examen du Code de la route.

AU SOMMAIRE :

Les chiffres-clés de l'essence et du diesel

D'après le dernier rapport de l'ADEME sur l'évolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques, publié en 2017 :

  • les véhicules Diesels représentaient 52,13 % des ventes globales en 2016, mais ont connu leur 4ème année de baisse consécutive
  • les véhicules à essence représentaient 43,83 % des ventes globales en 2016
  • les véhicules Diesels consomment en moyenne 4,2 litres / 100 km, contre 5,1 litres / 100 km pour les véhicules à essence

Les différences entre essence et diesel

En se basant uniquement d’un point de vue mécanique, la différence entre une voiture à essence et une voiture diesel réside avant tout dans la conception et le fonctionnement du moteur. La vitesse de rotation des moteurs diesel est plus faible que celle des moteurs à essence sur les véhicules ayant le même nombre de cylindres. Cela se répercute sur l’inertie du moteur, puisque celui-ci est doté de matériaux renforcés qui ralentissent sa mise en mouvement ainsi que sa mise en régime. Sur les automobiles à essence, la combustion est initiée par l’étincelle d’une bougie. Ce n’est pas le cas sur un moteur diesel, ce qui ralentit la vitesse de rotation du moteur du début à la fin du cycle. La course des pistons est aussi plus longue sur un moteur diesel que sur un moteur essence. Tous ces éléments mécaniques impactent la consommation, la conception générale, la pollution générée et donc le prix de vente final de ces différents types de véhicules.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

La consommation

Les véhicules roulant au diesel ont un meilleur rendement et une consommation de carburant plus basse au kilomètre. Ce constat est lié au taux de compression du carburant, qui est deux à trois fois plus élevée pour un moteur diesel que pour un moteur essence. Aussi, à distances égales, la différence entre essence et diesel résidera dans la quantité de carburant utilisée. Ce fait prend toute son importance lorsque l’on regarde de plus près les prix à la pompe. Le gazole étant moins cher que l’essence, il est donc plus économique de réaliser un long trajet avec une voiture diesel qu’avec une voiture essence.

Schéma représentant un moteur et son focntionnement

La conception

Pour être plus résistants aux fortes compressions mises en oeuvre dans leurs cylindres, les véhicules fonctionnant au diesel sont beaucoup plus lourds et moins bien équilibrés dans la répartition de leurs masses que les véhicules essence. Sur ce point, la différence entre essence et diesel réside dans les matériaux de conception. Un conducteur circulant dans une voiture diesel aura une sensation de force, alors qu’en conduisant une voiture essence, il ressentira une sensation de dynamisme.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La pollution

La lutte contre la pollution est, depuis quelques années, au cœur des préoccupations de l’industrie automobile. La législation actuelle impose aux véhicules roulant au diesel de disposer d’un système de dépollution des particules fines. Si, pendant de nombreuses années, les véhicules diesel ont été reconnus comme étant trop polluants, force est de constater que les dernières générations de véhicule à essence sont également très polluantes. Cet état de fait est lié aux systèmes d’injection directe, qui font que les moteurs essences produisent plus de particules fines que les moteurs diesels lorsqu’ils sont équipés de filtres anti-particules.

Automobile polluante sur autoroute

Bonus écologique et législation

L'État français a mis en place différents bonus et malus financiers pour pousser les usagers de la route à acheter des véhicules considérés comme non ou peu polluants. Depuis 2016, les bonus écologiques et les aides financières ne concernaient plus que les véhicules électriques, ainsi que les véhicules hybrides non diesel. Les malus financiers, quant à eux, sont calculés sur la base de la quantité de grammes de CO2 / km produits, et qui peuvent aller de 0 € pour un véhicule au taux inférieur ou égal à 126 grammes expulsés, jusqu'à 10 000 € à partir de 191 grammes de CO2. Il est donc essentiel pour un futur acheteur de se renseigner sur la pollution émise par les modèles fonctionnant à l'essence ou au diesel, et de l'impact potentiel de ces données sur le prix d'achat du véhicule.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Au final, lorsque l’on tente de faire la différence entre essence et diesel, on se rend rapidement compte que ces deux types de motorisation ont leurs qualités et leurs défauts. C’est sans doute le type d’utilisation souhaité par le futur acquéreur et le prix de vente qui pourront déterminer le choix du conducteur entre les deux carburants. Sachant que les véhicules diesel sont plus chers que les véhicules essence à l’achat, mais que le gazole est moins cher que le sans-plomb, chaque conducteur devra décider en fonction de sa sensibilité.

Nos villes couvertes par la conduite :