Quelle assurance souscrire pour un camping-car ?

Circuler sur une route au volant d’un véhicule motorisé nécessite obligatoirement que ce véhicule soit couvert par une assurance. C’est également le cas pour les camping-cars, qui devront être couverts par des garanties d’assurance adaptées à leur gabarit mais aussi aux habitudes de conduite de l’usager qui circule à son bord.

AU SOMMAIRE :

Camping-car devant un lac et des montagnes

Doit-on obligatoirement faire assurer un camping-car ?

Comme tous les autres types de véhicules à moteur, les camping-cars doivent être couverts au minimum par la responsabilité civile s’ils souhaitent pouvoir circuler le long du réseau routier national.

Que le véhicule soit la propriété du conducteur ou bien qu’il fasse l’objet d’une location, le conducteur devra souscrire une couverture d’assurance pour son camping-car. Des politiques de restrictions ont été mises en place par certaines compagnies d’assurance, nécessitant notamment de ne plus faire partie de la catégorie des jeunes conducteurs. De telles restrictions liées aux assurances peuvent alors bloquer des conducteurs dans leur acquisition ou leur location d’un camping-car pour la durée de leurs vacances.

La catégorie de camping-car va également jouer sur la possibilité pour un conducteur d’acquérir ou de louer un modèle de camping-car spécifique. En effet, si certains modèles de camping-cars peuvent être conduits par les usagers ayant obtenu le permis B, certains modèles plus lourds nécessitent l’obtention du permis C1 ou du permis C pour pouvoir être conduits.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quelles garanties choisir pour son camping-car ?

Les conducteurs doivent choisir quelles garanties seront les plus intéressantes pour couvrir leur camping-car en fonction de leurs habitudes de conduite ainsi que de leur profil. 

Les conducteurs devront d’abord s’assurer que leur camping-car est bien couvert pour circuler à l’étranger s’ils souhaitent passer des vacances en dehors du territoire français. 

De même, ce type de véhicule ne circule généralement que durant les périodes estivales, et restera au garage pendant l’hiver. Dans ce cas de figure, le propriétaire du camping-car devra envisager de souscrire une offre d'assurance modulable, qui ne sera composée que de la responsabilité civile durant les périodes où le camping-car restera au garage, puis passera sur des garanties plus complètes au moment où le camping-car sera susceptible d’être conduit.

Modele d'autocaravane profile circulant sur une route

Comment est calculé le montant de la prime d’assurance pour un camping-car ?

Le calcul du prix appliqué à un contrat d’assurance lié à un camping-car est extrêmement proche de celui réalisé dans le cadre d’un devis pour une assurance auto. Si les garanties choisies auront évidemment un impact majeur sur le coût que représentera la prime d’assurance pour le conducteur du véhicule, celui-ci dépendra également :

  • du profil de l’usager (s’il s’agit d’un jeune conducteur, d’un conducteur malussé ou encore d’un senior)
  • de la valeur du camping-car
  • de l'intensité de l’usage qui est fait du camping-car
  • de sa date de mise en circulation
  • du nombre de kilomètres affichés sur le compteur
Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Comment payer moins cher son assurance camping-car ?

Comme pour l’assurance auto, les conducteurs de camping-car ont la possibilité de réaliser des économies en adaptant leurs garanties à leurs besoins. Ainsi, les usagers utilisant relativement peu leur camping-car pourront adapter les garanties protégeant leur véhicule à une période donnée en fonction de leurs habitudes de conduite.

Mais, encore une fois comme pour l’assurance auto, les propriétaires de camping-car peuvent profiter de la loi Hamon pour changer de contrat d’assurance après une année, afin de passer à des garanties plus proches de leurs besoins ou de leurs attentes, qu’elles soient financières ou liées aux protections qu’il souhaite souscrire.