Les autocaravanes circulant sur le réseau routier français

Les autocaravanes, ça ne vous dit rien ? C’est normal. La plupart des usagers de la route les appellent couramment des “camping-cars”. Il s’agit ici d’un abus de langage, comme dire “sopalin” pour désigner le papier absorbant, par exemple. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, il existe plusieurs types d’autocaravanes. Chaque type d’autocaravane répond à sa manière aux besoins de confort et d’espace pour un nombre déterminé d’occupants. Dans tous les cas, ces véhicules du quotidien sont équipés de couchages, d’un cabinet de toilette, d’une cuisine, d’un coin repas, d’un réservoir d’eau et d’un système de chauffage.

Tout savoir sur les autocaravanes

Alors qu’elles ont longtemps eu une place particulière dans le cœur des voyageurs, les caravanes ont commencé à disparaître peu à peu du paysage routier français depuis la fin des années 70. Il faut dire qu’entre temps, les constructeurs ont redoublé d’efforts pour mettre au point différents types d’autocaravanes. Aujourd’hui, les capucines, les profilés, les intégraux ou encore les mini-vans côtoient les automobiles et les deux roues sur la route des vacances.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les modèles "capucines"

Les capucines sont des autocaravanes qui possèdent un espace nuit juste au-dessus de la cabine de conduite. Cela présente l’avantage d’offrir un nombre important de couchages, tout en limitant l’encombrement au sol. Ce type de camping-cars, au gabarit très imposant, est destiné à un usage familial, car il permet d’accueillir entre 4 et 7 occupants. Pour connaître la limite maximale de passagers, il suffit de consulter le certificat d’immatriculation. Le nombre de ceintures de sécurité disponibles doit également être pris en compte. Le fait de ne pas respecter cette limite est une infraction au Code de la route.

Les modèles "profilés"

Les profilés sont des autocaravanes où l’aérodynamisme tient une place importante lors de la phase de conception. En effet, contrairement aux capucines, la partie qui se trouve au-dessus de la cabine de conduite n’est pas utilisée en tant que zone de couchage, mais son design permet une meilleure pénétration dans l’air. Bien que l’aménagement des différents espaces soit modulaire, ce type de camping-car ne dispose en principe que de 2 à 4 couchages. Cette forme spécifique d’autocaravane peut être dotée d’une deuxième zone de couchage amovible, qui se situe au-dessus de la cabine de conduite et se déploie grâce à un système de vérins lorsque le véhicule est à l’arrêt.

Les modèles "intégraux"

Les intégraux sont des autocaravanes dont la cabine de conduite est « intégrée » à l’ensemble, contrairement aux profilés, dont la cabine est proche de celle d’un utilitaire. Cette spécificité confère à l’autocaravane intégrale un profil spécifique qui ne rappelle en rien celui du profilé. Pourtant, en ce qui concerne la partie mécanique, ces deux types de camping-cars fonctionnent exactement de la même manière.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les mini-vans

Bien plus maniables que tous les autres types d’autocaravanes grâce à leur petit gabarit, le mini-van présente l’inconvénient d’être beaucoup moins spacieux. Dans la plupart des cas, ils ne sont proposés qu’avec deux couchages, bien qu’ils puissent accueillir deux couchages de plus. Dans ce cas, les zones dédiées au cabinet de toilette et à la cuisine seront réduites, ce qui offre un confort moins important.

Peu importe le type d’autocaravane dont il est question, en France, leurs propriétaires doivent respecter l’obligation de contrôle technique liée à ces véhicules. Si le 1er contrôle technique doit être effectué au cours des 6 mois qui précédent la 4e année de mise en circulation du véhicule, les suivants auront lieu tous les 2 ans. En dépit du fait qu’il s’agisse d’une démarche obligatoire, aucune convocation n’est adressée au titulaire du certificat d'immatriculation. Il devra donc surveiller régulièrement la date indiquée sur la vignette « CT » apposée sur le pare-brise de son autocaravane.

Nos villes couvertes par la conduite :