Les biocarburants : des énergies renouvelables issues de la biomasse

Devant l’importante demande et l’implication de l’État comme des instances européennes en matière de développement durable, de nouveaux carburants plus respectueux de l’environnement ont vu le jour. Connus sous le nom de “biocarburants”, ces carburants incorporent des additifs provenant de la filière agricole afin de réduire la consommation d’énergies fossiles utilisées dans le cadre de la circulation des usagers, et favoriser une mobilité plus bénéfique pour l’environnement en encourageant le recours à des énergies renouvelables.

AU SOMMAIRE :

Pompe a essence comportant un sticker bio

Biocarburant : définition

Aussi désigné sous le nom d’agrocarburant, le terme biocarburant englobe l’ensemble des carburants (qu’ils soient liquides, solides ou gazeux) produits à partir de la biomasse issue de l’activité agricole. Les biocarburants ne sont pas ajoutés seuls dans le réservoir des véhicules auxquels ils fournissent de l’énergie, mais se retrouvent généralement sous la forme d'additifs incorporés dans les carburants fossiles dérivés du pétrole.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les chiffres-clés liés aux biocarburants

D’après les chiffres publiés par le ministère de la Transition écologique, ce ne sont pas moins de 4 430 millions de litres de biocarburant qui ont été mis en circulation, soit 8,8 % du volume total de carburant proposés à la consommation. Le volume de biocarburants proposés à la vente reste relativement stable, passant de 4 446 ML en 2017 à 4 430 ML en 2018.

La production des biocarburants destinés à la filière gazole en 2018 proviennent des matières premières suivantes :

Quels sont les avantages des biocarburants ?

Les carburants d’origine biologiques possèdent de très nombreux atouts, provenant notamment du fait qu’ils sont issus de l’agriculture et de la biomasse végétale. Ainsi, les bio-essence, biogazoles et autres carburants respectueux de l’environnement permettent notamment de réduire la part des véhicules parmi les sources d’émissions de gaz à effet de serre, de soutenir économiquement la filière agricole tout en maintenant une activité industrielle importante et nécessaire afin de permettre la distillation du carburant pour en tirer un produit fini et utilisable. 

Enfin, l’huile végétale peut être utilisée jusqu’à un certain degré comme additif dans les moteurs déjà existants. Ainsi, les usagers peuvent ajouter directement une quantité maximale clairement définie de carburants issus de la biomasse agricole au carburant qu’ils versent habituellement dans leur réservoir, et ceci sans avoir à changer ou à modifier le moteur d’origine.

Alignement de pistolets a essence verts

Les différents types de biocarburants

Il existe deux processus principaux ayant pour objectif la fabrication de biocarburants. Ces deux filières sont dédiées à accompagner la production des deux grandes filières de carburants fossiles : la production d’essence et la production de gazole avec les biodiesels.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les biocarburants à base d’essence

Les biocarburants développés pour la filière essence comprennent l’ensemble des carburants d’origine végétale destinés à faire fonctionner les véhicules équipés d’une motorisation à essence. Il est possible d’y lister notamment :

  • l’éthanol
  • l’ETBE (l’éthyl tertio butyl éther, qui est un dérivé de l’éthanol)
  • les bio-essences de synthèse

L’éthanol utilisé dans le cadre de la fabrication de biocarburants est produit grâce à la fermentation et la distillation des sucres contenus dans la betterave ou la canne à sucre. Toute cette matière première végétale est cultivée sur environ 3% de la surface agricole française.

Les biocarburants de la filière essence à base d’éthanol comprennent :

  • le Sans Plomb 95 avec 5% d’éthanol au maximum
  • le Sans Plomb 95-E10 avec 10% d’éthanol au maximum
  • le Super Ethanol E85 avec jusqu’à 85% d’éthanol au maximum

Les biocarburants de la filière essence fabriqués à partir d’ETBE se retrouvent quant à eux dans :

  • le Sans Plomb 95 avec 15% d’ETBE au maximum
  • le Sans Plomb 98 avec 16% d’ETBE au maximum
  • le Sans Plomb 95-E10 avec 22% d’ETBE au maximum
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les biocarburants à base de gazole

Les agrocarburants provenant de la filière gazole, aussi nommés “biodiesels”, se retrouvent dans les différents gazoles proposés à la vente.

Les esters méthyliques d’acides gras (EMAG), qui peuvent être réalisés à partir d’huiles végétales, animales ou issues des huiles alimentaires usagées, se retrouvent :

  • à hauteur de 7% dans le gazole B7
  • à hauteur de 10% dans le gazole B10

Remplissage du reservoir d'une automobile avec de l'huile vegetale

Les biocarburants spécifiques

En dehors des biocarburants précédents et disponibles dans toutes les stations-service de France, certains agrocarburants contenant encore plus de produits issus de l’agriculture peuvent également être utilisés dans des véhicules équipés d’une motorisation spéciale. L’approvisionnement de ces véhicules doit alors se faire par le biais de filières spécifiques

Il s’agit par exemple :

  • du gazole B30, comprenant jusqu’à 30% d’agrocarburants
  • du gazole B100, comprenant jusqu’à 100% d’agrocarburants
  • de l’ED95, comprenant jusqu’à 95% d’éthanol
  • d’huiles végétales pures utilisées (sous autorisation) pour faire circuler des tracteurs, véhicules agricoles et autres bateaux de pêche

Nos villes couvertes par la conduite :