Règles de circulation spécifiques aux poids lourds destinés au transport de marchandises

Si les règles de circulation évoluent en fonction des types de voies empruntées par les usagers, certaines de ces règles et restrictions concernent uniquement certains types de véhicules motorisés spécifiques. C’est notamment le cas des poids lourds, qui font l’objet d’un certain nombre de règles et de restrictions spécifiques lorsqu'ils circulent le long de voies empruntées par d'autres usagers.

AU SOMMAIRE :

Poids lourd roulant dans un tunnel eclaire

Rappel : qu’est-ce qu’un poids lourd ?

Un poids lourd est un véhicule motorisé dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes. Certains de ces véhicules peuvent être destinés au transport de personnes, ou au transport de biens et de marchandises, en fonction de leur configuration. 

À cause de leur gabarit nettement plus important que celui d’une automobile ou d’un véhicule utilitaire, les poids lourds sont sujets à un certain nombre de règles spécifiques, liées notamment aux limitations de vitesse, ainsi qu’aux périodes et aux zones qui leur sont ouvertes à la circulation.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les limitations de vitesse associées aux poids lourds

Comme l’indique l’article R413-8 du Code de la route, les véhicules pesant plus de 3,5 tonnes sont soumis à un certain nombre de restrictions liées à la vitesse maximum à laquelle ils sont autorisés à rouler en fonction des types de voies. Ainsi, leur vitesse maximum est limitée à : 

  • 90 km/h sur les autoroutes
  • 80 km/h sur les routes à caractère prioritaire (90 km/h pour les véhicules dont le poids serait inférieur ou égal à 12 tonnes, et s’il s’agit de routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central)
  • 80 km/h sur les autres types de voies (60 km/h pour les véhicules articulés ou transportant une remorque et dont le poids serait supérieur à 12 tonnes)
  • 50 km/h en agglomération

Les véhicules concernés par ces limitations de vitesse spécifiques doivent également afficher un macaron comportant la mention 90/80 dans leur coin inférieur gauche.

Marquage autocollant de limitations de vitesse des camions

Les périodes et zones d’interdiction de circuler pour les poids lourds

Les véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 7,5 tonnes ont l’interdiction formelle de circuler sur l’ensemble du réseau routier français du samedi 22h au dimanche 22h toute l’année, ainsi que les jours fériés, entre 22h la veille et 22h le jour même.

Si ces interdictions sont valables sur l’ensemble du territoire et durant toute l’année, d’autres interdictions dépendent de certaines conjonctures, comme :

  • en période hivernale le long du réseau Rhône-Alpes entre 7h et 18 heures certains samedis des mois de février et mars
  • en période estivale sur l’ensemble du réseau durant les samedis de grands départs en vacances

Des interdictions permanentes de circulation à destination de ces véhicules ont également été instaurées dans toute l’Île-de-France, dans un certain nombre de tunnels ainsi que sur certaines routes, afin de garantir la sécurité de l’ensemble des usagers.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Dérogations permanentes et temporaires

Certaines dérogations permanentes ont cependant été mises en place, afin de permettre aux véhicules de transport de marchandises de réaliser leur mission, si ceux-ci transportent :

  • des animaux vivants ou des denrées périssables
  • des produits agricoles entre le lieu de récolte et leur lieu de stockage ou de traitement
  • du matériel dans le cadre d’une manifestation culturelle, sportive ou politique
  • du matériel pyrotechnique destiné à un feu d’artifice la veille ou durant un jour férié
  • des carburants pétroliers ou gazeux utilisés dans le cadre d’une compétition sportive
  • des déménagements de bureaux ou d’usines
  • de la presse
  • des produits liés à de la vente ambulante entre régions limitrophes
  • du fret aérien
  • des déchets hospitaliers ou des produits et machines nécessaires au bon fonctionnement des établissements hospitaliers

Des dérogations temporaires peuvent également être mises en place afin de répondre à certaines situations d’urgence liées à des catastrophes naturelles, ainsi qu’à un sinistre ou à un accident grave.

Nos villes couvertes par la conduite :