Les risques liés à la conduite dans des tunnels

Si tous les environnements de conduite peuvent potentiellement représenter un risque pour les usagers de la route et leurs passagers, très peu de ces environnements sont aussi dangereux que les tunnels. En effet, ces aménagements très particuliers de l'espace routier comportent des zones dangereuses à leurs deux extrémités comme à l’intérieur. Les usagers circulant dans des tunnels doivent donc redoubler de prudence pour éviter tout risque d'incident.

Collisions multiples a l'entree d'un tunnel

Des règles de circulation particulières existent pour limiter les risques liés à la conduite dans des tunnels

À la suite des incendies dans les tunnels du Mont-Blanc et de Tauern (Allemagne) en 1999, les règles de circulation, ainsi que celles de sécurité, ont été renforcées afin de limiter les risques liés à la conduite dans ce type d’aménagements routiers. Aujourd’hui c’est la Directive Européenne n°2004-54 du 29 avril 2004 qui fait office de texte de référence quant aux règles de sécurité dans les tunnels. Ce texte a permis d’harmoniser les différentes obligations légales à respecter dans les tunnels de chaque État membre. Le texte de loi décrit notamment les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels du réseau routier transeuropéen. Une nouvelle fois, l’objectif de cette démarche est de permettre aux usagers de la route de circuler en toute sécurité, en limitant tout risque d’accident de la route.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les risques situés à l’entrée d’un tunnel

Dès lors qu’un conducteur de véhicule à moteur arrive à hauteur d’un tunnel, il doit redoubler d’attention pour saisir en une fraction de seconde toutes les informations qui lui sont adressées. Néanmoins, il devra également prendre quelques précautions avant de s’y engager :

  • vérifier que ses feux fonctionnent
  • vérifier que le niveau de carburant lui permet d’atteindre le bout du tunnel
  • retirer ses lunettes de soleil

Par ailleurs, en fonction du type de tunnel, plusieurs éléments de signalisation peuvent être présents :

  • des barrières accompagnées de feux clignotants limitant l’accès
  • des panneaux dynamiques indiquant si la voie est ouverte à la circulation

Pour réduire les risques de collision liés à la différence de luminosité entre l’extérieur et l’intérieur du tunnel, aussi connu sous le nom d’effet trou noir, il est également conseillé de réduire l’allure du véhicule. En agissant de la sorte, il est possible de réduire considérablement une partie des risques liés à la conduite dans des tunnels.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les risques à l’intérieur d’un tunnel

Une fois à l’intérieur du tunnel, les conducteurs devront faire face à d’autres risques. Aussi, il est vivement conseillé de respecter les limitations de vitesse ainsi que la distance de sécurité avec les autres véhicules. En cas de panne, le véhicule devra être positionné sur l’un des emplacements réservés aux arrêts d’urgence, si cela est possible. Dans le cas contraire, il faudra avertir les autres usagers à l’aide des feux de détresse, afin de limiter les risques de collision. Si les niches de sécurité permettent de contacter rapidement les équipes de secours en cas d’incendie, elles ne protègent pas de la toxicité de la fumée ni de la chaleur. Aussi, c’est à l’aide des issues de secours qu’il faudra s’extraire du tunnel en empruntant des galeries situées sous la chaussée qui permettent d’atteindre l’extérieur.

Pompiers intervenant sur un accident dans un tunnel en Allemagne

Les risques à la sortie d’un tunnel

Plutôt que d’appuyer brusquement sur la pédale d’accélérateur ou de frein à la sortie d’un tunnel, les conducteurs sont invités à adopter une conduite souple. Tout d’abord pour limiter les risques liés au second effet trou noir, mais également pour anticiper d’éventuelles modifications de la chaussée, car cela pourrait engendrer un risque accru de collision entre un ou plusieurs véhicules. Si le trajet a lieu en pleine journée, il faudra également que le conducteur désactive ses feux et surtout, qu’il remette ses lunettes pour ne pas être ébloui.

Eblouissement ressenti en sortant d'un tunnel

Peu de conducteurs semblent en avoir conscience lorsqu’ils pénètrent avec leur véhicule dans un tunnel, mais il s’agit d’un des aménagements urbains où la réglementation routière est la plus stricte. Ainsi, au regard du Code de la route, le fait de ne pas respecter les distances de sécurité dans un tunnel est considéré comme une infraction grave qui entraîne systématiquement une sanction du conducteur lors d’un contrôle routier. Les usagers de la route doivent donc nécessairement garder à l’esprit le fait qu’il existe de nombreux risques liés à la conduite dans des tunnels, ce qui leur permet d'aborder ce type d'environnement difficile en toute sécurité.

Nos villes couvertes par la conduite :