Montées et descentes dangereuses

Lorsqu’ils circulent sur les routes, les usagers peuvent être confrontés à de nombreuses situations et configurations des voies, listées dans le code de la route, et qui les obligent à adapter leur comportement au volant. C’est notamment le cas des descentes et des montées dangereuses.

Usager circulant sur une voie rapide en descente

Les descentes dangereuses

Le terme de “descente dangereuse” définit des sections de routes ou d’autoroutes comprenant une importante dénivellation. Lorsqu’un usager circule sur une route en pente, il doit obligatoirement revoir son comportement de conduite.

En effet, si un automobiliste roule à 80 km/h sur une route comprenant une descente à 10% et qu’il est amené à freiner, sa distance de freinage sera rallongée de 7 mètres par rapport à la distance de freinage habituelle. Cette situation est due à la force d’inertie, qui augmente la vélocité du véhicule lorsqu’il se trouve en descente.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les panneaux de descente dangereuse

Le panneau de descente dangereuse, connu sous la référence de panneau A 16, est un panneau de danger indiquant aux usagers qu’ils vont circuler sur une voie comportant une dénivellation importante.

Ce panneau, comme tous les panneaux de danger, est représenté par un triangle rouge avec un fond blanc. Sur ce fond blanc est imprimé le symbole, en noir, d’une automobile descendant le long d’une pente. Sur la représentation de la pente est également indiqué, en blanc, le pourcentage de déclinaison de celle-ci.

Le panneau de descente dangereuse doit être placé avant les pentes ayant une dénivellation minimum de 10% sur les routes et de 4% sur les autoroutes.

Les montées dangereuses

Les montées dangereuses représentent des sections de route comprenant des pentes ascendantes pouvant gêner la conduite des automobilistes. Ces montées peuvent, selon leur inclinaison, obliger l’usager à accélérer plus ou moins fort pour réussir à les grimper.

Un fois arrivés en haut de la côte, les usagers ne doivent pas hésiter à ralentir et à adapter leur vitesse, car ils n’auront pas forcément eu la possibilité de voir l’état de la circulation en haut de la pente, et doivent donc anticiper la présence de problèmes potentiels.

Les panneaux de montée dangereuse

Comme pour le panneau de descente dangereuse, le panneau de montée dangereuse est représenté sous la forme d’un triangle de danger. Le symbole de voiture noire est cependant absent, et à la place se trouve simplement la représentation d’une pente ascendante, complétée par le pourcentage de dénivellation, toujours représenté en blanc.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Infractions et sanctions

Lorsqu’un usager conduisant un véhicule ayant un fort PTAC circule sur une voie qui lui est interdite à cause de sa charge, il peut être soumis à une contravention de quatrième classe, caractérisée par une amende de 750 € pour une personne physique ou 3 750 € pour une personne morale.

Cependant, si cette voie comporte en plus une descente dangereuse, l’infraction sera catégorisée au niveau 5, qui pourra être punie d’une amende de 1 500 €. Qu’il y ait une descente dangereuse ou non, le conducteur risque, en plus d’une amende, une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Nos villes couvertes par la conduite :