La ligne continue est un élément de signalisation généralement mis en place lorsque les conditions de circulation sur la chaussée sont considérées comme étant dangereuses. Cela est souvent le cas lorsqu’il y a une absence de visibilité dans une côte ou aux abords d’un virage. Rappeler la fonction de la ligne continue est essentiel pour l’ensemble des candidats souhaitant obtenir leur code de la route.

Ne jamais franchir une ligne continue

Circuler en présence d’une ligne continue ?

L’article R412-19 du Code de la route indique que lorsque des lignes longitudinales continues axiales ou séparatives de voies de circulation sont apposées sur la chaussée, elles interdisent aux conducteurs leur franchissement ou leur chevauchement.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Aussi, il est conseillé de circuler en file, même en présence d’un véhicule lent, et d’attendre que la signalisation horizontale permette de dépasser. Dans le cas contraire, c’est la sécurité des autres usagers, en plus de celle du véhicule en infraction, qui sera engagée.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le chevauchement et le franchissement d’une ligne blanche

De nombreux conducteurs l’ignorent, mais il existe une différence entre le chevauchement et le franchissement de la ligne continue. Pour distinguer ces deux notions, il suffit d’observer le comportement du véhicule :

  • si le véhicule se déporte totalement sur la voie de gauche, il s’agit d’un franchissement de ligne blanche
  • si le véhicule vient à empiéter sur la ligne axiale continue, on parle de chevauchement

Aussi, ces deux comportements sont considérés comme des infractions au Code de la route et ils donnent tous les deux lieu à des sanctions. La seule nuance réside dans le fait que ces dernières ne sont pas de même ordre.

Avis de contravention

Les sanctions

Les forces de l’ordre constatent régulièrement durant leurs contrôles des infractions liées à la ligne continue. Voici les différentes sanctions que les conducteurs encourent :

Le chevauchement d’une ligne continue est sanctionné par :

  • le retrait d’un point
  • une contravention de 4e classe d’un montant de 135 €

L’amende peut être minorée si elle est payée dans les 3 jours. Dans ce cas, son montant est de 90 €. Le point perdu pourra être récupéré dans un délai de 6 mois, à condition que le conducteur ne commette pas d’autre infraction entre temps.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le franchissement d’une ligne continue est sanctionné par :

  • le retrait de 3 points
  • une contravention de 4e classe d’un montant de 135 €
  • une peine complémentaire de suspension du permis de conduire

Pour récupérer ses 3 points, le conducteur sanctionné devra assister à un stage de sensibilisation de la sécurité routière. L’amende peut être minorée si elle est payée dans les 3 jours, dans ce cas, son montant est de 90 €. Cependant, elle peut également être majorée après 45 jours, son montant sera alors de 375 €. La suspension du permis de conduire aura une durée maximum de 3 ans.

Schéma représentant différents créneaux de dépassement ainsi qu'une ligne blanche continue.

Il est important de savoir que le chevauchement et franchissement de la ligne continue sont tolérés dans certains cas particuliers. C'est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’éviter un obstacle fixe sur la chaussée, à condition que ce dernier ne puisse être mis à l’écart. Mais également en présence d’un chantier mobile en cours de travaux sur la chaussée. Cependant, il s’agit de tolérances qui ne dépendent que l’appréciation des forces de l’ordre, car elles ne figurent pas dans le Code de la route.

Nos villes couvertes par la conduite :