Tout savoir sur la bande d’éveil de vigilance

Si tous les aménagements présents tout au long du réseau routier, et notamment en agglomération, ont pour objectif plus ou moins appuyé de rendre la circulation de toutes les catégories d’usagers plus sécuritaire, certains dispositifs en font leur priorité première. C’est notamment le cas des bandes d’éveil de vigilance, dont la vocation première est d’alerter les usagers aveugles ou malvoyants de la présence d’une zone pouvant leur être dangereuse grâce à des dispositifs tactiles.

AU SOMMAIRE :

Dispositif tactile pour piétons present devant les passages pietons

Qu’est-ce qu’une bande d’éveil de vigilance ?

Les bandes d’éveil de vigilance sont des aménagements de la voirie installés à proximité des zones de danger imminent, où les risques de rencontre entre des usagers vulnérables et des véhicules motorisés sont les plus importants. Ces dispositifs sont dits “podotactiles” car les reliefs qu’ils comportent tous leurs permettent d’être détectés simplement en marchant dessus, et sont principalement destinés à éveiller la vigilance des personnes aveugles et malvoyantes avant qu’ils n’approchent d’une zone pouvant leur être particulièrement dangereuse. Ces aménagements sont donc principalement installés aux abords des :

  • passages pour piétons et autres traversées de voies
  • bordures de quai de transports en commun
  • escaliers

L’aspect tactile de ces dispositifs est généré grâce à la présence sur l’ensemble de la surface de plots bombés, ayant tous le même diamètre et le même espacement afin de maintenir une certaines cohérence sur l’ensemble du dispositif.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Normes liées aux bandes d’éveil de vigilance et installation

Pour pouvoir être installées sans crainte, des bandes d’éveil de vigilance doivent impérativement respecter la norme NF P98-351. Cette norme encadre notamment les différentes dimensions de ces dispositifs, qui doivent mesurer 58,70 cm ou 40 cm de large en fonction du lieu d’implantation de cet aménagement, et doivent se trouver à 50 cm du bord du trottoir. Cette norme rappelle également que ces dispositifs ne sont pas destinés à faciliter le guidage, l’orientation, l’information ou la localisation des usagers, et notamment des personnes malvoyantes, mais doivent simplement réveiller la vigilance de tous à l’approche d’une zone dangereuse pour des piétons.

enfant traversant un passage pieton

Enfin, cette norme interdit également l’installation de tels dispositifs de sécurité en dehors des espaces prévus pour cela. En effet, si un nombre trop important de ces dispositifs se retrouvaient installés dans des cadres autres que ceux prévus initialement, ces bandes d’éveil de vigilance risqueraient de perdre de leur impact, ce qui pourrait rendre les zones associées à ces dispositifs encore plus dangereuses pour les usagers malvoyants.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Obligation d’installation de bandes d’éveil de vigilance

Depuis la publication du décret 2006-1657 du 21 décembre 2006 relatif à l'accessibilité de la voirie et des espaces publics, les gestionnaires de la voirie doivent profiter de la création de nouvelles voies comme de la réfection des chaussées existantes afin de les rendre plus accessibles. Cette mise aux normes des chaussées neuves et existantes passe donc notamment par l’installation de bandes d’éveil de vigilance aux abaissements du niveau du trottoir destinés à faciliter la traversée des piétons.

Nos villes couvertes par la conduite :