La ligne d’annonce de la signalisation horizontale

Même si en France, la majeure partie des consignes de circulation sont données par des éléments appartenant à la signalisation verticale, la signalisation horizontale doit être impérativement prise en compte lors d’un trajet. Parmi les nombreuses informations que cette signalisation transmet aux conducteurs, celles relatives aux lignes d’annonce sont particulièrement importantes. Grâce à elle, les conducteurs peuvent anticiper la présence d’une ligne continue, et éviter ainsi de commettre une infraction au Code de la route. Au-delà de l’aspect répressif, il faut garder à l’esprit qu’un mauvais comportement au volant peut mettre en danger le conducteur, ses passagers, mais également tous les autres usagers qui croiseront son chemin. Aussi, les automobilistes doivent adopter un comportement responsable au niveau d’une ligne d’annonce, plutôt que de tenter de gagner du temps, car chaque année, des centaines de personnes perdent la vie dans un accident de la route lié au non-respect de la signalisation routière.

Une ligne d'annonce du marquage au sol

Pour quelles raisons implante-t-on une ligne d’annonce ?

Dès lors qu’un conducteur croise un élément de signalisation présent dans le Code de la route, il doit adapter son comportement. Qu’il s’agisse de panneaux de signalisation ou du marquage au sol, les informations qui sont transmises à l’usager doivent lui permettre de poursuivre un itinéraire en toute sécurité. Aussi, en présence d’une ligne d’annonce, même si le véhicule de devant est très lent ou que la visibilité est suffisante, il ne faut pas tenter de le dépasser. En effet, ce type de marquage au sol a pour mission de prévenir le conducteur de l’approche d’une ligne blanche continue. Par ailleurs, il n’est pas rare qu’une ligne d’avertissement soit complétée par 3 flèches de rabattement. L’utilisation de ce marquage au sol indique implicitement que le dépassement doit être terminé avant d’être arrivé à la dernière des flèches, mais également qu’il ne faut pas entamer un dépassement à hauteur de la première flèche.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Infractions et sanction

Si l’on devait résumer la réglementation française en ce qui concerne les lignes continues, on pourrait dire qu’elles doivent être comme des remparts, qui ne doivent jamais être franchis. Pourtant, il n’est pas rare de voir des véhicules entamer une manœuvre de dépassement à la fin d’une ligne d’annonce. S’ils le font, les usagers commettront alors une infraction au Code de la route en chevauchant ou franchissant la ligne blanche. D’après l’article R412-19, un tel comportement est sanctionné par une contravention de 4e classe. Celle-ci prend la forme d’une amende forfaitaire de 135 euros et elle entraîne un retrait de 1 point pour le chevauchement et de 3 points pour le franchissement. Pour les cas les plus graves, une peine complémentaire de suspension du permis pendant 3 ans maximum peut être également décidée.

Fleches de rabattement de lignes d'annonce

Des flèches de rabattement peuvent également être utilisées sur les chaussées disposant de plus de deux voies afin d’avertir les conducteurs d’une diminution du nombre de voies de circulation. Dans ce cas très précis, les usagers s’y trouvant doivent la quitter le plus rapidement possible en actionnant leur clignotant, plutôt que d’attendre les tout derniers mètres pour s’insérer dans une nouvelle file de véhicules. Cependant, il n’existe pas de règle de « céder le passage » et il faudra donc compter sur la courtoisie des autres conducteurs pour ne pas se retrouver bloqué pendant de longues minutes.

Nos villes couvertes par la conduite :