La zone tampon des passages piétons

L’évolution des règles de circulation s’accompagne généralement de la mise en place de nouvelles formes de signalisation, autant au niveau de la signalisation horizontale que verticale. C’est pour accompagner les durcissement des règles liées à la cession de la priorité aux piétons que les autorités ont choisie de mettre en place une nouvelle forme de signalisation dédiée à la protection des usagers vulnérables durant leur traversée des voies : les zones tampons des passages piétons.

AU SOMMAIRE :

Zone tampon devant un passage pour pietons

Les zones tampons des passages piétons : présentation

Depuis le 9 janvier 2019, un arrêté permet aux maires de faire réaliser un nouveau type de marquage au sol à proximité des passages piétons positionnés un peu partout dans leur agglomération. Dénommés “zones tampons”, ces nouveaux éléments du marquage au sol prennent la forme de zones d’effet installées un peu avant les passages piétons afin d’inciter les automobilistes à s’arrêter avant de risquer de mordre le marquage au sol préexistant.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelle forme prennent les zones tampons des passages piétons ?

Les zones tampons des passages piétons prennent la même forme que certaines lignes d’effet positionnées en amont des feux de signalisation. Il s’agit d’un marquage au sol blanc composé de traits discontinus d’une largeur de 15 centimètres, et peints en travers de la chaussée. Ce marquage au sol peut être positionné entre 2 mètres et 5 mètres avant le passage piéton qu’ils servent à protéger.

Passage pour pietons precede par une zone tampon

Quelle est l’utilité des zones tampons installées devant les passages piétons ?

Les “zones tampons” installées en amont des passages piétons ont de nombreuses utilités, principalement liées à la protection des piétons et des usagers vulnérables indiquant aux autres usagers qu’ils souhaitent traverser la chaussée. Ainsi, en reprenant le marquage au sol des “lignes d’effet” peintes devant certains feux de signalisation, ces zones tampons incitent les usagers de la route à ralentir lorsqu’ils arrivent à leur hauteur. Si le communiqué de presse publié par le ministère de l’Intérieur indique que les conducteurs ne doivent pas obligatoirement s’arrêter à hauteur de cette ligne comme ils le feraient face à une ligne de STOP, ils doivent néanmoins rester derrière celle-ci si jamais un piéton montre qu’il souhaite traverser la rue.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les sanctions en cas de non-respect des zones tampons des passages piétons

Si un conducteur ne respecte pas la zone tampon installée en amont d’un passage piéton alors qu’un usager vulnérable montre tous les signes indiquant qu’il souhaite traverser la voie ou ayant déjà entamé sa traversée, l’usager de la route commettra alors une infraction de seconde classe, matérialisée par une contravention comprenant notamment une amende forfaitaire de 35 €. Si, en plus de franchir la zone tampon du passage piéton, l’usager en venait à ne pas céder la priorité au piéton alors qu’il souhaite traverser, celui-ci s’expose, depuis le 18 septembre 2018, à la remise d’une amende forfaitaire de 135 €, accompagnée d’un retrait de 6 points sur son permis de conduire, contre 4 points pour les autres formes de refus de priorité.

Nos villes couvertes par la conduite :