La ligne d’effet des feux de signalisation

Comment savoir où arrêter son véhicule en toute sécurité lorsqu'un feu tricolore passe au rouge ? La réponse est pourtant très simple : au niveau de la ligne d'effet de feux, sans la dépasser. Si jusque là tout semble logique, il arrive que cette ligne d’effet ne soit pas matérialisée au sol. Dans ce cas, les conducteurs devront veiller à ne pas s'arrêter sur le passage piéton, mais également à laisser suffisamment de place pour que les véhicules qui arrivent d'une autre direction, puissent tourner sans difficulté. En présence d'un sas réservé aux cyclistes, les conducteurs devront agir la même manière qu'en présence d'une ligne du marquage au sol au niveau des feux rouges, si le feu passe au rouge.

Tout savoir sur la ligne d'effet de feux en France

En France, pour faire référence à la ligne du marquage au sol au niveau des feux rouges, on parle de ligne d'effet aux feux, ou encore de ligne d'effet des signaux. Dans tous les cas, il s'agit d'un aménagement routier, matérialisé ou non au sol, qui indique l'emplacement où les véhicules terrestres à moteur, ainsi que les vélos, doivent s’arrêter lorsque les feux tricolores passent au rouge. Généralement, leur implantation est réalisée de manière à permettre aux véhicules ayant d'importants gabarits de tourner sans entrer en contact avec les véhicules arrêtés au niveau du feu rouge.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quel comportement adopter en présence d'une ligne du marquage au sol au niveau des feux rouges ?

En présence d'une ligne d'effet de feux de signalisation, les conducteurs devront veiller à ce que l'avant de leur véhicule ne dépasse pas la ligne matérialisée au sol par des pointillés blancs lorsque le feu tricolore passe au rouge. Latéralement, comme c'est toujours le cas lorsque l'on circule dans une voie, il faudra rester le plus à droite possible pour ne pas empiéter sur une autre voie, sans pour autant circuler sur l'accotement. De fait, les motards pratiquant la circulation inter-files alors qu'elle n'est pas autorisée devront reprendre une position adaptée dans la file pour ne pas gêner les autres usagers. Faute de quoi, ils pourraient être sanctionnés par les agents des forces de l'ordre en cas de contrôle routier.

Comment réagir en l'absence d'un marquage au sol ?

Même si cela est de plus en plus rare, il existe des intersections où la ligne de marque au sol au niveau des feux rouges n'est pas matérialisée. Dans ce cas, les conducteurs devront s'arrêter juste avant le passage piéton, si celui-ci précède des feux rouges. Dans le cas contraire, les conducteurs devront veiller à ce que l'avant de leur véhicule soit perpendiculaire à l'axe de la voie. En présence d'un passage étroit, l’usager devra logiquement faire en sorte de laisser suffisamment d'espace pour permettre aux autres conducteurs de tourner sans provoquer de gêne.

Les sas réservés aux cyclistes

Cet aménagement routier a pour mission de créer une zone tampon autour des cyclistes lorsqu'ils sont arrêtés au niveau d'un feu tricolore afin de sécuriser leurs déplacements. Généralement, ils sont implantés à la suite d'une piste cyclable pour renforcer la cohérence de la signalisation. Leur marquage au sol au niveau des feux rouges se distingue de la ligne d'effet, car il est composé de pictogrammes représentant des vélos. Bien que les conducteurs de véhicules terrestres à moteur aient du mal à intégrer la nécessité de ne pas empiéter sur cette zone, les cyclistes comme les piétons en apprécient les nombreux avantages, dont notamment le fait d'être moins exposés au gaz d'échappement.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

D'après l’article R412-30 du Code de la route : « Tout conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant. (…) L’arrêt se fait en respectant la limite d’une ligne perpendiculaire à l’axe de la voie de circulation ». Le fait de ne pas respecter cette disposition légale est une infraction, qui est sanctionnée par une contravention de 4e classe. Cette dernière prend la forme d'une amende forfaitaire d'un montant de 135 euros, mais en plus, elle entraîne le retrait de 4 points sur le permis de conduire du contrevenant.

Nos villes couvertes par la conduite :