Les marquages au sol temporaires

Comment distingue-t-on les marquages au sol temporaires des marquages classiques  ? C’est très simple : en France, ces éléments appartenant à la signalisation routière horizontale sont de couleur jaune. Généralement, ils sont implantés sur les voies de circulation pour signaler la présence d’un chantier de travaux ou d’obstacles. Aussi, ils peuvent prendre la forme de lignes médianes ou encore de flèches directionnelles. Lorsque les marquages au sol temporaires sont implantés en agglomération, ils peuvent également prendre la forme de lignes transversales. Hors agglomération, des zébras peuvent être disposés temporairement afin de combler provisoirement l’espace entre deux lignes continues.

À quoi sert la signalisation horizontale temporaire ?

Pour comprendre l’intérêt de la signalisation horizontale temporaire, il est nécessaire de prendre connaissance de l’article 119 de l’Instruction interministérielle sur la signalisation routière. Ce texte de référence indique que : «  les routes ouvertes à la circulation publique sont parfois affectées par des obstacles ou des dangers dont l’existence est temporaire. Ces événements conduisent généralement à une intervention donnant lieu à la mise en place d’une signalisation temporaire  ».

Aussi, pour rappeler aux conducteurs et autres usagers de la route qu’ils évoluent dans des conditions de circulation dangereuses, les panneaux ainsi que les marquages au sol temporaires sont de couleur jaune. Durant toute la durée des travaux, la signalisation temporaire prime sur le marquage au sol classique. Cependant, à la demande du gestionnaire de voie, tous les éléments apposés aux abords de la chaussée et au sol doivent être retirés en fin de chantier afin de ne pas induire les usagers en erreur.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les marquages au sol temporaires classiques

En France, les principes généraux du marquage au sol permanent s’appliquent aux éléments de marquage temporaire suivant  :

  • la ligne continue
  • la ligne discontinue
  • la ligne d’annonce
  • la ligne de dissuasion
  • la ligne mixte
  • les lignes de rives

Les largeurs des divers types de lignes médianes ainsi que les dimensions des flèches directionnelles temporaires sont les mêmes que ceux du marquage permanent.

Les marquages au sol temporaire en agglomération

Compte tenu de la fréquentation très importante des voies de circulation en centre-ville, ce sont généralement des lignes transversales qui sont utilisées pour informer les usagers. Le double objectif de cette implantation spécifique est de ne pas encombrer les voies, tout en offrant un accès optimisé aux indications.

Cela s’applique aux passages piétons, aux lignes de stop ainsi qu’aux lignes de «  cédez-le-passage » et aux voies de bus.

Les marquages au sol temporaires hors agglomération

Lors de chantiers routiers, ce sont principalement les zébras ou encore les voies d’insertion sur les bretelles d’autoroute qui sont déplacées ou réimplantées. Dans ce cas, les marquages au sol qui seront utilisés de manière temporaire seront de couleur jaune.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Au même titre que les éléments de la signalisation horizontale définitive, les marquages au sol temporaires informent les usagers de la route et réglementent leurs déplacements. De fait, leur non-respect lors d’un contrôle routier, sera considérait comme une infraction au Code de la route et cela entraînera des sanctions similaires (contravention, retrait de point, suspension du permis de conduire...). Aussi, il est essentiel pour chaque conducteur de bien observer son environnement de conduire afin d’adopter le bon comportement, mais également pour éviter de mettre les autres usagers en danger.

Nos villes couvertes par la conduite :