Conduire en agglomération

L’agglomération comprend l’espace où sont regroupées différents ensembles d'habitations rapprochés, et dont l’entrée et la sortie sont signalées par des panneaux. Pour pouvoir y circuler en toute tranquillité, chaque conducteur devra respecter les règles du code de la route spécifiques aux agglomérations pour décrocher son permis de conduire.

photographie d'une route à sens unique

Agglomération ou hors agglomération ?

Pour savoir si un usager circule en agglomération ou en dehors d'une agglomération, il suffit d’être attentif aux panneaux de signalisation. En fonction de ces derniers, l'usager ne devra pas hésiter à adapter sa vitesse :

  • la vitesse maximum autorisée pour conduire en agglomération est de 50 km/h, sauf indication contraire
  • la vitesse maximum autorisée pour conduire hors agglomération est 80 km/h, sauf indication contraire ou réglementation spécifique, comme sur autoroute

🚦 Consultez la définition complète d’une agglomération 🚦

Les jeunes conducteurs devront, quant à eux, respecter les limitations de vitesse liées à leur statut de possesseur du permis probatoire. Enfin, l’usage de l’avertisseur sonore est interdit en agglomération, sauf en cas de danger immédiat.

Panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération

Entrée, sortie d’agglomération et priorité

L’entrée et la sortie d’une agglomération sont signalées par un panneau rectangulaire. Lorsqu’il s’agit d’entrer dans une agglomération, le panneau est bordé d’un liseré rouge. Dans le cadre d'une sortie d’agglomération, le panneau est barré d’un trait rouge.
Les règles de conduite en agglomération s’appliquent immédiatement après le panneau d’entrée et prennent fin dès le panneau de sortie. Il existe cependant des cas particuliers où ces panneaux sont assortis de panonceaux qui peuvent indiquer une priorité :

Panneau d'entrée dans une agglomération.

  • à la sortie de l’agglomération, la route reste ou devient à caractère prioritaire :

Panneau de sortie d'agglomération.

  • lorsqu’un panonceau relatif au stationnement est apposé sur le panneau d’entrée d’agglomération, la restriction s’applique à toutes les rues de l’agglomération

Bien se positionner en agglomération

L’agglomération est composée de rues, de boulevards et d’intersections ayant un sens de circulation à respecter. Pour s’y positionner correctement un conducteur doit rapidement identifier le type de rue dans laquelle il s’engage.
Il est possible de lister, parmi ces rues :

  • les rues à double sens, qui permettent la manœuvre du demi-tour, mais interdisent le stationnement à gauche dans le sens de la marche
  • les rues à sens unique, qui sont des rues étroites. Il est possible d’y stationner à gauche dans le sens de la marche
  • les impasses, qui sont des voies ouvertes à la circulation. Les usagers devront respecter une priorité à droite lorsqu’ils les abordent
  • les rues piétonnes, qui sont des voies réservées aux piétons afin qu’ils puissent circuler librement dans un centre-ville. Il est tout de même possible d’y croiser des véhicules municipaux ou des forces de l’ordre

Les règles de conduite en agglomération peuvent interdire l’accès à une rue pour certaines catégories d’usagers. Dans ce cas, c’est un panneau de signalisation qui donne l’indication dès le début de la rue.

En agglomération, la présence de feux tricolores régule la circulation pour l’ensemble des usagers, comme le font les carrefours giratoires et les panneaux-stops, au niveau des intersections. En fonction de l’indication de couleur, le feu autorise ou non l'usager à franchir une intersection entre deux voies ou plus. La prudence reste cependant de mise, car même en présence d'un feu vert ou clignotant, lorsqu'un conducteur fait face à une intersection encombrée ou bloquée, il ne devra absolument pas s'engager afin de ne gêner pas les autres usagers.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Zone 30

La zone 30 est un type d’aménagement de la voirie très répandu en agglomération, qui a pour but d’obliger les véhicules à circuler à une vitesse très modérée, ceci afin de rendre plus sûrs les déplacements des piétons et de favoriser la mixité du trafic. Tous les types de véhicules peuvent donc y circuler, car il n’y a pas de restrictions de trafic pour implanter une zone 30.

De plus, des aménagements peuvent compléter la zone 30 :

  • un ou plusieurs ralentisseurs
  • des rétrécissements de la chaussée
  • le revêtement d’une couleur différente

Un panneau de signalisation annonce systématiquement la fin d’une zone 30 afin que les conducteurs retrouvent une allure réglementaire pour conduire en agglomération.

Les différents panneaux et types de panneaux visibles dans des agglomérations.

Stationnement

Le stationnement d’un véhicule en agglomération peut être aussi bien payant que gratuit. Pour connaître la réglementation à respecter en matière de stationnement, il suffit d’observer le marquage au sol ainsi que les panneaux de signalisation qui sont dispensés sur la voie où l’usager souhaite stationner son véhicule. Un stationnement jugé gênant ou non réglementaire peut entraîner une verbalisation et parfois même la mise en fourrière du véhicule.

La conduite en agglomération dans une circulation dense requiert avant tout de l’anticipation de la part du conducteur, qui devra porter son regard loin et sur une large zone pour adapter sa conduite. Entre les véhicules de livraison, qui s’arrêtent régulièrement sur la chaussée et les bus, qui sont prioritaires lorsqu’ils redémarrent, les risques de collisions sont nombreux. Réguler son allure doit absolument devenir une habitude pour chaque usager évoluant dans des agglomérations.

Nos villes couvertes par la conduite :