Tout savoir sur les usagers vulnérables

La route est un espace où se côtoient aussi bien les conducteurs de véhicules motorisés que les piétons et les cyclistes. En l’absence d’une carrosserie pour les protéger, certains usagers dits "vulnérables" sont plus exposés aux risques en cas de collision. Ils constituent désormais l’un des nouveaux thèmes abordés lors de l’examen du code de la route.

Les piétons face aux autres usagers

Le terme « piéton » représente en réalité plusieurs types d’usagers. Parmi eux, il est possible de retrouver les marcheurs, les rollers, les personnes handicapées en fauteuil, ou encore les personnes tenant leur vélo. Tous ces usagers ont les mêmes droits dans un espace restreint à partager : le trottoir. Quoi qu’il en soit, leurs déplacements nécessitent régulièrement qu’ils traversent la chaussée. Comme ils ne sont pas équipés de clignotants pour indiquer leurs intentions, il n’est pas toujours évident pour les conducteurs d’anticiper leurs mouvements.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Repérer la signalisation spécifique

La signalisation informe les conducteurs de la présence de piétons et les alerte du danger dans certaines zones de circulation.
Voici quelques-uns des panneaux de signalisation issus du Code de la route concernant les piétons ainsi que leur signification :

Schema representant differents panneaux relatifs aux pietons.

  • passage pour piétons dans 50 m
  • passage pour piétons surélevés dans 50 m
  • endroit fréquenté par les enfants (souvent à proximité d’une école)
  • accès interdit aux piétons
  • passage pour piétons imminent
  • chemin obligatoire pour piétons
  • fins de chemin obligatoire pour piétons
  • entrée d’aire piétonne
  • sortie d’aire piétonne

Photographie d'un usager traversersant un passage pieton.

Conduire et gérer les piétons

Même s’il y a plus de chance pour un conducteur de croiser des piétons lorsqu’il circule en ville, les règles de priorité et les consignes de vigilance s’appliquent également hors agglomération. La distance de sécurité à respecter latéralement, lors du dépassement d’un usager vulnérable, est de 1 mètre en agglomération et est de 1,5 mètre en dehors. Si l’aménagement de la chaussée ne permet pas de respecter la distance de sécurité minimum, le conducteur devra s’arrêter pour céder la priorité au piéton.

🚦 Consultez la définition complète d’un usager vulnérable 🚦

À proximité d’un passage piéton, d’un feu tricolore ou d’une zone 30, chaque conducteur devra adapter son allure et redoubler de vigilance pour limiter les risques d’accident. Enfin, ce qui fait d’un piéton un usager vulnérable est aussi le fait qu’il se déplace à la vitesse de 4-6 km/h. Aussi, lorsqu’une collision survient avec un véhicule, cette vitesse de déplacement peut avoir des conséquences mortelles.

Vous pouvez suivre vos 4 mini-séries de code de la route gratuites, pour découvrir notre offre code de la route en ligne.

Chances de survie d'un piéton en cas de collision avec une voiture

Les cyclistes

Pour être considérés comme cyclistes, les usagers doivent obligatoirement être en mouvement. Dans le cas où ils marchent en tenant leur vélo à la main, ils sont considérés étant des piétons. Peu de cyclistes en sont conscients, mais les différentes règles du Code de la route s’appliquent également à eux.

Repérer la signalisation

La signalisation informe les conducteurs de la présence de cyclistes sur les routes et alerte les automobilistes du danger dans certaines zones de circulation. Voici quelques-uns des panneaux de signalisation issus du Code de la route concernant les cyclistes ainsi que leur signification :

Schema montrant les differents panneaux a destination des cyclistes.

  • sens interdit aux voitures, sauf aux vélos
  • interdits de tourner à gauche sauf pour les vélos
  • débouchés de cyclistes venant de droite ou de gauche (des 2 sens)
  • piste ou bande cyclable conseillée et réservée aux cycles à 2 ou 3 roues
  • fin de piste ou d’une bande cyclable conseillée et réservée aux cycles à 2 ou 3 roues
  • piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ou remorque et réservée aux cycles à 2 ou 3 roues
  • fin de piste ou bande obligatoire pour cycle
  • accès interdit aux cycles
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Repérer les cyclistes et les pistes cyclables

Les cyclistes circulent sur la chaussée et peuvent, en fonction de la signalisation, emprunter les voies des bus. Même s’ils peuvent parfois traverser le trottoir, ils ne doivent en aucun cas l’emprunter. Sauf dispositions différentes, les cyclistes peuvent circuler sur les aires piétonnes à condition de ne pas occasionner de gêne pour les piétons. Lorsqu’ils circulent sur la chaussée, ils doivent respecter la signalisation comme tous les autres usagers, et doivent y circuler à l’extrême droite ou sur la piste cyclable prévue à cet effet lorsqu'une telle piste est présente.

Pour tourner à gauche, le cycliste devra faire un geste de la main pour indiquer son intention. Quand il circule la nuit, un cycliste doit porter des dispositifs réfléchissants de couleur blanche à l’avant, rouge à l’arrière et orange sur les côtés ainsi que sur ses pédales. Si la visibilité est réduite, le cycle doit être équipé d’un feu de position avant, jaune ou blanc, ainsi que d’un feu arrière rouge. Enfin, le port d’un casque homologué et d’un gilet rétro-réfléchissant est conseillé.

Photographie montrant une piste cyclable vue depuis l'habitacle d'un véhicule.

Lorsqu’un piéton s’engage sur la chaussée, les conducteurs de véhicules doivent lui céder le passage. En cas d’infraction à cette règle de priorité, l'automobiliste s’expose à une amende forfaitaire de 135 €, mais également à un retrait de 4 points sur le permis de conduire. Dans certains cas extrêmement dangereux, ces sanctions peuvent également être assorties d’une de suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans. Les sanctions sont quasiment identiques pour avoir frôlé un cycliste en le dépassant ou en cas de refus de priorité. En effet, le moindre coup de vent peut faire tomber le cycliste et cela peut être mortel pour lui.

Nos villes couvertes par la conduite :