Les side-cars et les remorques pour moto

Qu’on le veuille ou non, les deux-roues sont des véhicules particuliers, qui contrairement aux automobiles, peuvent prendre différentes formes. De fait, dès lors qu’il est question de side-car standard, de motos transformées ou encore de remorques pour moto, les interrogations en matière de réglementation pour circuler sur le réseau routier français sont multiples. Il en est de même pour les questions relatives aux assurances ou à d’autres éléments relatifs au permis moto.

Moto side-car

Tout savoir sur les side-cars

Contrairement à ce que beaucoup de conducteurs pensent, les side-cars sont des motos comme les autres au regard du Code de la route. Cependant, ces derniers contiennent bien une règle qui ne s’applique qu’aux side-cars : l’interdiction de rouler de front sur la chaussée. De fait, leurs conducteurs et passagers sont soumis aux mêmes contraintes et obligations que les autres deux-roues motorisés. En dehors des modèles homologués disposant d’une ceinture de sécurité pour le passager, le port du casque est obligatoire. La particularité de ce type de véhicule réside dans le nombre de personnes qu’il peut transporter. Généralement, le certificat d’immatriculation fait état d’un nombre maximum de 3 personnes (conducteur compris).

Moto side-car camping

Les motos transformées

De plus en plus de passionnés de mécanique se lancent dans la fabrication de side-cars maison. Ainsi, leur attelage se compose d’une moto standard à laquelle on ajoute un panier de transport. Une fois la modification effectuée, il sera nécessaire de faire homologuer le véhicule par la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement à l’aide de la procédure de « réception isolée ». En l’absence d’un accord définitif, la moto transformée ne sera pas autorisée à circuler sur route, car elle ne pourra ni être immatriculée ni être assurée. Aussi, il est vivement conseillé de bien s’informer des contraintes à respecter avant de se lancer dans ce type de réalisation.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les remorques pour moto

Même s’il ne s’agit pas d’une pratique courante en France, il est possible pour une moto de tracter une remorque à condition que la case PTRA du certificat d’immatriculation l’y autorise. Dans ce cas, celle-ci mentionne le poids maximum autorisé qui est équivalent au poids du véhicule tracteur et du poids de la remorque une fois qu’ils seront chargés. Si rien n’est indiqué au niveau du champ F.3, il sera formellement interdit de tracter une remorque. Le non-respect de cette règle entraîne une verbalisation systématique du conducteur du véhicule. Cette dernière prend généralement la forme d’une ou plusieurs contraventions de la quatrième classe en fonction de la nature du dépassement de poids autorisé.

Moto avec une remorque

L’assurance des side-cars et des remorques pour moto

En France, la réglementation en matière d’assurance s’applique à toutes les catégories de véhicule terrestre à moteur. Les side-cars doivent à minima être assurés avec une responsabilité civile. Généralement, le montant de la prime d’assurance est moins élevé que pour une moto traditionnelle, car les side-cars sont utilisés par des conducteurs expérimentés bénéficiant d’un bonus important. Les remorques devront quant à elles être déclarées auprès de la compagnie d’assurance du titulaire du certificat d'immatriculation afin d’être couvertes par les garanties en cas d’accident de la route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Au-delà des aspects purement administratifs et mécaniques, les side-cars comme les remorques doivent respecter les règles de sécurité liées à leurs équipements. Aussi, avant d’entreprendre un trajet, il est de la responsabilité du conducteur de vérifier le bon fonctionnement de ses feux de signalisation, de ses freins et que ses plaques d’immatriculation soient visibles.

Nos villes couvertes par la conduite :