Catégorie A : tout savoir sur le permis moto

Le permis A, communément appelé permis moto, permet à l’usager qui l’a obtenu, de conduire des motos avec ou sans side-car ainsi que tous les 3 roues à moteur, quelle que soit leur puissance. Découvrez tout ce qu’il vous faut savoir sur le permis A et payez votre permis B moins cher avec Ornikar.

Tout savoir sur le permis moto

Comme la plupart des permis de conduire, l’obtention du permis A est soumise à des conditions d’âge et de formation.

Tout d’abord, si le candidat a obtenu son examen théorique depuis plus de 5 ans, il devra repasser son code de la route et devra valider cette épreuve afin de pouvoir se présenter à l’examen pratique. Ensuite, pour obtenir la catégorie A du permis de conduire, chaque candidat devra être titulaire de la catégorie A2 depuis au moins 2 ans et avoir suivi une formation de 7 heures avec succès. Si auparavant, il était possible de passer directement le permis A, il est à présent nécessaire de respecter les différentes étapes de «  l’accès progressif à la puissance  ».

Les candidats nés à partir de 1988 doivent présenter soit l’ASSR, soit l’attestation de sécurité routière. Une fois obtenu, ce document doit être renouvelé tous les 15 ans. Le permis AM, anciennement BSR, permet quant à lui de circuler sur des scooters et autres deux-roues motorisés de très petite cylindrée, spécialement conçus pour circuler en milieu urbain. Le prix du BSR dépend de l'établissement de formation qu'aura choisi le candidat.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les véhicules concernés par le permis moto

La catégorie A du permis de conduire permet à son titulaire de conduire tous les deux-roues motorisés et tous les tricycles ainsi que les quadricycles à moteur. Bonne nouvelle pour les futurs motards, il n’y a désormais plus de limitation de la puissance des motos dès lors qu’elles sont équipées d’un système de freinage antiblocage de roues (ABS).

Comment se déroule l’examen pratique du permis A1 et A2 ?

La présentation au permis A1 et au permis A2 est composée de deux phases :

Une épreuve hors circulation

Celle-ci a une durée d'un quart d'heure et elle comprend une vérification du véhicule, un test de maniabilité et un test oral. L’objectif du test de vérifier la capacité du candidat à manier la moto sans être aidé par le moteur, à allure réduite et à allure classique alors que le test oral permet d’aborder trois thèmes : le motard et sa moto, le motard et les autres, le motard et sa formation. Les différentes manœuvres sont réalisées sur un circuit ou une piste aménagée.

Enfin, le candidat sera interrogé sur les règles de sécurité et sur la signalisation spécifiques aux motos, portant notamment sur les 12 fiches théoriques du permis moto.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Une épreuve en circulation

Cette épreuve en circulation dure en moyenne une demi-heure et ne peut être réalisée que si la précédente épreuve a été validée. Dans ce cas, l’examen permettra de vérifier si le candidat maîtrise les domaines de compétence suivants :

  • utilisation des commandes
  • prise d'information
  • analyse et décision
  • communication, direction du véhicule
  • adaptation de l'allure
  • utilisation de la chaussée
  • maintient des distances de sécurité

À l’issue de ces deux épreuves, qui se déroulent en petits groupes avec des passages individuels, l’examinateur remet un certificat d’examen du permis de conduire. Si le résultat est positif, ce document officiel vaut pour titre de conduite pendant deux mois sur le territoire français, jusqu'à la création et l'envoi du permis de conduire définitif. Dans le cas contraire, le candidat devra représenter l’examen pratique ultérieurement. Il est dans ce cas vivement conseillé de reprendre des heures de formations en moto-école.

L'obtention de la catégorie A du permis

Pour valider la catégorie A du permis de conduire, les candidats doivent posséder le permis A2 depuis au moins deux ans, et doivent être âgés d'au moins 20 ans. Si le profil des candidats suit ces exigences, ceux-ci pourront suivre une formation d'une durée de 7 heures, comprenant 2 heures de théorie, 2 heures de pratique hors circulation et 3 heures de pratique en circulation. À la fin de cette formation, l'enseignant remettra au candidat une attestation. Celui-ci n'aura alors pas besoin de se présenter à un nouvel examen.

Nos villes couvertes par la conduite :