Quelles sont les différentes catégories de permis de conduire ?

En France, il existe plusieurs types de permis de conduire, chacun de ces permis permettant de conduire des catégories de véhicules différentes. L'obtention d'une catégorie de permis de conduire dépend principalement de l'obtention de l'examen théorique du code de la route, mais également de la réussite ou de l'échec d'un candidat à l'épreuve de conduite de ladite catégorie de véhicule. Cette épreuve pratique peut être réalisée en une seule fois ou peut comprendre une épreuve hors-circulation et une épreuve en circulation, en fonction du type de véhicule conduit par le candidat.

Le permis de conduire sécurisé

Le permis de conduire sécurisé est le nouveau format pris par le document officiel depuis la fin de la production des permis de conduire au format papier. Ce format se retrouve sous la forme d'une carte plastifiée de 8,5cm sur 5,4cm; et fait partie des documents ayant été harmonisés entre l'ensemble des États de l'Union Européenne.

Le Brevet de sécurité routière

Accessible dès 14 ans, le Brevet de sécurité routière (BSR) permet, après obtention, de conduire des 2 roues ou 3 roues à moteur ayant une cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3.

Le Permis A

Accessible dès 16 ans, le permis A1 permet, après obtention, de conduire des motocyclettes ayant une cylindrée maximum de 125cm3. Ensuite, dès l'âge de 18 ans, il est possible de passer le permis A2 afin d'être autorisé à conduire des véhicules dont la puissance maximale sera de 47 chevaux ( ou 35 kW). Enfin, le permis A permet aux conducteurs de 24 ans qui ont validé depuis au moins 2 ans le permis A2 de conduire des motocyclettes avec ou sans side-car.

Permis de conduire
35% moins cher !

Le Permis B

Accessible dès 18 ans, le permis B permet, après son obtention, de conduire des voitures, des camionnettes et même des camping-cars, sous certaines conditions. Le véhicule ne doit pas compter plus de 9 places assises (conducteur inclus) et son poids total autorisé en charge doit être inférieur à 3,5 t. Le PTAC comprend le poids du véhicule à vide, la charge maximale de marchandises (que l'on appelle aussi charge utile) ainsi que le poids maximal du chauffeur et de tous les passagers.

🚦 Consultez la définition complète du PTAC 🚦

À titre indicatif, une voiture particulière ne doit pas dépasser 3,5t, doit avoir moins de 9 places assises, conducteur compris sinon, elle est considérée comme un véhicule de catégorie supérieur.
Le permis B autorise également les usagers à conduire des motocyclettes de 125 cm3 ainsi que des tricycles après 2 ans de permis et une formation de 7 heures.

À noter que les jeunes conducteurs possèdent un permis probatoire durant 2 ou 3 ans selon leur apprentissage.

Les différentes catégories de permis de conduire

Le permis B1

Le permis B1, aussi nommé "permis B simplifié", offre la possibilité au candidat qui le décroche de conduire des quadricycles lourds appartenant à la définition de la directive 2002/24/CE catégorie L7e. Avant de pouvoir décrocher cette catégorie de permis, les candidats doivent décrocher l'examen théorique.

Le Permis BVA

Le terme permis BVA correspond à la mention 78 du permis de conduire. Cette mention restrictive permet aux usagers qui y sont soumis de ne conduire que des véhicules équipés d'une boîte de vitesse automatique. Si la formation sur boîte automatique est moins longue pour les candidats, avec 13 heures à suivre au minimum, il suffira ensuite au candidat de suivre une formation d'une durée de 7 heures pour pouvoir conduire des véhicules équipés d'une boîte de vitesses manuelle.

Le permis BE

Le permis BE est une épreuve du permis de conduire permettant, après son obtention, de conduire des remorques dont le poids est supérieur à 750 kg. La présentation à cet examen se compose d'une épreuve hors-circulation d'admissibilité, ainsi que d'une épreuve en circulation. Ce permis de conduire reste valide pendant 15 ans.

Les Permis poids lourds et véhicule de transport en commun

Ces permis de conduire s'adressent aux professionnels du transport de marchandises et des transports en commun. Ils nécessitent une formation particulière dans un centre agréé avant la présentation à l'examen pratique final.

Le Permis C

Accessible dès 18 ans aux titulaires de permis B, le permis C1 permet, après obtention, de conduire des véhicules affectés au transport de marchandises dont le poids total autorisé en charge est compris entre 3,5t et 7,5t. Ensuite, dès l'âge de 21 ans, il est possible de passer le permis C pour conduire des poids lourds équipés de remorques.

Permis de conduire
35% moins cher !

Le Permis D

Accessible dès 21 ans aux titulaires de permis B, le permis D1 permet, après obtention, de conduire des véhicules affectés au transport de personnes qui peuvent transporter jusqu'à 16 passagers et dont la longueur maximum est de 8 mètres. Ensuite, dès l'âge de 24 ans, il est possible de passer le permis D pour conduire des bus équipés de remorques.

Peu importe la catégorie de véhicule qui est utilisée pour circuler, tous les conducteurs sont soumis aux règles du code de la route. De plus, ils risquent les mêmes sanctions (contravention, retrait de point ou comparution devant un tribunal) en cas d'infraction.

Autres formes de permis de conduire

Enfin, il existe d'autres formes de permis de conduire, qui peuvent être temporaires, comme le permis provisoire, ou bien être très spécifiques, comme le permis blanc ou le brevet de conduite militaire.

Le permis provisoire

C'est le Certificat d'examen du permis de conduire (CEPC) comportant la mention "favorable" remis au candidat jusqu'à 48 heures après sa présentation à l'examen pratique qui lui permet de conduire sur les routes de France, en attendant que lui soit remis son exemplaire du permis de conduire sécurisé.

Le permis blanc

Le permis blanc est une autorisation émise par la justice à destination d'un contrevenant aux règles du code de la route, lui permettant ainsi de conserver son droit de conduire un véhicule à moteur afin de répondre à des impératifs professionnels, médicaux ou d'ordre familial.

Le permis militaire

Connu sous le nom de "brevet de conduite militaire", cette forme spécifique de permis de conduire est remise aux militaires après l'obtention de leur code de la route et la validation d'une épreuve pratique. Une fois ce permis de conduire obtenu, ils pourront le faire convertir en permis de conduire civil.

Camion militaire français

Les faux permis

Enfin, de très nombreux usagers de la route (plusieurs millions d'après les autorités françaises) n'hésitent plus à conduire en ne possédant qu'un faux permis de conduire. En conduisant avec un faux permis, les usagers qui se font prendre encourent une peine maximale de 5 ans de prison et 70 000 € d'amende, notamment pour "faux et usage de faux".

Nos villes couvertes par la conduite :