Le permis de conduire A2

En France, contrairement au permis B, le permis moto a longtemps été épargné par les réformes. Depuis 2016, une nouvelle mesure a été mise en place afin de renforcer la Sécurité routière : le permis probatoire A2. Pendant 2 ans, les titulaires de ce permis peuvent conduire des deux-roues dont la puissance n’excède pas 35 kW. Par la suite, s’ils souhaitent acquérir une plus grosse cylindrée, il faudra suivre une formation théorique de 7 heures qui, même si elle est payante et augmente donc le coût du permis moto, n’est sanctionnée par aucun un examen.

AU SOMMAIRE :

Enseignant de la conduite montrant le fonctionnement d'une moto a un candidat

Une évolution du permis moto

La mise en place d’un permis probatoire pour les motards avait été annoncée lors du Comité interministériel de sécurité routière d’octobre 2015. Cette décision a été prise au regard de la forte accidentalité de cette catégorie d’usagers. En effet, les motocyclistes représentent 18 % des tués sur la route chaque année. Quasiment la moitié des décès sont constatés durant la période estivale et ils concernent majoritairement des motards âgés de 25 et 49 ans. Aussi, les pouvoirs publics se devaient de mettre en place une mesure forte en plus de celles contribuant à faciliter les déplacements des deux-roues tels que la circulation interfiles.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Ce qui a changé avec l’arrivée du permis A2

Au travers du permis A2, c’est tout le processus propre à l’obtention du permis moto qui a changé. Si depuis 2004, une première version du permis probatoire avait été mise en place, les épreuves n’avaient quant à elles pas évolué. Pour conduire une moto de type MOT3 sans limitation de cylindrée, il était nécessaire d’être titulaire du permis A3.

Candidat a l'epreuve en circulation du permis A

Qui peut passer le permis A2  ?

Pour s’inscrire à la formation qui permet d’obtenir le permis A2, il est exigé d’avoir au minimum 18 ans. Il n’est pas nécessaire d’être titulaire du permis A1 ou du permis B. Comme pour l’ensemble des catégories de permis de conduire en France, l’obtention de l’épreuve théorique générale est obligatoire avant d’entamer la formation pratique, puis de se présenter à l’examen pratique, qui comprend notamment une épreuve hors circulation, une interrogation orale sur l'une des 12 fiches théoriques du permis moto, ainsi qu'une épreuve en circulation.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Convertir un permis A2 en permis A

À l’issue d’une période de 2 ans, les titulaires du permis probatoire A2 qui souhaitent conduire des deux-roues dont la puissance excède 35 kW devront suivre une formation de 7 h. Bien qu’officielle et obligatoire, cette formation est purement théorique et il n’est pas nécessaire de repasser le plateau ainsi que l’épreuve de circulation pour valider la conversion du permis A2 en permis A.

Du point de vue légal, aucune mesure n’encadre la reprise de la conduite d’un deux-roues après une période d’inactivité. Cependant, certaines compagnies d’assurance proposent des stages de remise à niveau, dont le coût total est remisé à leurs adhérents. Les motards en manque de confiance peuvent également s’adresser à des moniteurs de moto-école afin de s’offrir des heures de conduite. Reste également la possibilité de s’entraîner sur des petits trajets ou sur des parkings publics avant de planifier un trajet plus long.

Nos villes couvertes par la conduite :